Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/07/2017

Le concert

Au milieu de l'agitation de ces dernières semaines, j'ai quand même réussi à aller au bout du projet musical du moment, la participation active au grand concert de fin d'année de l'Ecole de Musique, préparé cette année par le département des cordes.

Beaucoup de travail, de belles rencontres, un joli moment en compagnie d'une marionnette en corde qui découvre les instruments et les époques au fil du temps  !

Concert 27 juin (0).jpg
La magnifique salle de spectacle de la sous-pref.

19554396_10154601694561056_6544547378311428763_n.jpg

D'un tas de cordes nait un personnage, une marionette, qui découvre d'abord les sons de la voix humaine (et oui, il y a des "cordes" qui vibrent !), des "chants" interprétés par un chœur d'enfants. Puis elle découvre un archet et le son d'une vièle.
Différents ensembles interprètent ensuite chacun quelques pièces illustrant les différentes époques musicales (Musique Ancienne, Renaissance, Baroque, Classique, Romantique, Moderne, Contemporaine avec tous les musiciens réunis). Entre chaque époque, la marionnette découvre encore, expérimente, essaye de gagner sa place parmi les musiciens, se prend pour le chef, danse avec lui ... avec beaucoup de poésie et d'humour.

concert 27 juin (2).jpg
Ensemble "Musique Ancienne et Renaissance" dans la lumière.
(violoncelle, viole de gambe, harpes, guitare, violons, vièle, tambourin)

19510135_10154601693431056_6462696794761304459_n.jpg
Menuet

concert 27 juin (6).jpg
Une viole de gambe perdue au milieu des violoncelles.

19642271_10154625045756056_2934007223460832250_n.jpg

concert 27 juin (1).jpg
En bis : Prélude du Te Deum de Marc Antoine Charpentier
un vrai gros énorme kif !

J'ai beaucoup aimé ce moment, jouer avec d'autres, apprendre à se regarder pour démarrer - et s'arrêter - ensemble (sans chef), à se détacher un peu de la partition, à sourire en jouant (plus compliqué qu'il n'y parait).
J'ai finalement apprécié la création contemporaine, pas simple à jouer matériellement (une viole de gambe c'est quand même très différent d'un violoncelle), qui me laissait un peu dubitative (c'est assez rébarbatif à travailler seul dans son coin, il faut compter tout le temps pour mettre les notes au bon endroit, on ne voit pas ce que ça va donner).
Ce n'était pas la première fois que j'avais mon nom sur un programme, que j'étais sur scène avec ma viole de gambe, mais ça restera un des plus beaux moments !

 

Prochain projet musical, le stage de Musique Ancienne à la fin du mois. Il faut que je mette le nez dans mes partitions !

 

Merci à Patrick HERRMANN (josiart.com) pour les photos et l'autorisation de les diffuser ici.
Projet Au fil des Cordes / EMMS / département des cordes
Création contemporaine Antonio TULES
Mise en scène Christophe NIESS
Marionnettiste Christine KOLMER

03/06/2017

Rencontres musicales

Comme tous les deux ans, ce WEnd de Pentecôte sera réservé à la musique.
J'ai travaillé les partitions depuis plusieurs semaines. Tout n'est pas parfait, mais je vais essayer de me faire plaisir, et d'oublier tout le reste ... si le rhume, les allergies +++ et le mal de gorge (youpi l'angine d'été) se calment un peu (ce n'est pas gagné à l'heure où j'écris).

Et sinon, Grand Mec N°1 a validé sa Licence de Géographie avec une moyenne semestrielle qui frise les 13/20 et une moyenne générale à 11 et des brouettes !
Champagne !

 

WEnd musique  Ascension 2015 (84).jpg
Chevilles en bois, cordes en boyaux !

photo moi, Pentecôte 2015

31/05/2017

Etat d'esprit

Je me répète ça en boucle depuis quelques jours, devant l'accumulation de choses négatives, pénibles, fatigantes, que je subis sans pouvoir rien faire pour que ça change, puisque ça ne dépend pas de moi. (inutile de me dire de prendre du recul, un pas de plus en arrière et je tombe)

18740725_10209324064640126_1614637550814627719_n.jpg

Illustration tirée d'ici --> clic

10/05/2017

Barrage

Barrage.jpg

Voilà, donc il fallait faire "barrage", c'est fait.
Je ne suis pas la seule à l'avoir fait, nous sommes nombreux.

Vote Macron.jpg

Le nouveau président va-t-il vraiment tenir compte de cette répartition de son électorat ? Pas sûre (l'expérience de 2002 peut être ...)

Comment faire pour que les choses changent, que l'argent ou la peur de l'autre ne gouvernent pas tout ? Que faire pour ne pas avoir à nouveau à "faire barrage" dans 5 ans (parce qu'à force, ça va devenir de plus en plus compliqué ...) ?

Je me suit dit qu'il fallait s'engager, soi même, ne pas attendre que "les autres" fassent quelque chose.

Un syndicat, un soutien politique à un candidat aux législatives (bon ... le député "enfariné" du coin se représente, et franchement, il a toutes ses chances ...), une association ...
Ma réflexion est en cours, mais je ne vais pas rester bras croisés à regarder ce qui se passe.

Illustration sur la répartition du vote en faveur d'Emmanuel Macron tirée de cet article très intéressant et instructif de Franceinfo ( --> clic )

Illustration du haut, Jack KOCH. http://dangerecole.blogspot.fr