Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22/02/2019

Gâteau sans oeufs aux pommes

Il arrive régulièrement qu'il manque un ingrédient au moment de faire un gâteau … quand il s'agit des œufs, c'est un peu problématique.
Jusqu'à ce que je trouve cette recette sur le Net, arrangée à ma façon !

Inutile de peser les ingrédients, il faut les mesurer !
Une mesure, ça peut être un verre à moutarde ou autre chose. J'utilise les grandes cuillères mesure Tupp*rwar* que j'ai depuis des années (j'ai aussi les petites) qui permettent de moduler la taille du gâteau (habituellement, je mesure avec celle qui fait 100ml).

Il faut :
4 mesures de farine (T65 chez moi)
2 mesures de sucre (j'en mets un peu moins)
1 mesure d'huile (toujours la 4huiles de Sup*rU)
2 mesures de lait (animal ou végétal)
1 sachet de levure chimique (1 cuillère à café de bicarbonate alimentaire pour moi)

Je mets tous les ingrédients dans un saladier et je mélange jusqu'à ce que tout soit bien incorporé.
Je rajoute des fruits (là, ce sont les pommes de l'amap ; nous en avons beaucoup, en hiver par ici on ne trouve pas grand chose d'autre  ;-) ) ou des pepites de chocolat, ou des noix ou … .
Je verse dans un moule (beurré ou pas, ça dépend du moule) et j'enfourne à 180° pour 25 minutes (durée à moduler selon le four).

Et voilà, c'est tout et c'est très bon ! (les Mecs le mangent encore tiède, c'est dire)

WP_20190222_002.jpg
Encore trop tiède = crash au démoulage !

photo moi

18/02/2019

En vrac et décousus #83

Ouf, ça y est, le prêt pour la chaudière est définitivement accordé.
Il faut attendre la fin du délai de rétractation pour le devis (le 25) et l'installateur pourra venir faire les travaux. Espérons que ça aille vite !

Grand Mec N°1 et ses profs ont signé la convention de stage de M2. Du 25 février au 25 août il va travailler sur le Rhin.
"Reconstitution de la trajectoire temporelle (XVIIIe et XXIe s.) du Rhin supérieur entre Neuf-Brisach et Marckolsheim par étude planimétrique".
Son prof doit lui envoyer des docs pour qu'il commence à lire des "trucs", histoire de voir dans quel sens prendre le "machin" ! (j'ai toujours bien aimé ce moment un peu flou où on se lance dans une recherche sans trop savoir où on va arriver et par quel moyen).

Rien de nouveau chez Grand Mec N°2 et l'Amoureuse (ils vivent leur vie et c'est très bien).

Grand Mec N°3 est toujours en rupture de tout. Ses copains étant en vacances, il passe tout son temps avec eux. Il s'est rasé la tête et j'ai failli ne pas le reconnaitre quand il est passé à quelques mètres de moi (sans me voir) en ville l'autre jour. Mercredi nous allons à nouveau voir le chirurgien pour une nouvelle (et je l'espère - lui aussi - dernière) opération, le pied droit ayant besoin d'un petit coup de pouce pour se remettre correctement.

P'tit Mec N°4 entame sa deuxième semaine de vacances. On traine beaucoup, ça fait du bien ! Il a redécouvert ses pots de pâte à modeler et y passe beaucoup de temps. Il faudra se mettre aux quelques devoirs dans la semaine et signer tout ce qui doit l'être (et vérifier les trousses aussi …).

L'Homme est reparti au boulot ce matin après 3 jours de vacances la semaine dernière (ceux qui restaient de 2018). Il en a profité pour faire un gros voyage à la déchèterie, et nous avons fait du tri et du rangement au grenier (il reste du tri à faire dans certains cartons, il faut que je m'y mette). Nous allons pouvoir dégager la petite mezzanine pour en faire un coin sympa (l'accès au grenier se fait par la mezzanine qui ouvre sur la chambre de Grand Mec N°1 … que nous récupèrerons un jour, c'est prévu !).

Je suis toujours en arrêt maladie, jusqu'au 5 avril, début des vacances de printemps. Il est prévu que je reprenne mon poste au retour des vacances, le 23 avril. En accord avec ma MT j'ai fait une demande de mi-temps thérapeutique jusqu'à la fin de l'année scolaire (je croise les doigts très fort). C'est toujours assez compliqué et douloureux dès que je m'active un peu trop, que je reste debout ou assise trop longtemps, ou que je marche trop vite ou trop loin (les "trop vite" et "trop loin" n'ayant plus rien à voir avec ce que je pouvais faire "avant" … c'est très frustrant) ; je ne sais pas trop ce que ça va donner en classe, du coup (on reparlera de mon envie limitée de remettre les pieds dans l'EducNat vu ce qui se prépare, une autre fois, à mes risques et périls, hein, on a plus le droit de critiquer, à priori).
Il faut que je termine le petit débardeur en 3 mois pour la future fille de mon neveu, MySister va être grand mère début mai ! Et aussi le doudou commandé par P'tit Mec N°4. Et j'avais dit que je mettrais un point final à l'abécédaire commencé il y a plus de 10 ans … Il faut dire que la Chatonne (qui va très bien, après un épisode qui nous a conduits chez le véto … elle avait semble-t-il mangé des feuilles de primevères et ça ne lui avait pas réussi du tout) me saute dessus dès que je sors une pelote de laine ou un écheveau de fil …

Voilà pour le moment !

Zorn.jpg
La Zorn, juste derrière chez nous, sujet du mémoire de M1 de Grand Mec N°1

photo moi

13/02/2019

Chaudière, la suite

Les derniers jours ont été un peu mouvementés, avec la recherche d'un financement pour la nouvelle chaudière (c'est cher ces trucs là).
Notre banque de toujours nous a bien "plantés" sur ce coup là. Pas notre conseillère financière, qui a été charmante toute la journée et a défendu notre dossier, mais ceux "au-dessus". Avec une palme pour son N+1 qui a appelé l'Homme (qui était au boulot = au volant de sa camionnette) soit disant il n'avait pas d'autre numéro de téléphone que le sien (mon oeil) alors que depuis le début de la journée tout était géré à partir de mon compte. L'Homme lui a donné mon numéro et demandé de m'appeler, j'attends toujours. Bref.
Pas de prêt au seul prétexte que je suis à demi-traitement, sans tenir compte des allocations journalières de la MGEN, des deux comptes bancaires sans aucun problèmes depuis des mois malgré tout, du CDI de l'Homme, du fait que je sois fonctionnaire et de la reprise du boulot d'ici quelques semaines (à priori).
Gros coup de mou …

Nous avons finalement trouvé un prêt auprès de notre assurance (pas celle traditionnelle des enseignants), qui dispose d'un volet bancaire pour ses adhérents. Contact téléphonique très sympa, accord de principe rapide, signature électronique, taux intéressants, et ouverture d'un compte bancaire chez eux, pour la domiciliation du prêt, qui me donne très envie d'y déménager mes sous (en plus je vais avoir une CB avec le maxi trimaran de François Gabart dessus, trop cool … chacun ses priorités pour choisir une banque  ;-)  ). Nous attendons la réponse définitive, aujourd'hui ou demain.

Le devis signé a été envoyé hier. Il faut attendre les 14 jours de rétractation avant de pouvoir commencer les travaux. En attendant, l'installateur va commander tout le matériel, et la secrétaire nous contactera pour fixer une date.

Côté vie quotidienne avec eau coupée presque H24, on s'en sort plutôt pas mal.
Il faut faire un peu attention, mais rien de trop compliqué.
Le plus embêtant, c'est d'aller à droite, à gauche, avec les corbeilles de linge.
Grand Mec N°1 rentabilise ses entrainements de foot - il y prend sa douche - et emporte son linge chez son père qui dispose aussi d'un sèche-linge.

Je note tous les jours la consommation, on fait des économies !
De quoi réfléchir à notre manière d'utiliser l'eau, et aux bonnes habitudes à garder  une fois les réparations effectuées.

2016-MACIF-FlashPresse30042016-160329MACIF_1JML0101.jpg
Le maxi trimaran de François Gabart
Photo récupérée sur le Net

 

Juste une petite réflexion pour finir. J'entends souvent râler contre la MGEN, l'assurance en question ou d'autres, c'est cher, ça rembourse mal … Mais quand il y a des gros soucis, c'est quand même auprès d'eux qu'on trouve de l'aide. Le "M" du nom, c'est "Mutuelle" ou "Mutualiste", et en terme de solidarité, ça veut dire quelque chose.
Sans la MGEN et l'assurance en question, je ne pourrais pas sereinement me soigner et faire face. Merci.

05/02/2019

Poussières

Arrêtez tout !
J''ai trouvé le Graal, le truc qui me permet de "faire la poussière" sans râler, sans éternuer et de manière écologique :

le gant microfibres dépoussiérant multi usage

WP_20190205_002.jpg

Je déteste "faire la poussière", ça vole partout, ça me fait éternuer …

Mais la Maison du Canal est bordée, à l'arrière (ou à l'avant, ça dépend d'où on se place, pour moi c'est l'arrière puisque les fenêtres s'ouvrent beaucoup plus sur le canal) par une route pas très large mais très passante qui est une des entrées de la sous-pref.
Il y a un peu plus loin la voie ferrée, et aussi une usine mondialement connue qui fabrique du matériel agricole.
D'où beaucoup, mais alors beaucoup de poussière.

On ajoute à ça des meubles très sympas, mais sombres et même noirs. Ce n'est pas ce qu'il y a de mieux, la poussière se voit … 

J'ai essayé beaucoup de choses, avec, en dernier recours, les plumeaux jetables d'une célèbre marque qui commence par un "S" en version générique (la marque de ma grande surface préférée donc).

Mais bon, jetable ça ne fait pas partie de ce que j'essaye de mettre en place dans ma vie quotidienne. Alors quand j'ai vu ce gant (dans les promos qui rapportaient 20% du prix sur la carte U en janvier), je me suis dit qu'il fallait essayer.

Et j'ai bien fait.
La main, dans le gant passe juste là où il faut, les petites mèches se faufilent dans tous les coins, la poussière ne vole pas partout ; et quand il est sale, le gant passe à la machine (à 40° max), tout ça pour moins de 2€.
J'en ai racheté un pour Grand Mec N°1 et un autre pour Grand Mec N°2 et son Amoureuse qui trouvait ça super !

Voilà !

Gant microfibre dépoussiérant multi usage, en vente chez SuperU, 1,84€, acheté avec mes sous

photo moi