22/11/2014

Pull rose

Ca y est, j'ai terminé le pull rose pour ma maman !

Pull Rose.JPG

Et je suis assez fière de moi, là !

Modèle Bergère de France
Photo l'Homme

19/11/2014

Le P'tit Mec et la mort

Quand Grand Papy a été transporté à l'hôpital en urgence, les médecins ont annoncé que tout serait fait pour son confort, mais que rien ne serait tenté pour le maintenir en vie coute que coute.
Grand Papy était en toute fin de vie, juste une question d'heures.

L'Homme et moi nous savions que ce jour arriverait, mais nous n'avions jamais discuté de ce que nous dirions à P'tit Mec N°4.
Nous étions d'accord qu'il ne fallait rien lui cacher.

Je suis donc allée voir le P'tit Mec dans sa chambre pour lui expliquer que Grand Papy était à l'hôpital, qu'il était très malade et qu'on ne pourrait pas le guérir.
"Alors il va être mort" m'a répondu le P'tit Mec sans détours, avec le naturel propre aux enfants de presque 6 ans.

P'tit Mec N°4 a toujours connu son arrière-grand-père en fauteuil roulant, ne parlant pas, ayant de grosses quintes de toux dues aux "fausses routes" lors des repas. Il a toujours eu du mal à lui dire bonjour quand nous venions le voir, mais acceptait de lui faire un bisou quand nous partions.

Quand l'Homme est rentré à la maison après avoir passé l'après midi à l'hôpital, P'tit Mec N°4 s'est planté devant lui et à demandé "ça y est, il est mort ?" ... un peu brut de décoffrage le P'tit Mec ...
"Non, pas encore ..." a simplement répondu l'Homme (un poil secoué, je pense ...). J'ai tenté d'expliquer qu'il fallait "mettre les formes" pour poser ce genre de questions ...

Puis le téléphone a sonné, la conversation a été brève et l'Homme m'a dit "c'est fini ...". Je l'ai serré dans mes bras et je suis montée annoncer la nouvelle à P'tit Mec N°4.
Je lui ai dit que Grand Papy était mort et que son esprit était monté au ciel (l'Homme est protestant, je suis catholique, et sans être des piliers de paroisse, c'est important pour nous deux et nous essayons de donner une culture religieuse -protestante- à notre fils) ; il est avec Jésus m'a répondu le P'tit Mec.

Le lundi soir, quand l'Homme est rentré de chez sa grand-mère où il avait préparé la cérémonie avec sa famille, il m'a expliqué comment les  choses allaient sa passer.
"Ca veut dire quoi, incinéré" a demandé le P'tit Mec qui trainait par là.

J'ai donc pris une grande inspiration, et j'ai expliqué ... l'esprit qui est au ciel, le corps qui ne sert plus, qu'on met dans une grande boite qu'on appelle un cercueil, qu'on peut mettre dans la terre (enterrer), ou brûler (incinérer). P'tit Mec N°4 m'a écoutée, attentivement, puis est reparti jouer.
Le soir, quand nous l'avons couché, juste après l'histoire, il a demandé "Mais alors, il sera tout cramé ?" ...
Euh ... ben oui ... (mettre les formes, on avait dit) ...
(dans le même genre, il y a 10 ans, alors que nous roulions en direction de Saint Etienne pour l'enterrement de ma grand mère, Grand Mec N°3, au même âge, m'avait demandé si les petites bêtes allaient manger Maminou puisqu'on allait la mettre dans la terre ... ).

Le vendredi à l'église, P'tit Mec N°4 a regardé le cercueil, les fleurs. Il a embrassé Grand Mamie en lui disant "tu es triste parce que Grand Papy est mort, moi aussi je suis un peu triste", il a dessiné tranquillement (j'avais prévu feuilles et stylos de couleurs pour l'occuper), il nous a vu pleurer, il m'a demandé un mouchoir pour sa marraine assise à côté de lui.

A la fin de la cérémonie, il a dit un peu fort "c'est triste, mais c'est la vie", faisant naitre des sourires au milieu des larmes ...
Et puis il est parti, sautillant entre mes parents, prendre le gouter.

P3291726.JPG

 

Je suis relativement "à l'aise" pour parler de la mort quand il s'agit de personnes âgées et malades. C'est beaucoup moins évident quand il s'agit d'enfants, de jeunes ... ou d'envisager la disparition de mes parents ; celle de l'Homme, ou d'un de mes enfants, il m'est impossible d'y penser ; la mienne, je la souhaite sereine, et la plus tardive possible ... Grand Papy n'était pas mon grand père, ce qui m'a donné un recul supplémentaire.

photo JCR, Grand Papy au baptême de P'tit Mec N°4

15/11/2014

5 ans

Blog 5 ans.jpg

Il a eu 5 ans hier !

J'y dépose un peu de ma vie et ça me fait du bien.
J'aime beaucoup lire les commentaires sous les billets, et je regrette qu'ils se fassent rares (mais c'est un peu comme ça sur tous les "petits blogs").

Je me demande parfois si je dois continuer ...
Mais je n'arrive pas à imaginer les semaines sans ces deux rendez-vous du mercredi et du samedi.

Alors je continue.

Joyeux anniversaire le blog, et merci à tous de passer par là !

 

capture d'écran du 12/11/2014

12/11/2014

En vrac et décousus #44

Les vacances de la Toussaint se sont terminées un peu brutalement.
Le grand père de l'Homme, Grand Papy, est mort le dimanche 2 novembre en début de soirée, à 82 ans. Il était malade depuis 15 ans, complètement dépendant depuis 4/5 ans ; si le corps ne suivait plus, la tête était toujours là et il devait probablement souffrir de la situation ...
L'Homme qui avait passé l'après midi à l'hôpital et qui venait de rentrer est reparti en catastrophe ; j'ai expliqué à P'tit Mec N°4 que son Grand Papy était parti, que son esprit était "au ciel".

Soutenir Grand Mamie, préparer le culte d'adieu avec la pasteure ; aller dire adieu à Grand Papy (à bientôt 50 ans, je n'avais jamais vu quelqu'un mort "en vrai" ... ), expliquer ce qui allait se passer à l'église à P'tit Mec N°4 et répondre à ses questions, le plus simplement possible ... pas facile.

Lundi, c'était retour à l'école, la tête un peu ailleurs.

Mon Atsem, qui avait passé de très mauvaises vacances, a déclaré forfait jeudi. Deux semaines d'arrêt de travail pour tenter de récupérer.
Heureusement que la jeune stagiaire était encore là ; avec V. l'AESH de E., elles ont été très efficaces. J'avoue qu'au moment où A. m'a envoyé le sms pour me dire qu'elle ne viendrait pas travailler, j'ai eu envie de m'asseoir à mon bureau et de pleurer ... (elles est remplacée, heureusement, mais ce n'est pas pareil ...).

Vendredi soir, de retour à la maison après la cérémonie pour Grand Papy, une fois Grand Mamie déposée chez elle (un peu dur pour l'Homme et moi, de rentrer chez nous en la laissant seule après avoir passé un moment avec elle) et P'tit Mec N°4 récupéré chez mes parents (ils l'avaient embarqués avec eux à la sortie de l'église), l'Homme et moi avions vraiment l'impression que la semaine avait avancé comme un rouleau compresseur : lentement, inexorablement, écrabouillant tout sur son passage.

Heureusement, Grand Mec N°2 a profité du "pont" du 11 Novembre pour venir passer quelques jours ici, se partageant entre les copains, ses frères, son père, ses grands parents et moi.
Heureux d'être à Lyon, content de l'entreprise où il travaille, de nouveau en pleine forme !

Grand Mec N°1 et Grand Mec N°3 ont repris leurs activités habituelles, avec pas mal de "sorties" pour le plus jeune. Une nouvelle règle est donc entrée en vigueur : on ne "découche" pas plus d'une fois dans la semaine et uniquement en période de vacances ou de jours fériés ... (non mais, il a 15 ans, pas 18 !).

P'tit Mec N°4 "exige" énormément d'attention de notre part ; nous n'avons pas toujours le temps, la patience, la motivation pour jouer avec lui (les règles du jeux qu'ils invente sont toujours tellement compliquées ...). Il est tout le temps avec moi (sauf quand il dort), et c'est assez épuisant. Vivement le CP dans la classe de ma collègue l'an prochain !

Les prochaines semaines vont s'articuler autour des bricolages de Saint Nicolas, de Noël, du calendrier "pour attendre Noël". L' excitation va monter doucement ... va falloir gérer !

8 novembre (6).JPG

 photo moi, brume sur le canal