Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/05/2020

Déconfinés ... mais pas trop

Depuis lundi, nous sommes donc déconfinés ... 
Ici ça ne change pas grand chose, il faut bien le dire.

Lundi, l'Homme et moi nous sommes sortis, masques sur le nez, récupérer une commande à la pharmacie et poster des lettres. Et ... c'est tout pour le déconfinement !

Mercredi, Grand Mec N°1 a pris ses affaires et est allé passer quelques jours chez son père (qui a repris le travail depuis une semaine) retrouver Grand Mec N°3. Au programme, courir dans les prés, échanger quelques balles et passer au club de foot pour remettre quelques trucs en état avant la prochaine saison.

L'Homme a repris le boulot mercredi matin, tranquillement, à 9h00.
Il n'y a pas assez de travail pour 2 livreurs (la marque allemande de voitures du peuple n'a pas encore repris son rythme de croisière), l'Homme assure donc sa tournée et celle de son collègue, 
qui lui, enchaîne les gardes à la caserne de pompiers où il est volontaire (l'Homme découvre d'autres villages perdus et d'autres routes de campagne). Après deux mois sans travailler, il était un peu courbaturé ce matin.

P'tit Mec N°4 continue à bien travailler depuis la maison. J'ai pris le relais avec plaisir, même si le passé simple, ce n'était pas le truc le plus sympa pour s'y remettre ! Commentaire de P'tit Mec N°4 à la fin de la journée : "Avec Maman, c'est plus approfondi." (ben oui, ben on se refait pas hein, l'enseignement c'est comme le vélo, ça ne s'oublie pas !).

Grand Mec N°2 a semble-t-il bien réussi ses épreuves du BP. Il est assez confiant, et ses profs aussi. Il a beaucoup travaillé depuis 2 ans, je suis contente pour lui.

On devrait pouvoir se retrouver un de ces jours, avec aussi mes parents, autrement que par écran interposé, ça fera du bien.

En ce qui me concerne, c'est un peu mitigé.
Je suis contente d'avoir lâché l'école et les prises de tête liées à la reprise partielle (ici, pas d'école pour les maternelles avant septembre, 25 mai pour les CM2, 2 juin pour les CP et après on verra comment ça se passe), et d'un autre côté, je suis frustrée de ne pas savoir ce qui se passe ... Va comprendre ...!   ;-)  Je n'ai pas encore rangé placard et cartable, mais ça va venir !

Alors que je n'avais plus rien depuis un bon moment, je me suis retrouvée mardi soir avec une grosse contracture sous l'omoplate gauche ... Impossible de jouer de la viole de gambe, ni de participer aux travaux de jardinage avec la voisine, ni rien ... ça fait très mal.

Ce n'est que mercredi que j'ai compris ... Le retour de l'Homme au boulot (on était bien  ensemble à la maison) + la confirmation que nous ne pourrons pas nous marier civilement le 23 mai (on peut donc se regrouper à moins de 10 dehors, autant qu'on veut chez soi, aller travailler, prendre les transports en commun, faire ses courses dans les supermarchés etc. en respectant les gestes barrières, mais pas se retrouver dans une salle de mariage avec 2 témoins et un officier d'Etat Civil ...) = un truc qui coince physiquement, comme toujours quand je suis obligée de "subir" un événement.

Grosse grosse déception, le report de la totalité du mariage ... J'en peux plus d'entendre que "vous êtes ensemble depuis 16 ans, vous n'êtes pas à 4 mois près" , ou "c'est rien 4 mois, c'est pas comme si vous deviez tout annuler"  ou encore "vous allez faire regraver les alliances ?" (alors, non). Va falloir retrouver la motivation pour continuer à préparer la cérémonie, mais ça ne sera pas pareil.
Seul point positif, se rendre compte qu'à part quelques agacements de part et d'autre, on a réussi à passer presque 2 mois de confinement ensemble, mais chacun avec ses activités, sans se prendre la tête !

2020 05 08 (2).jpg
Chippendale 2020

photo moi

06/05/2020

Nouvelles du front #6

Aujourd'hui Grand Mec N°2 passe le BP (Brevet Professionnel). Si j'ai bien compris, il y a une partie de contrôle continu (pas de problème vu ses moyennes) et une partie "présentation de dossier" sur je ne sais pas trop quoi (à 15h00) ; pour la partie "maquette", il ne sait pas trop comment ça va s'organiser. Donc on croise les doigts !

Grand Mec N°1 s'est mis à faire des crumbles aux pommes, il en fait un tous les trois quatre jours. C'est trop bon ! Il continue à regarder tous les jours les sites qui proposent des emplois, mais bon, ce n'est pas la bonne période.

Grand Mec N°3 est toujours confiné chez son père. Ils ont "remis en route" le potager. Je lui cause de temps en temps par Zoom et par sms.

P'tit Mec N°4 a repris la classe avec son père, en suivant le planning proposé par la maîtresse. Il travaille vite et bien, ça lui laisse plus de "temps libre".
Il aime beaucoup nos séances de gym télévisées ! Il donne aussi parfois un coup de main pour l'entretien des espaces verts de la copropriété.

L'Homme ne sait pas encore quand il retournera au boulot. La marque allemande de voitures du peuple n'a pas encore ouvert ses garages par ici, donc pas de pièces détachées à livrer. Les infos devraient arriver en fin de semaine, à priori.

Moi je suis un peu ...désœuvrée !
Je m'interdis d'ouvrir la boite mail académique de l'école (V. me transmettra les infos si nécessaire, je reste quand même "directrice en titre" jusqu'au 01/09 ..  ;-)  ). J'essaye de ne pas m'énerver quand le lis les protocoles à respecter pour une éventuelle reprise ; et je suis bien contente de ne pas être obligée de m'en occuper, j'aurais fondu un plomb au bout de pas longtemps.

Les journées passent vite quand même, entre un peu de ménage, la gym, la cuisine, le "jardin", la viole de gambe, et un peu de chant (en Bulgare) pour participer à une vidéo (qui sera envoyée à la chorale bulgare qui devait recevoir l'Ensemble Vocal de l'Homme et P'tit Mec N°4, le voyage a été annulé ...) ; le soir c'est séries à la télé, ou émissions de "voyages découvertes", en replay souvent.
Je me rends compte que je suis assez fatiguée. Ça me tombe dessus d'un coup, et puis ça passe ...

Je vais commencer à faire du tri dans mes classeurs et bouquins de classe, dans le disque dur externe aussi, monter tout ce que je garde sur une étagère de la mezzanine, vider et ranger mon cartable ...

J'ai terminé les deux petits gilets (en 2 ans et en 6 mois), il ne reste plus qu'à les monter. Comme c'est la partie que j'aime le moins dans le tricot, je traîne un peu. Mais là il faut que je m'active, la première petite-fille de MySister a 1 an aujourd'hui, et le gilet est un "cadeau surprise" !

J'ai commandé de la laine pour faire un châle (pour moi, ou pour le vendre, je ne sais pas encore), et aussi pour faire un poncho. J'ai trouvé un modèle sympa que je vais tester, à suivre donc !

IMG_20200505_173453.jpg
Le nouveau potager de la copro.
Nous ne participons pas au projet parce que nous avons le panier de l'amap
(et parce qu'il n'y en aura pas pour tout le monde).
Mais c'est super chouette !

photo moi

30/04/2020

Libéréééé, Délivréééé

Bon, ben ce qui devait arriver arriva ...

Lundi matin, l'Homme est parti vers 8h00 faire un petit rab de courses au Sup*rU de la Sous-Pref (on ne trouve pas encore tout ce qu'on veut au Drive) et acheter un parasol (en promo toujours chez U ; depuis qu'on l'a il fait moche ...).
Puis vers 9h00, alors qu'il allait se mettre au boulot avec P'tit Mec N°4, coup de fil du boulot, il fallait qu'il vienne tout de suite ... Branle bas de combat et à 9h30 il était parti (rien de bien grave, mauvaise communication, il manquait un livreur pour la journée, il est rentré assez vite et depuis il est à nouveau à la maison).

Je me suis retrouvée avec une grosse boule d'angoisse sur l'estomac, la classe à remettre en route à distance et P'tit Mec N°4 qui traînait les pieds pour travailler.

Après avoir mis beaucoup de temps à écrire un simple mail (impossible de réfléchir correctement et d'aligner 3 mots sans me tromper), j'ai envoyé un SMS à V. pour savoir où elle en était de son remplacement de direction dans la grosse école de la Sous-Pref.

Le remplacement était terminé, V. était dispo, j'ai décidé de "jeter l'éponge" en croisant les doigts qu'elle ne soit pas nommée ailleurs dans la journée.

Mail à l'inspection pour dire que "ça ne va plus, est-ce que quelqu'un peut me remplacer ?"
"Envoyez-moi votre arrêt de travail et quelqu'un sera nommé sur le poste", m'a répondu la secrétaire.
Coup de fil à ma médecin qui est d'accord pour m'envoyer un arrêt de travail par la poste et me scanner la page employeur pour que je puisse la transmettre par mail (heureusement qu'on en avait parlé avant et qu'elle me connait bien ...)
J'informe V. qui commence à croiser les doigts aussi.
Le scan arrive tard dans la soirée.

Mardi matin, j'allume mon ordi pour tout envoyer très tôt. Bien évidemment l'ordi plante et la connexion rame ... mais le mail arrive à partir un peu avant 8h00.

Je monte en vitesse à l'école relever la boite aux lettres et récupérer quelques affaires. A mon retour, mail de l'inspection, V. est nommée sur le poste. OUF !!
Nous communiquons rapidement par tel, rendez-vous mercredi à l'école pour que je lui passe le relais.

Voilà.
Depuis hier matin, je n'ai plus d'ordi de direction, ma clé sécurisée (pour accéder aux diverses applications de direction) est désactivée et je n'ai plus les clés de l'école (je vais en récupérer un jeu plus tard, le temps que M. - qui remplaçait V. depuis la rentrée de février- dépose son trousseau à l'école).

En arrêt maladie, en vacances, et puis à la retraite ...
C'est terminé. En queue de poisson, mais c'est terminé.

La sensation est étrange entre soulagement (moral et physique), énorme fatigue et sentiment mitigé d'avoir quitté un navire qui coule avec mes collègues dessus.
Il va me falloir quelques semaines pour digérer je pense.

Canal 12 avril 2020.jpg

photo, sans filtre, de Grand Mec N°1, qui a juste corrigé un peu les contrastes.
Canal, 12/04/2020

25/04/2020

Nouvelles du front #5

Si on continue comme ça, la copro du bord du canal, ça va être les jardins de Versailles dans quelques semaines !
C'est P., la nouvelle voisine dessous, qui a commencé à arracher des ronces sur le talus qui surplombe les places de parking côté boites aux lettres. Et puis d'autres lui ont prêté main forte. Et depuis, ça taille, ça coupe, ça désherbe (même moi, c'est dire) ! Les sacs de déchets verts s'amoncellent du côté du local poubelles en attendant que la déchetterie ouvre à nouveau. Un mini potager en carré est même en train de voir le jour, dans des bacs surélevés, à un bout de la coursive !!  ;-)

Nous avons aussi des nouveaux voisins à gauche. Ils ont une toute petite fille, un chat qui ressemble comme deux gouttes d'eau à la chatonne et un gros chien.
P'tit Mec N°4 a été adopté par la petite fille qui veut toujours lui donner la main quand elle va se promener avec ses parents pour sortir le chien (oui, je sais ...) ; N°4 est ravi, il a le droit de tenir la laisse et de jouer avec le toutou ! C'est cool, ça l'aère un peu, et l'Homme peut jouer tranquille à des jeux où ça tire dans tous les coins.

Moi je papote tous les jours, une petite heure, au soleil, avec P., chacune dans notre fauteuil au bord du chemin devant la terrasse.
L'avantage de ce confinement, c'est que nous aurons fait connaissance avec nos nouveaux voisins beaucoup plus vite qu'en temps normal.

Côté intendance, ça va plutôt bien, et même s'il manque toujours des trucs, le drive fonctionne correctement. Je prends plaisir à cuisiner des choses qui demandent un peu plus de temps, à faire des gâteaux (avec parcimonie, j'économise la farine).

Les journées passent finalement assez vite, tout un tas de "rituels" se sont mis en place, ça permet de structurer les choses.

Trois semaines de remise en forme en suivant l'émission de France 3, je vois la différence avec le début ! Je pense que je vais réussir 1 ou 2 "vraies" pompes dans pas longtemps  ;-)

Lundi c'est la rentrée pour nous.
Je manque d'énergie pour m'y remettre ... J'attends avec impatience de pouvoir jeter l'éponge, je crois que ça ne va pas tarder tellement je n'en peux plus.
L'annonce de la réouverture des écoles à compter du 11 mai m'a bien plombé le moral, je ne vois pas comment on va bien pouvoir faire ...
C'est tellement flou et pas clair ...
La seule chose qui est claire, par contre, c'est que moi je n'y retourne pas, et que P'tit Mec N°4 n'y retourne pas non plus.
Depuis le temps qu'il parle de faire l'école à la maison, il est assez content.

Il ne veut même pas participer aux visioconférences que sa maîtresse projette de mettre en place, il ne veut pas voir les autres élèves ... Il faut dire qu'il a été super déçu.
Il y a une quinzaine de jours, il m'a demandé s'il pouvait parler à son "super copain" B. Pas de souci pour moi. J'envoie donc un sms à la maman de B. pour lui en parler (j'ai son numéro puisque B. est déjà venu jouer à la maison l'une ou l'autre fois).
Nous attendons toujours une réponse ... (c'est le bon numéro, j'ai vérifié).
P'tit Mec N°4 a beaucoup pleuré. Heureusement qu'il a pu discuter un grand moment avec quelqu'une qu'il apprécie beaucoup, ça lui a bien remonté le moral (et mon tel a été envahi de GIF de chatons).
Nous allons continuer à travailler avec lui, tranquillement, et le laisser un peu "vivre sa vie" comme il l'entend. En septembre il sera prêt pour le collège !

Le culte et la fête du mariage ont été reportés au 12 septembre, sans certitude de pouvoir réunir nos familles et nos amis sans risques inutiles ... C'est un peu compliqué pour le moral ça aussi.
Je dois appeler la mairie après le 11 mai pour voir si le mariage civil pourra avoir lieu le 23 comme prévu ; ce n'est pas gagné non plus.

Je tricote, je bouquine, je joue de la viole de gambe (j'ai un peu laissé tomber la voix de basse des morceaux d'ensemble pour des trucs plus sympa à jouer toute seule), je chante un peu, aussi ...

22 avril 2020 (2).jpg
Ancolies du Japon de ma petite plate bande

IMG_20200409_150713.jpg

Deux photos du mini concert à l'Ehpad

IMG_20200409_150831.jpg

photos moi