Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29/09/2019

Lectures du moment #3

Sans surprise, en ce mois de septembre, j'ai beaucoup moins lu que pendant l'été ...
Je vais pouvoir rattraper un peu mon retard la semaine prochaine, j'ai "gagné" le droit de rester à la maison, en forçant un peu trop lundi dernier, pour absolument finir un truc en arts pla avec les élèves ... j'ai "juste" oublié que les GS ne sont pas autonomes du tout ... Retour du repos et des anti inflammatoires (et IRM vendredi pour voir ce qui se passe du côté de la hernie discale).

En septembre j'ai donc lu des revues et notamment l'Histoire, qui me permet de rester à la page !

 

J'ai lu rapidement (à relire donc), Les Quatre Accords Toltèques de Don Miguel RUIZthRE0PFI7O.jpg
4e de couverture :  
Les quatre accords toltèques. La voie de la liberté personnelle.
« A chaque fois que vous le lisez, ce n'est pas le livre qui a changé, mais vous. »
Don Miguel Ruiz

Castaneda a fait découvrir au grand public les enseignements des chamans mexicains qui ont pour origine la tradition toltèque, gardienne des connaissances de Quetzacoatl, le serpent à plumes.
Dans ce livre, Don Miguel révèle la source des croyances limitatrices qui nous privent de joie et  créent des souffrances inutiles. Il montre en des termes très simples comment on peut se libérer du conditionnement collectif - le « rêve de la planète », basé sur la peur - afin de retrouver la dimension d'amour inconditionnel qui est à notre origine et constitue le fondement des enseignements toltèques.

Les Quatre Accords proposent un puissant code de conduite capable de transformer rapidement notre vie en une expérience de liberté, de vrai bonheur et d'amour. Le monde fascinant de la Connaissance véritable et incarnée est enfin à la portée de chacun.

C'est un livre plein de bon sens, avec des idées qui paraissent simples, mais pas si facile que ça à mettre en œuvre ... j'ai encore du boulot !!

 

Je suis en train de relire Mange, Prie, Aime d'Elizabeth Gilbert que j'ai dans mon Kindle. Je l'apprécie plus que lors de ma première lecture (ça se confirme, j'ai besoin de deux lectures pour bien comprendre un bouquin).

4e de couverture :
Mange, prie, aime
Changer de vie, on en a tous rêvé... Elle a osé ! 41+r-R7JyxL._SX321_BO1,204,203,200_.jpg
À trente et un ans, Elizabeth Gilbert possède tout ce dont une femme ambitieuse peut rêver : un mari dévoué, une belle maison, une carrière prometteuse. Elle devrait nager dans le bonheur, pourtant elle est rongée par l'angoisse, le doute, l'insatisfaction... S'ensuivent un divorce, une dépression et une liaison désastreuse qui la laissent exsangue et encore plus désemparée. Elle décide de tout plaquer pour partir seule à travers le monde. À elle de se construire la vie qu'elle s'est choisie !

En Italie, elle goûte aux délices de la dolce vita et prend les « douze kilos les plus heureux de sa vie », en Inde, ashram et rigueur ascétique l'aident à discipliner son esprit, en Indonésie elle cherche à réconcilier son corps et son âme pour trouver l'équilibre qu'on appelle le bonheur...

Elizabeth Gilbert nous invite à un voyage vers l'inconnu joyeux et émouvant, libéré des mascarades et faux-semblants. À travers une mosaïque d'émotions et d'expériences culturelles, elle a su conquérir le coeur de millions de lectrices qui ont aimé pleurer et rire avec elle. Et qui rêvent de changer de vie, elles aussi... Ce roman culte a également été adapté au cinéma en 2010, avec Julia Roberts et Javier Bardem.

 

Je n'ai toujours pas terminé Le pouvoir du moment présent d'Eckhart TOLLE, je n'ai pas avancé non plus dans la lecture du "bouquin secret" que je lis en "avant première" (à ce rythme là, il sera paru avant que j'arrive au bout du chapitre 3 !). Vais essayer de m'y (re)mettre cette semaine

 

4e de couvertures empruntées au site La librairie.com
Illustrations empruntées à l'Internet mondial

31/08/2019

Lectures du moment #2

Au mois d'août, j'ai passé 10 jours presque "solo" (Grand Mec N°1 était là le soir), j'en ai profité pour lire beaucoup !

Des revues que j'aime bien, d'abord, comme Happinez et Open Mind, dans lesquel je trouve souvent des idées de lectures. Quand un bouquin m'intéresse, je regarde si un extrait gratuit existe pour mon Kindle chez Am*z*n, je le lis, et si l'intérêt se confirme, je l'achète, soit version papier, soit version liseuse.

J'ai donc lu** :

Une vie plus belle que mes rêves de Marilyse TRECOURT

Une vie plus belle que mes rêves.jpg"À 34 ans, Louise se décrit elle-même comme « une mouette croisée avec un poisson rouge », elle virevolte, sans apprendre de la vie, sans chercher à panser les blessures du passé. Aussi, quand son dernier CDD n'est pas renouvelé, Louise s'apprête à chercher un énième emploi, sans envie ni projet précis, pour tranquilliser ses parents et son conjoint, Sam.

C'est sans compter sur sa pétillante amie Claire qui, du haut de son mètre trente-quatre, l'incite à « prendre de la hauteur ». Galvanisée par ses conseils, Louise délaisse sa recherche d'emploi pour se remettre à une passion d'enfance : le dessin.

Lors d'une nuit de transe et de création, surgit de ses mains une oeuvre étrange représentant une femme, tenant dans ses mains un mystérieux coffret.

Louise est alors loin de se douter que cette oeuvre insolite va bouleverser son destin..." 

J'ai bien aimé cette histoire, qui correspond exactement à ce que j'avais envie de lire en ce moment, des récits (romancés, donc on se doute un peu de ce qui va arriver) de changements de vie qui arrivent "tout seuls", en se laissant porter par le vie et ses envies/besoins.

 

Du coup, dans la même veine, j'ai emprunté à BelleMaman

Le premier jour du reste de ma vie de Virginie GRIMALDI que je n'avais pas encore lu.

"Marie a tout préparé pour l'anniversaire de son mari : décoration de l'appartement, gâteaux, invités... Le premier jour du reste de ma vie.jpgTout, y compris une surprise : à quarante ans, elle a décidé de le quitter. Marie a pris « un aller simple pour ailleurs ». Pour elle, c'est maintenant que tout commence. Vivre, enfin. Elle a donc réservé un billet sur un bateau de croisière pour faire le tour du monde.

À bord, Marie rencontre deux femmes qui, elles aussi, sont à la croisée des chemins.

Au fil de leurs aventures, parfois déjantées, elles pleurent et rient ensemble, à la reconquête du bonheur. Leurs vies à toutes les trois vont être transformées par cet étonnant voyage."

Beaucoup de plaisir là aussi à suivre les aventures des trois protagonistes.

 

Dans un autre genre, mais toujours une "histoire de vie" (il y a un truc à creuser là aussi !!!)

La fabrique des miracles. Sur le chemin de la pleine conscience et du bonheur véritable de James R. DOTY

La fabrique des miracles.jpgNeurochirurgien émérite, James R. Doty travaille sur les mystères du cerveau, cette « fabrique des miracles » qui vit en chacun de nous.

Dans cet ouvrage à la fois biographique et scientifique, il témoigne de la faculté dont chacun dispose de changer le cours de sa vie en alliant les pouvoirs du coeur à ceux de l'esprit.

Il y retrace son parcours, d'une enfance passée dans la pauvreté, entre un père alcoolique et une mère dépressive, à sa propre transformation depuis sa rencontre providentielle avec une femme prénommée Ruth. Alors qu'il n'a que douze ans, elle le prend sous son aile et l'initie aux techniques de respiration, de méditation, de visualisation et de pleine conscience, tout en lui transmettant les valeurs associées à l'ouverture du coeur.

La fabrique des miracles raconte la quête fascinante de cet homme pour trouver le bonheur véritable.

Beaucoup de plaisir là aussi à lire cette histoire, "vraie" cette fois-ci. J'ai prévu de le relire dans quelques temps, je me demande même si je ne vais pas acheter la version papier pour pouvoir corner des pages ou souligner des passages qui "me parlent".

 

MySister l'avait dans sa bibliothèque, elle me l'a prêté :

Le pouvoir du moment présent. Guide d'éveil spirituel  de Eckhart TOLLE

Le pouvoir du moment présent.jpgJ'avais envie de le lire depuis longtemps et je ne suis pas déçue. Difficile d'en faire un résumé, d'ailleurs je ne l'ai pas encore terminé ...
Je vais doucement, pour bien comprendre ce que je lis.
Des questions, des réponses pas toujours simple à entendre (et à comprendre).
Et un message : il faut rester dans le moment présent, le passé est derrière nous, on ne le changera plus, le futur n'est pas encore là, pourquoi s'en préoccuper au point d'en faire un problème. Il faut essayer de vivre "ici et maintenant" (j'espère que j'ai bien compris).

Ce n'est pas évident, mais ça me parle bien aussi.

 

Et puis j'ai le privilège de lire en "avant première" un livre qui n'est même pas encore sous presse, sur un sujet difficile, mais traité de manière très intéressante.
A suivre (promis) !

 

 

** Les images sont empruntées à l'internet mondial, et les résumés des 4e de couvertures au site lalibrairie.com

12/07/2019

Lectures du moment

Début de vacances un peu agité par ici … ça devrait se calmer doucement.
J'essaye de fermer un peu l'ordi (d'où le blog encore plus en panne que d'habitude, les stats de fréquentation sont vraiment en berne) et d'ouvrir des bouquins !

Lectures du moment, donc, à suivre peut être avec d'autres billets au cours de l'été.

WP_20190712_001.jpg

Il y a un truc avec le bonheur, vu que le mot apparait dans chacun des trois ouvrages en cours de lecture (j'aime bien avoir plusieurs livres en cours en même temps). Je ne l'avais même pas remarqué avant d'évoquer mes lectures du moment avec une amie.

L'apprentissage du bonheur de Tal Ben-Shahar, c'est une relecture. Il est sous-titré "principes, préceptes et rituels pour être heureux" et parle de "théorie du hamburger" et de "principe des lasagnes". Après avoir défini le bonheur dans une première partie, l'auteur propose de le mettre en pratique dans une deuxième, avant d'inviter à des méditations sur le bonheur pour finir. Des explications, des "pauses" pour réfléchir, j'aime beaucoup. L'auteur a été prof de psychologie positive à Harvard, cours qui a été le plus suivi de l'histoire de cette université, dit la 4e de couverture.

Avec Le bonheur est dans le corps, on reste dans la psychologie positive, appliquée au corps. Souvent, nous ne prêtons pas assez attention à notre corps, nous le traitons comme une "machine" qui doit nous servir. Parfois il se "venge", nous signale que là c'est trop (coucou la hernie discale et la sciatique !). Là aussi, les auteurs proposent des exercices, physiques, seul ou à deux, pour se reconnecter à notre corps. Je ne l'ai pas encore terminé, je le relirai tout de suite pour bien comprendre, mais j'aime beaucoup.

Journal intime d'un touriste du bonheur m'a énormément amusée. L'auteur y raconte avec une verve certaine, et un bon paquet d'autodérision, son périple en Inde à la recherche du bonheur,  à travers diverses expériences spirituelles et rencontres de personnalités marquantes. Il y parle beaucoup aussi de ses lectures des ouvrages d'Eckhart Tolle, qu'il va falloir que je le lise aussi (son nom revient beaucoup dans mes lectures du moment). Il ne faut pas se laisser abuser par le ton léger, c'est une vraie réflexion sur la vie que présente l'auteur.

WP_20190712_002.jpg

J'aime beaucoup lire les ouvrages proposés à P'tit Mec N°4 par son enseignante. Et j'ai vraiment apprécié ce petit récit écrit par Jean Giono, et l'histoire de cet homme, qui, tout seul, en plantant simplement des glands, a ramené la vie sur des collines asséchées et vidées de leurs habitants.
Un peu d'espoir pour l'avenir de notre planète ...

WP_20190712_003.jpg

L'été c'est aussi le temps des revues. En ce moment j'aime bien Happinez et Flow.
Et surtout Femmes Ici et Ailleurs, magazine (sur abonnement) résolument féministe, qui m'ouvre les yeux et m'apprends plein de choses !

Et vous ? Vos lectures de l'été ?

photos moi

26/01/2019

Histoire

Il y a fort fort longtemps, mon bac, réussi de justesse au rattrapage, ne m'a pas permis de continuer dans la voie que j'avais choisie (ouf que, on va dire rétrospectivement).
Pour ne pas rester sans rien faire, en attendant de trouver comment rebondir, je me suis inscrite en fac d'histoire (c'était facile à l'époque, il suffisait de retirer un dossier, de le remplir, et de faire la queue pour le rendre).

Pourquoi l'histoire ? Parce que j'ai toujours aimé les histoires de rois et de reines, de France et d'ailleurs. En 4e, avec quelques copines, je m'amusais à mettre en scène le cours d'histoire, pendant la récréation. La prof, amusée, nous laissait 5 minutes en début de cours pour faire le "résumé des épisodes précédents". J'ai le souvenir de gros fous rires ;-). Dans la filière choisie au lycée, il n'y avait plus d'histoire-géo après la 2nd (et pas de philo en terminale non plus), le prof essayait désespérément d'intéresser les élèves (il y arrivait parfois), et nous discutions souvent. C'est à lui que je dois ma première lecture "sérieuse" en histoire et sur le Moyen Age: Le chevalier, la femme et le prêtre de Georges Duby.

Première année de fac d'histoire et énormes découvertes : mes lacunes en histoire contemporaine, l'intérêt de l'histoire politique, ma passion pour le Moyen-Age, pour l'histoire des religions …
Suivront une Licence et l'équivalent d'un M1.

L'histoire c'est chouette, mais il faut des sous pour vivre.
Agreg, Capes et concours de l'Ecole Normale d'Instits pour assurer les arrières (ouf que, encore une fois).
On referme les livres d'histoire et on ouvre les bouquins de pédagogie.
Je bifurque à nouveau.

Presque 30 ans plus tard, je suis là devant mon ordi à écrire ce billet.
Je "déteste" les manuels de pédagogie, je "déteste" le jargon (je ne retiens toujours pas la signification de certains mots, bref …), même si je m'intéresse beaucoup à l'éducation des enfants, à leur évolution, à la manière d'enseigner de façon respectueuse (je ne dis plus jamais "bienveillante", tellement ce mot a été vidé de toute signification).
J'ai l'impression de m'être perdue, un peu.

 

La semaine dernière, Janine Garrisson, spécialiste de l'histoire des religions, est morte. C'est l'auteure d'un ouvrage important L'Edit de Nantes et sa révocation, histoire d'une intolérance que j'avais dévoré à l'époque.
J'ai cherché l'ouvrage dans ma bibliothèque, je me suis calée dans mon fauteuil, j'ai commencé à lire, et … heureusement qu'il y a l'alarme de mon tel qui me rappelle qu'il faut chercher P'tit Mec N°4 à l'école !

Avec l'Homme nous regardons beaucoup de documentaires sur l'histoire (d'ailleurs à ce propos, la série La guerre des trônes, sur France 5, présentée par Bruno Solo, qui raconte la guerre de Cent Ans dans la première saison, puis les premières guerres de religion dans la deuxième est vraiment très intéressante), nous sommes abonnés à la revue du même nom, mon Twitter est plein de comptes de médiévistes, je regarde des vidéos, je lis des articles … 

L'histoire me manque, en fait … 

WP_20190126_001.jpg

photo moi