Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/06/2018

Lectures en vrac

Depuis que je suis à la maison, j'ai retrouvé l'envie de lire de longs moments (et pas juste quelques lignes le soir dans mon lit en m'endormant sur le bouquin). Les finances qui vont un peu mieux m'ont aussi permis de m'adonner à mon pêché mignon, acheter des bouquins (entre un sandwich et un bouquin, c'est toujours le bouquin qui gagne !), version "papier" ou "numérique".

J'ai donc lu - et bien aimé - ces derniers temps :

L'assassin des dames de Metz de Armand TOUPET (Editions du Bastberg) et En passant par la Lorraine de Paul COUTURIAU (Presses de la Cité), tous les deux prêtés par Sev de Blogosth. Je connais un peu Metz, j'ai bien aimé me promener virtuellement dans la ville en suivant l'intrigue du premier ; le deuxième quant à lui ramène aux années de guerre où beaucoup de familles de Mosellans et d'Alsaciens se sont retrouvées (une fois de plus) déchirées entre l'Allemagne et la France. Un beau roman.

L'Alsace de Vauban, Saisons d'Alsace n°76 (Editions DNA). La revue met en lumière l'action de Vauban pour la fortification et la protection des frontières en Alsace après son l'annexion par la France de Louis XIV. Il reste beaucoup de vestiges de ces constructions, notamment la plus connue de toutes, la ville de Neuf Brisach.

 

51JJ0ilZQ2L._SY346_.jpgJe vais mieux de David FOENKINOS (Gallimard). J'ai vu passer la bande annonce du film, compris que c'était adapté d'un livre, chargé un extrait dans mon Kindle et finalement acheté le bouquin.
"Un jour, je me suis réveillé avec une inexplicable douleur dans le dos. Je pensais que cela passerait, mais non. J'ai tout essayé... J'ai été tour à tour inquiet, désespéré, tenté par le paranormal. Ma vie a commencé à partir dans tous les sens. J'ai eu des problèmes au travail, dans mon couple, avec mes parents, avec mes enfants. Je ne savais plus que faire pour aller mieux... Et puis, j'ai fini par comprendre" : le résumé me "parlait" bien !
J'ai bien aimé ce "livre de vie", même si dans la réalité c'est bien moins simple de s'en sortir sans perdre trop de plumes.

 

Mission Hygge de Caroline FRANC (First)Caroline Franc est blogueuse (clic), je la lis51D74aesK3L._SX331_BO1,204,203,200_.jpg depuis de nombreuses années, j'aime bien le ton de ses billets.
Son roman met en scène Chloé, une journaliste de guerre, qui, suite à un "pétage de plombs", est envoyée par son rédacteur en chef au Danemark, à Gilleleje, un petit village où les habitants sont, parait-il, les plus heureux du monde. Ce qu'elle prend pour une punition va changer sa vie. Un roman doudou à base de hygge, de café, de roulés à la cannelle et de tricot. Juste ce qu'il me fallait.

 

Âmes de sorcière ou la Magie du féminin de Odile CHABRILLAC (Solar)sans-titre.png
"Féministes avant l'heure, les sorcières ont laissé en héritage leurs savoirs et leurs pouvoirs, autant de clés au service d'une féminité libre et puissante".
Dans une première partie, l'auteure raconte ce que l'on sait aujourd'hui des sorcières, femmes libres, porteuses d'un grand savoir, bousculant l'ordre établi, avant d'être pourchassées et oubliées. La deuxième partie invite les femmes à retrouver leur âme de sorcière, à s'approprier à nouveau leur puissance.
J'ai lu ce livre d'une traite, et puis je l'ai posé, pour que ça "infuse" … il faut lui laisser du temps. Je vais le relire, par petits bouts.

 

Chère Ijeawele, Chimamanda NGOZI ADICHIE (Gallimard). Quand une amie lui41UjRxE-faL._AC_US218_.jpg demande quelques conseils pour élever sa petite fille juste née selon les règles de l'art du féminisme, l'auteure lui répond par une lettre qui explique, à travers sa propre expérience,  quelles sont les situations concrètes qui se présentent aux parents de petites filles, et comment déjouer les pièges que nous tend le sexisme. Un ouvrage important, à mettre entre toutes les mains !

 

Illustrations empruntées sur les sites des éditeurs ou des enseignes de ventes sur le Net.

16/05/2018

Miséricorde

Pendant les vacances de février, Grand Mec N°1 m'a tendu un bouquin en me disant : "C'est un policier, ça devrait te plaire."

C'est comme ça que j'ai fait la connaissance de Carl Mørck, d'Hafez el Assad et du Département V, chargé des "cold case", les dossiers non résolus.
Le Département V,  pour le chef de la brigade criminelle, c'est une façon polie de mettre Carl "au placard" - au propre comme au figuré, son bureau est au sous-sol - après une affaire qui a mal tourné ; Hafez el Asad - ce n'est pas son vrai nom - d'origine syrienne, va servir d'assistant à Carl.
Le premier dossier qu'ils décident de rouvrir est celui de la disparition, cinq ans auparavant, de Merete Lyyngaard, vice-présidente du parti des démocrates. Faute d'indices, la police avait classé l'affaire.

J'ai vraiment beaucoup apprécié cette histoire, au point de ne pas pouvoir la lâcher !
J'aime les flics un peu borderline (dans les bouquins), les polars scandinaves et les histoires un peu tordues, j'ai été servie !
Je n'en dis pas plus, il faut le lire pour apprécier vraiment.

Et maintenant, j'attends que Grand Mec N°1 achète les suivants !

WP_20180516_001.jpg

Miséricorde
Jussi ADLER OLSEN
Traduit du danois par Monique Christiansen
Le Livre de Poche n°32817

photo moi

07/04/2018

Délit de solidarité

Lui, c'est mon parrain, et le 11 juin 2014 il s'est retrouvé devant un juge, accusé de délit de solidarité.
Gérard est prêtre, et depuis plus de 16 ans, avec Anticyclone, l'association qu'il a créée, il accueille et aide les demandeurs d'asile qui viennent frapper à la porte de son église d'un quartier populaire de Saint Etienne.

Livre GR.jpg

Dans ce livre, un peu technique parfois, il raconte comment il a "découvert" le monde des migrants et des demandeurs d'asile, comment il s'est engagé, son combat pour la fraternité, la création d'Anticyclone, les démêlées avec la justice, les concessions qu'il a fallu faire pour pouvoir continuer à venir en aide à ces "plus petits qui sont nos frères"*.

Il a - je le cite - accepté de témoigner, puisqu'on le lui a demandé, pensant que cela pourrait être utile pour connaître, pour comprendre ce qui se passe et se vit avec les migrants.

Un livre nécessaire.

"Réfugiés, migrants, demandeurs d'asile, Accueillons-les !"
P. Gérard RIFFARD avec Alice Le DRÉAU
Préface Francis VALLAT, président de SOS Méditerranée
Bayard Editions, 2018

photo moi

* Matthieu 24, 40 : Et le roi leur répondra : "En vérité, je vous le déclare, chaque fois que vous l'avez fait à l'un de ces plus petits, qui sont mes frères, c'est à moi que vous l'avez fait"  (TOB) 

10/03/2018

Les Zenfants presque Zéro Déchets

Je suis rentrée de Lyon avec, dans mes bagages, un cadeau de MySister pour P'tit Mec N°4.

WP_20180309_002.jpg

Comme je suis un peu flemmarde en cette fin de vacances, je vous colle le descriptif des Editions Thierry Souccar qui publient cet ouvrage (clic sur le lien) :

L’objectif de ce livre très illustré : devenir un « héros du zéro  » (déchet) et sauver la planète. Ze mission : rejoindre l’équipe Zéro Déchet composée de Compostman, Zéroman, Greengirl, la Fée letoi ou encore Slipman !
 
Ces héros du Zéro ont concocté un plan d’action génial pour soigner la planète. Par exemple : fabriquer sa propre pâte à modeler, créer des sacs en tissu personnalisés, organiser un anniv sans déchet ou un pique-nique sans plastique.
 
Toutes les activités des enfants sont ainsi abordées en 3 temps: une "Bédé" pour rigoler, un "Docu" pour comprendre et une "Action" pour changer leur monde et toute la planète en même temps ! Telle est la recette pour faire de nos bambins des héros du quotidien, les citoyens de demain. 

P'tit Mec N°4 s'est immédiatement plongé dans la lecture, n'émergeant que pour nous dire "tu savais que ...?" et aussi pour constater que "nous, ça, on le fait".

Du coup, il est très motivé pour essayer d'être encore plus zéro déchets, et c'est chouette !

Les auteurs du livre tiennent un blog super intéressant --> Clic

Et j'en profite pour faire un peu de pub à mon amie Marie qui s'est lancée avec époux et enfants, il y a 6 mois, dans une aventure "sans objet sans déchet", racontée elle aussi dans un blog --> Clic

photo moi