Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/08/2020

Mademoiselle M.

Comme je le disais là --> clic, j'ai retrouvé ma prof de français-latin de 3e, Mademoiselle M. (comme on disait à l'époque).

Nous étions arrivés, à la faveur d'un nouveau déménagement, dans cette ville nouvelle du nord-est de Lyon que nous connaissions déjà un peu.
Après 3 ans dans une école privée (choisie pour des questions pratiques par nos parents) d'une sous-pref bas-rhinoise (pas ma Sous-Pref, l'autre) où les garçons se comptaient sur les doigts d'une main dans les plus petites classes, l'arrivée en 3e dans ce collège urbain a été un peu rude ...
Mademoiselle M. était notre prof principale, sympa, énergique, pleine d'idées (nous avons tourné cette année-là un film avec une caméra Super 8 !!), qui tirait ses élèves vers le haut, même les quiches en latin comme moi   ;-)
Je garde un super souvenir du voyage en Italie, de Pompéï, du bateau autour de Capri, d'Orvieto au coucher du soleil au retour, et de mon entorse dans le couloir de l'hôtel qui m'a obligée à rester dans le bus place Saint Pierre à Rome !!

Après le lycée, la fac d'histoire et le besoin de me remettre à niveau en latin et en grec.
Je ne sais plus comment j'ai repris contact avec elle, mais Mademoiselle M. , devenue Madame D., a accepté de me donner des cours contre du baby-sitting de ses deux enfants, S. et G. C'était sympa ... mais je n'ai pas fait beaucoup de progrès en latin malgré ses efforts ! Il me reste quelque photos un peu passées.

Et puis après la fac l'école normale d'instit, mon arrivée en Alsace ... nous nous sommes perdues de vue.

Mi-juillet, je me suis plongée avec délice dans le dernier numéro de la revue l'Histoire, où je savais trouver un article d'un autre des profs, de fac cette fois, qui ont eu une grande importance dans mes études. Comme souvent quand je lis un de ses écrits, je suis allée faire un tour sur le Net pour voir ce qu'il devenait.
Par curiosité, j'ai cliqué sur l'onglet qui recense les thèses qu'il a dirigé, ou dont il a fait partie du jury (je ne l'avais jamais fait, allez savoir pourquoi ...) et j'ai survolé les titres (j'adore les titres de thèses, surtout en histoire).
Et là, un nom a attiré mon regard, SD ...
Une SD, j'en ai gardé une quand elle avait 4 ans, est-ce que ça pouvait être la même ? La thèse étant disponible en ligne, je l'ai téléchargée et suis allée directement à la page des remerciements. Les parents de SD s'appellent F. et E., comme Mademoiselle M. et son mari ... J'ai cherché encore ... la date de naissance correspond, la photo ne laisse presque plus de doute ... et il y a une adresse mail.

J'ai tourné tout ça dans ma tête 24h, et puis j'ai envoyé un mail à cette personne, accompagné d'une photo de l'époque, en m'excusant par avance si je m'étais trompée.
La réponse est arrivée le surlendemain : "je suis bien la petite fille de la photo" !

S. a transmis mon mail à sa maman, Mademoiselle M. m'a répondu. Elle aussi a gardé un souvenir très vif de cette année scolaire. Nous avons échangé quelques nouvelles, ça fait plaisir !

J'espère que j'arriverai à la rencontrer à la faveur d'un séjour du côté de Lyon  ;-)
En attendant, je lis la thèse de S. et je m'éclate !!

S et G modif.jpg
Les années 80, toussa ...  ;-)

photo FM

14/06/2020

Le sport et moi

Le sport et moi, on a jamais été copains.
Mais ce matin, après un moment à tourner en rond, j'ai cherché le tapis, les haltères, j'ai posé l'ordi sur une chaise (pour être à la bonne hauteur) et j'ai enfilé une vidéo d'échauffement, une de renforcement musculaire (coucou les obliques) et une petite de cardio.
30 minutes de sport, donc, de mon plein gré, un dimanche matin !
(s'il neige, il ne faudra pas s'étonner).

Mais que m'arrive t-il ?   ;-)

Je l'ai déjà écrit plusieurs fois, avec P'tit Mec N°4 on suit #Restezenforme tous les matins sur France 3 (depuis début avril). Cabinet du kiné fermé, confinement, pas trop envie de sortir, mais il fallait bouger quand même !
Alors au début, ce n'était pas tout à fait facile ... Pas beaucoup d'activité physique en temps normal, hernie discale toujours présente, sciatique latente et muscle piriforme pas sympa du tout ... En faisant doucement et très attention, c'est vite devenu un rendez-vous incontournable de la routine du matin.

En ce moment, ce sont des rediffusions la semaine - et une nouvelle séance le samedi il me semble - ça permet de voir les progrès accomplis, et il y en a !

Du coup, comme je l'ai déjà dit, je me suis intéressée à ce que propose Lucile Woodward sur le Net (vidéo sur You Tube, FB, Insta, blog ...) et j'ai testé quelques vidéos.

Et me voilà donc bien accro à faire des trucs que je n'aurais jamais imaginé réussir, genre la planche oblique sur une main et les pieds ! Je ne tiens pas très longtemps, mais quand même (la méga sciatique qui m'a bloquée dans mon lit 10 jours, c'était il y a 2 ans, c'est pas si vieux)  !

Je crois que j'ai enfin trouvé LE truc qui me motive à bouger en me faisant plaisir, moi qui n'aime pas la piscine (trop mouillé), ni le jogging (genou récalcitrant), ni les salles de sport (transpirer en groupe, beurk). A la rentrée je rajouterai de la marche rapide sur les trajets du collège avec P'tit Mec N°4 et des séances de stretching le mercredi et le samedi avec lui aussi (il en a bien besoin).

Je suis contente !

IMG_20200520_092605.jpg
Eux aussi ils font du sport !
P'tit Mec N°4 a réussi, à force de patience, à tous les empiler.
Pas évident !

Photo moi (je n'avais pas envie de mettre la photo de mes haltères !)

02/06/2020

Musique

Comme l'an dernier, et ceux d'avant, ce week-end de Pentecôte a été consacré à la traditionnelle rencontre de musique "avec les Suisses" ...
Sauf que cette année, les Suisses sont restés chez eux, les frontières étant toujours fermées ...

Nous avons pesé le pour et le contre, évalué l'espace de notre lieu de rencontre, l'état de santé de chacune d'entre nous après ces deux mois de confinement, et décidé de maintenir la rencontre.

Vu la place dont j'ai besoin pour jouer de la viole de gambe, la distanciation physique était respectée ; et, pour les flûtistes, les instruments sont restés strictement personnels, rangés dans un coin réservé, où ils pouvaient "sécher" tranquillement entre deux morceaux.

Nous avons comme d'habitude beaucoup joué, rigolé, râlé, mangé et bu ... !
Nous avons même enregistré nos prestations pour ceux qui n'avaient pas pu venir (enregistrement qui restera strictement confidentiel !!   ;-)  ).

Ce matin j'étais encore bien lessivé, et comme je n'avais pas reçu le mail avec le travail scolaire pour N°4, nous avons fait "relâche".

Chouette moment, comme à chaque fois, avec encore plus de saveur cette année je crois !

IMG_20200531_113726.jpg

photo moi

14/11/2019

J'ai 10 ans !

C'est écrit dans les mentions légales, tout en bas de la page d'accueil,
Petits Propos Décousus a 10 ans aujourd'hui !!

blog mentions légales.png

Alors je lui souhaite, je me souhaite, je nous souhaite un très joyeux anniversaire !

Je suis très fière d'avoir réussi à publier des billets durant toutes ces années, même si c'est moins souvent ces derniers temps qu'au début.
Je n'ai jamais tenu aussi longtemps un "projet d'écriture" quel qu'il soit.

Même s'il y a moins de "vues", presque plus de commentaires, j'ai envie de continuer, encore quelques années je pense.

Un grand merci aux fidèles qui écrivent quelques lignes, aux lectrices/teurs de la première heure, à celles/ceux qui restent dans l'ombre sans en perdre une miette, à celles/ceux qui passent par là par hasard et qui parfois reviennent.

Bises à toutes/tous !

Et par là --> CLIC, le tout premier billet, il y en a 1019 autres à lire !!