Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/08/2020

Mademoiselle M.

Comme je le disais là --> clic, j'ai retrouvé ma prof de français-latin de 3e, Mademoiselle M. (comme on disait à l'époque).

Nous étions arrivés, à la faveur d'un nouveau déménagement, dans cette ville nouvelle du nord-est de Lyon que nous connaissions déjà un peu.
Après 3 ans dans une école privée (choisie pour des questions pratiques par nos parents) d'une sous-pref bas-rhinoise (pas ma Sous-Pref, l'autre) où les garçons se comptaient sur les doigts d'une main dans les plus petites classes, l'arrivée en 3e dans ce collège urbain a été un peu rude ...
Mademoiselle M. était notre prof principale, sympa, énergique, pleine d'idées (nous avons tourné cette année-là un film avec une caméra Super 8 !!), qui tirait ses élèves vers le haut, même les quiches en latin comme moi   ;-)
Je garde un super souvenir du voyage en Italie, de Pompéï, du bateau autour de Capri, d'Orvieto au coucher du soleil au retour, et de mon entorse dans le couloir de l'hôtel qui m'a obligée à rester dans le bus place Saint Pierre à Rome !!

Après le lycée, la fac d'histoire et le besoin de me remettre à niveau en latin et en grec.
Je ne sais plus comment j'ai repris contact avec elle, mais Mademoiselle M. , devenue Madame D., a accepté de me donner des cours contre du baby-sitting de ses deux enfants, S. et G. C'était sympa ... mais je n'ai pas fait beaucoup de progrès en latin malgré ses efforts ! Il me reste quelque photos un peu passées.

Et puis après la fac l'école normale d'instit, mon arrivée en Alsace ... nous nous sommes perdues de vue.

Mi-juillet, je me suis plongée avec délice dans le dernier numéro de la revue l'Histoire, où je savais trouver un article d'un autre des profs, de fac cette fois, qui ont eu une grande importance dans mes études. Comme souvent quand je lis un de ses écrits, je suis allée faire un tour sur le Net pour voir ce qu'il devenait.
Par curiosité, j'ai cliqué sur l'onglet qui recense les thèses qu'il a dirigé, ou dont il a fait partie du jury (je ne l'avais jamais fait, allez savoir pourquoi ...) et j'ai survolé les titres (j'adore les titres de thèses, surtout en histoire).
Et là, un nom a attiré mon regard, SD ...
Une SD, j'en ai gardé une quand elle avait 4 ans, est-ce que ça pouvait être la même ? La thèse étant disponible en ligne, je l'ai téléchargée et suis allée directement à la page des remerciements. Les parents de SD s'appellent F. et E., comme Mademoiselle M. et son mari ... J'ai cherché encore ... la date de naissance correspond, la photo ne laisse presque plus de doute ... et il y a une adresse mail.

J'ai tourné tout ça dans ma tête 24h, et puis j'ai envoyé un mail à cette personne, accompagné d'une photo de l'époque, en m'excusant par avance si je m'étais trompée.
La réponse est arrivée le surlendemain : "je suis bien la petite fille de la photo" !

S. a transmis mon mail à sa maman, Mademoiselle M. m'a répondu. Elle aussi a gardé un souvenir très vif de cette année scolaire. Nous avons échangé quelques nouvelles, ça fait plaisir !

J'espère que j'arriverai à la rencontrer à la faveur d'un séjour du côté de Lyon  ;-)
En attendant, je lis la thèse de S. et je m'éclate !!

S et G modif.jpg
Les années 80, toussa ...  ;-)

photo FM

16/08/2020

Vive les mariés ??

Ben non, pas vive les mariés ... enfin, si, un peu ...

Nous avions donc prévu de nous marier le 23 mai 2020, mais Covid-19 en a décidé autrement.
Nous avons donc décalé le mariage, mairie, culte et fête, au 12 septembre 2020.

La date approchant, Covid-19 rodant encore, nous avons essayé de faire le point des mesures de protection que nous devions mettre en place.
Et là, c'est soudainement devenu très compliqué.

Pas plus de 15 personnes dans la salle des mariages, maire et agent communal compris, masques obligatoires.

Un banc sur deux dans l'église, avec distance entre les personnes, une même famille pouvant être à maximum 10 dans le même banc quand même. Masques obligatoires tout le temps, pour tout le monde, y compris l'Ensemble Vocal. Orchestre d'Harmonie réduit au strict minimum, 6/8 de chaque côté de l'orgue, à la tribune (autorisation exceptionnelle).

Foyer Protestant (lieu du vin d'honneur et du repas) considéré comme un Etablissement Recevant du Public, tenu aux mêmes dispositions qu'un restaurant par exemple : pas plus de 10 personnes à une table, masques obligatoires pour tous les déplacements.

Nous avons essayé d'imaginer ce que ça pourrait donner. J'ai eu une grande conversation avec la pasteure. L'Homme et moi avons réfléchi toute la journée chacun de notre côté, puis ensemble.
Ce que nous devions mettre en place ne correspondait absolument plus à ce dont nous avions envie/imaginé ...

Alors nous avons décidé de reporter, une fois de plus, le culte et la fête.
Nous avons à nouveau choisi le samedi du WEnd de l'Ascension, le samedi 15 mai 2021, pour que ceux qui viennent de loin puissent le faire tranquillement.

Nous maintenons le mariage civil le 12 septembre en comité restreint familial.
Nous ferons un apéro dinatoire chez N°2 et son Amoureuse, dans la jolie cour fermée de la maison à colombages où ils ont un appartement (on croise les doigts pour qu'il ne pleuve pas).
Et pour me faire plaisir (même pas pour me remonter le moral, parce que nous sommes soulagés finalement ...), je me suis acheté une autre jolie robe pour l'occasion (la longue attendra encore un peu dans l'armoire).
Seule déception, GrandBeauFrère, qui est un des témoins de l'Homme, ne pourra pas venir d'Ecosse, il ne peut pas se permettre une quarantaine à son retour, son boulot reprend (enfin, à priori) le 1er septembre (merci Boris et Nicola).

Va falloir se mettre des rappels dans nos tel, parce qu'entre la date du début de "nous", la date où nous avons échangé les alliances, celle du mariage civil et celle du mariage religieux ... va pas falloir se tromper !!!

 

fleur 5.jpg
Rien à voir avec le billet, mais je trouve cette fleur de renoncule trop belle !

photo PC

08/08/2020

En vrac et décousus #94

Il fait chaud, très chaud ...
Je supporte très mal la chaleur, donc je reste calfeutrée chez moi, tout fermé côté canal, au sud ...
On essaye d'aérer le soir et la nuit, mais ça ne suffit pas vraiment à faire baisser les températures de l'appart.

Hier soir, nous avons eu la visite d'une petite chauve-souris qui est entrée par la fenêtre à côté du bureau de l'Homme. Elle était un peu affolée, et la chatonne aussi !! Nous avons enfermé la chatonne dans la salle de bain le temps que la chauve-souris retrouve le chemin de la sortie, ce qu'elle a fait rapidement.

Je continue les séances de sport, tôt le matin à cause de la chaleur, ça fait toujours autant de bien.

J'ai retrouvé ma prof de français-latin de 3e (ça remonte à 40 ans, quand même), à la faveur d'un hasard de lectures sur Internet. Je vais faire un  billet pour raconter, parce que c'est quand même assez extraordinaire !

Je suis en train de lire une thèse d'histoire médiévale religieuse (ça a un rapport avec le point précédent ... à suivre !), et je m'éclate complètement. Je me rend compte que ça m'avait vraiment manqué.
MySister m'a dit l'autre jour que je devrais me renseigner pour reprendre mes études d'histoires là où je les ai laissées, et N°1 a ajouté qu'il fallait juste écrire au Doyen ... 
Je ne sais pas ce que je vais faire de ça, mais bon ...  ;-)

On croise les doigts pour L'Amoureuse de N°2 qui a une bonne opportunité pour un boulot qui lui plairait ... et pour N°2 qui se lance en autoentrepreneur fin septembre ... et aussi pour N°1, ça serait bien qu'il ait une réponse positive à ses candidatures.

J'essaye de lâcher prise sur l'organisation du mariage ...
Pour le moment, on navigue "à vue" et certaines choses vont probablement se faire au tout dernier moment, mais c'est impossible de faire autrement.
J'ai les nappes (en papier finalement, c'est plus simple), les chemins de table pour faire joli, les serviettes, des "marque verres" pour que chacun retrouve le sien et de quoi faire quelques photophores.
La feuille pour le culte est presque prête.
Ma tenue est complète, celle de l'Homme aussi ; N°4 doit essayer son pantalon et sa chemise blanche.
Je n'ai toujours pas reçu mon acte de naissance complètement à jour ... 

J'ai invité N°3 au restau jeudi midi pour discuter. C'était bien sympa. Je devrais le faire avec chacun des Mecs de temps en temps.

Je me laisse encore 2 semaines avant de plonger dans la liste des fournitures scolaires pour l'entrée en 6e de N°4. Il faut d'abord qu'on trie et qu'on range le CM2 et que je fasse l'inventaire des réserves et des trousses de l'an dernier.

Et ça serait bien que je fasse des photos de l'été au bord du canal, il y a plein de jolies fleurs qui poussent !

IMG_20200615_183242.jpg

photo PC

28/07/2020

La valse des meubles

Tous les deux ans, bouger un peu les meubles !!

L'étage du bas de la Maison du Canal est un grand rectangle, vaguement coupé en deux par un demi mur à droite (qui ne sert qu'à "cacher" la porte des toilettes du bas et celle de la buanderie) et l'escalier qui monte à l'étage (dans les autres appartements, l'escalier est trop sagement posé contre le mur de droite quand on rentre), il n'y a pas d'entrée, on arrive directement dans la partie "salle à manger / mon bureau" (la partie cuisine est au fond de la pièce, côté rue).

Il y a deux ans, nous avons redécoré la pièce à notre goût et réaménagé la cuisine (on arrache tout et on met du neuf !). Nous avons également investi dans une armoire Pax de chez le Suédois, avec des aménagements intérieurs pour les vestes et chaussures.
Très agréable et pratique.

Mais il y avait deux trois trucs qui me gênaient ... le fait d'entrer directement dans la pièce, notamment, et puis aussi l'armoire Pax à côté du buffet de ma grand-mère, ça jurait un peu quand même ...

Bref, à force de regarder La Maison France 5, je me suis dit qu'il fallait "revisiter les espaces" !! J'ai un peu cogité et proposé une solution à l'Homme.
Nous avons vérifié si c'était possible, et hop, valse de meubles !

Pas tant que ça finalement   ;-)
Nous avons juste placé l'armoire Pax et le buffet dos à dos, perpendiculaires au mur.
L'armoire regarde vers le canal et délimite une "entrée" ;  le buffet, lui, regarde vers la cuisine, qui est du coup un peu isolée de la porte. On peut circuler aisément sans se cogner la tête à l'escalier, et on pourra toujours rajouter une deuxième table pour les très grandes tablées comme nous avions l'habitude de la faire. La malle et la petite table ronde ont échangé leurs places, c'est nickel !

Les prochains travaux (un de ces jours), ça sera de la peinture un peu partout, la chambre de N°4 en a bien besoin !!
A suivre !

Valse de meubles.jpg

photo moi