Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17/04/2020

80 ans !

Samedi dernier, le 11 avril 2020, mon Papa a fêté ses 80 ans !

Il n'avait pas prévu une grosse fête, mais MySister devait venir et nous devions nous retrouver, avec les Mecs, le samedi pour l'anniversaire et dimanche pour le repas de Pâques.

Sauf que Covid-19 a décidé de mettre son bazar ... il était peut être vexé de ne pas être invité (on s'en passait très bien).

Alors avec MySister, on a décidé de lui faire une surprise (à Papa, pas à Covid).
Nous avons d'abord manigancé un apéro "parents/filles" sur Zoom où nous avons réussi à convaincre notre père de commander une nouvelle webcam à installer sur son ordinateur (à plusieurs, avec le tel, c'est plus compliqué) ; puis nous avons fait un deuxième apéro Zoom pour tester la webcam (qui fonctionne nickel).

Nous avons ensuite, chacune de notre côté, organisé une visio avec nos enfants respectifs, pour que tout le monde soit prêt pour le jour J.

Samedi dernier, à 19h00 pétantes, nous nous sommes connectés, les parents, MySister et moi.
Et puis vers 19h05 d'autres écrans sont apparus : l'Alsace, la région lyonnaise, la Belgique et même le Canada (d'où l'horaire), tous réunis par la magie de l'Internet mondial ! Trop fort !! Les filles, les petits fils et filles et les arrières petites filles, ça en faisait du beau monde !

Zoom 80 ans MODIF.jpg

On fera une "vraie" fête une autre fois, en attendant, ça restera un chouette souvenir de ce confinement !

photo JCR 

09/04/2020

Nouvelles du front #4

J'en peux plus des photos de levain et de pain sur tous les réseaux sociaux ...
Moi j'aimerais juste trouver de la farine et de la levure chimique  pour faire des gâteaux, des crêpes ... Heureusement, ma voisine du dessous a pu trouver 1kg de cette poudre blanche, perdu dans un rayon presque vide, pour me ravitailler. Et je remplace la levure par du bicarbonate, mais ce n'est pas tout à fait pareil.

Côté Drive, les créneaux sont toujours à J+6, mais j'ai pris le plis de l'anticipation.
Par contre, cette "inquiétude" latente pour la bouffe, les courses (alors qu'on ne manque de presque rien), se mettre assez tôt sur son ordi pour trouver un créneau, me pèse.
Et je n'ai pas envie de courir les magasins, de faire la queue au milieu d'autres personnes même en respectant les distances de sécurité.

Une voisine a proposé de faire du fitness ensemble, au bord du canal, chacun devant chez soi.
Transpirer en groupe, LE truc que je déteste le plus au monde ...
Les filles de la copro sont enthousiastes, pas entendu les mecs.
Moi je passe mon tour, je préfère m'agiter avec P'tit Mec N°4, devant ma télé, tous les matins à 10h30 ; le programme sur France 3 est bien sympa et motivant, ça bouge bien.

Ce soir, ce sont les vacances (le Vendredi Saint est férié ici) et ça va faire du bien.
L'école à distance demande beaucoup de préparation pour trouver des activités pas trop rébarbatives, intéressantes, ludiques. Il faut donner pas mal d'explications sur le "comment faire". Normal : prof des écoles, c'est un VRAI métier !
Certaines familles le découvrent ... dont une en particulier, qui découvre aussi que ses charmants bambins ne le sont pas tant que ça (en fait ils sont comme à l'école dès qu'il faut travailler, et ben voilà quoi, on le leur a dit assez souvent). Les mails revendicatifs à l'une ou à l'autre ("il faut donner moins de boulot, on télétravaille,
nous"), les exigences  ("il faut faire classe en visioconférence"), les remises en cause ("on fait à notre sauce parce que vos demandes de travail créent des conflits avec nos enfants") ont fini par me plomber le moral.
J'ai envoyé un mail - très courtois mais factuel - les engageant à faire ce qu'ils voulaient / pouvaient dans le boulot proposé, voire à ne plus ouvrir nos mails du tout !
Et j'ai décoché leur adresse mail de la liste pour mon envoi bonus de mercredi (un lien vers une histoire musicale).

Heureusement, d'autres familles jouent le jeu des "défi bricolage" (notamment celui ayant comme éléments imposés le thème de la poule et l'utilisation d'un rouleau de PQ vide et des "moyens du bord"), et envoient des photos, petits mots sympas. Ça fait du bien !

J'avais prévu de jeter l'éponge le 27 avril, au retour des vacances de Printemps ... ça va attendre un peu. Je me vois mal laisser la classe à quelqu'un qui ne connait pas les gamins dans les conditions actuelles (l'inspectrice ne peut pas me garantir que ça serait V. qui prendrait le relais), on verra quand on sera à nouveau en classe "pour de vrai".

De l'autre côté de la rue, il y a un EHPAD, plus loin se dresse l'hôpital de la Sous-Pref, que nous voyons de chez nous.
Tous les soirs, à 20h00, nous nous mettons aux fenêtres avec les voisins, pour applaudir et faire du bruit.
Je ne sais pas si nous sommes entendus depuis l'hôpital, mais les soignantes de l'EHPAD sortent la tête par les fenêtres, font des grands gestes, celles qui sont en train de partir crient merci.
Une de mes collègues collecte des dessins et petits mots que les élèves lui envoient, et les transmets à l'animatrice de l'EHPAD, qui les distribue aux résidents confinés dans leurs chambres, après les avoir imprimés. Plusieurs Mamies ont eu envie de répondre, l'animatrice a fait des photos des activités qui sont proposées, c'est un chouette échange. 
La semaine dernière, la voisine du dessous est allée faire un "concert en plein air", elle a chanté quelques airs, depuis le jardin de l'EHPAD, les résidents, sur la terrasse ou dans les chambres,  ont beaucoup aimé. Cet après-midi, c'est P'tit Mec N°4 et son père qui vont jouer du baryton et du tuba pour eux (on va remplir notre attestation, déménager les instruments, une chaise, l'ordinateur portable pour les bandes son d'accompagnement et je vais essayer de faire des photos).

J'ai scotché sur la boite aux lettres un "Merci pour le courrier, Merci pour le journal", à l'attention du facteur et du porteur de journaux (oui, nous avons le privilège d'avoir tous les matins - moins tôt que d'habitude en ce moment - les Dernières Nouvelles d'Alsace, DNA pour les intimes, direct dans la boite aux lettres). Et hier, tout en haut du journal il y avait ça :

PANO_20200408_122319.jpg

"Merci pour le Merci. Comme le PONY EXPRESS les DNA passent avec les indiens en moins ! 

 

photo TS

01/04/2020

Nouvelles du front #3

En fait, nous ne sommes pas sur le front parce que nous ne sommes pas en guerre.
C'est une crise sanitaire grave, très grave, mais pas la guerre.
La guerre c'est autre chose, que ceux de ma génération n'ont pas connu, ici, en France.
Voilà, c'était le petit coup de gueule du jour ... Et je m'arrêterai là.

Mais bon, comme j'ai intitulé comme ça le premier billet de cette série, sans réfléchir, ça restera ...

Au milieu de cette troisième semaine de confinement, un certain rythme a été trouvé.
Lundi mardi et jeudi vendredi sont des jours "travaillés" donc, à 9h00, P'tit Mec N°4, l'Homme et moi sommes douchés et habillés (décontracté hein), et au boulot jusqu'à 11h00, puis de nouveau de 14h00 à plus ou moins 16h00 selon ce qu'il y a à faire.
Mercredi, samedi et dimanche, c'est relâche !

Mes collègues ont trouvé le rythme pour les envois de mails et la quantité de travail, moi j'essaye de trouver des choses ludiques pour mes petits élèves.
Ce n'est pas toujours simple ...
En classe, j'ai beaucoup de matériel, de jeux pour manipuler ; je ne suis pas une accro des fiches d'exercices ... il faut s'adapter.
Heureusement, on trouve plein de choses sur le Net !
Je n'oublie pas d'écrire à chaque fois que ce sont des propositions et que chacun fait comme il le sent ... En retour, je reçois des photos, c'est très sympa de les voir.

Il y a beaucoup moins de mails de la hiérarchie (ouf ...), la communication a pris un rythme de croisière. Côté direction, les diverses opérations pour le passage en 6e des CM2 se poursuivent ; ça se passe en ligne, rien de bien compliqué. Il a juste fallu éditer et enregistrer les documents un par un et les envoyer par mail à chaque famille en demandant un retour. D'habitude j'édite toute la série, j'imprime et je distribue à chaque élève ... J'ai apprécié de n'avoir que 12 CM2 à "traiter" !!

L'école de musique aussi envoie des petites choses à faire.
Et la prof de tuba baryton fait cours par WhatsApp le mercredi après-midi, comme d'habitude (d'ailleurs, c'est bientôt l'heure).

La vie quotidienne s'organise aussi.
Pour les courses, c'est drive comme d'habitude. La seule différence c'est qu'il y a 6 jours de délai pour avoir un créneau, et qu'il faut donc prévoir bien à l'avance. Faire un panier pour S+2 alors qu'on a pas encore récupéré la commande de S+1, ça me perturbe, il y a parfois des "ratés", mais franchement, on ne manque de rien  ;-) .

On a le temps de faire un peu de gym, de faire des gâteaux, de faire le ménage à fond, de ranger des trucs qui traînent ...

On profite aussi de la terrasse et du soleil et on mesure notre chance d'avoir trois étages et de la place pour ne pas se marcher dessus. On discute avec les voisins en gardant les distances de sécurité, des liens se créent avec ceux qui viennent juste de s'installer, c'est chouette.

B. mon kiné, qui habite la copro et qui travaille aussi à l'EHPAD juste de l'autre côté de la rue, a proposé à ceux qui jouent d'un instrument d'aller faire un mini concert aux personnes âgées confinées dans leurs chambres, depuis le jardin de l'EHPAD ; c'est en cours de préparation (vu le temps froid, je ne sortirai pas la viole de gambe, on va travailler des duos de flûte à bac avec la voisine du dessous, l'Homme et P'tit Mec N°4 joueront des duos de tuba baryton).

Avec mes parents et MySister, on a fait une visioconférence sur Zoom hier soir, c'était très sympa de pouvoir se parler, de se voir (et de constater les ressemblances entre nous, vu qu'on est tous à l'écran, c'est marrant).

 

Voilà pour le moment.
Portez-vous bien et faites attention à vous (et aux autres).

IMG_20200330_125612.jpg
La chatonne se confine dans le journal !!

photo moi

27/03/2020

Le gilet

Je ne vais pas laisser "moisir" ce billet, alors hop, je le publie ce soir !!

Je continue mes expériences "tricotesques" à base d'aiguille circulaire N°9, de point mousse et de laine Drops Air !

J'ai adapté (c'est une première) un modèle de gilet "tube" trouvé sur le Net, et franchement, je suis assez contente !

Gilet tube Drops Air brouillard.jpg

Les manches sont un peu trop longues, je ferai un petit point pour faire tenir les revers. Elles sont aussi un peu larges, mais ça c'est l'effet "tube" (il faudra revoir éventuellement les mesures si j'en refais un).
Je n'ai pas cousu les poches pour le moment, à voir si elles sont nécessaires.

J'aime beaucoup cette couleur (un bleu gris qui s'appelle "brouillard"), et comme toujours ce fil est doux, souple et chaud.
Une presque réussite !

Et maintenant je me mets à la recherche d'un modèle de poncho, idée de MySister !

photo TS