Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/06/2016

Week-end de juin

Ce week-end et les deux prochains sont archi pleins de trucs qui s'enchainent, des répétitions, des concerts, un enterrement de vie de garçon (pour l'Homme), un gala de danse, le mariage de JeuneBeauFrère (en deux fois, à la mairie et à l'église) ...

C'est un peu la course parce que bien évidemment, tous les jours, il faut manger (= faire les courses), se vêtir (= faire tourner le lave-linge et tenter de faire sécher malgré l'humidité ambiante, en l'absence du sèche-linge qui serait bien utile, et repasser un peu aussi), tenter d'éviter poussières et acariens, il y a déjà assez de pollens dehors même s'il pleut beaucoup (= faire le ménage), et accessoirement travailler (= préparer la classe, trop tôt pour se mettre en "roue libre" jusqu'aux vacances).

Tout ça avec les quelques neurones encore vaillants, les autres ayant décidé de se faire la malle je ne sais où (au soleil probablement).

Bref, comme tous les mois de juin depuis toujours, l'agenda est un peu surbooké j'ai l'impression que je vais me noyer dans un verre d'eau (ou même un dé à coudre, pour donner une idée) à chaque évènement qui se rajoute, j'ai peur d'oublier des machins importants (genre les passages de classes dans mon logiciel EducNat, ou les dossiers de 6e à déposer au collège), j'ai presque envie de pleurer quand une de mes collègues me demande si je peux aussi/encore faire ceci ou cela, je n'ai pas envie de jouer avec P'tit Mec N°4, limite je m'endors quand il lit l'histoire du soir - oui c'est lui qui lit maintenant -, je boulotte les paquets de cookies (bio) et les tablettes de chocolat (noir) plus vite que mon ombre (j'ai repris l'un ou l'autre kilos ...).

Et j'ai l'impression de ne rien avoir d'intéressant à raconter ici et de me plaindre tout le temps ...
Vivement juillet.

P6177760.JPG

Mini bout de ciel bleu et rayon de soleil du jour ...
Photo moi, 17 juin 2016

15/06/2016

Les mains dans la terre

Lundi soir je suis rentrée fatiguée.
Fatiguée des mauvaises nouvelles du week-end, de ces violences de soit disant "supporters", de ces morts à cause de leur orientation sexuelle (de leur religion, de leur boulot, ...), de cette haine, de cette rage de casser, détruire, anéantir.
Fatiguée de mes petits élèves qui n'arrivent plus à vivre ensemble sans se disputer, se crier dessus, se taper, se battre sans même parfois savoir pourquoi.
Fatiguée de devoir expliquer et expliquer encore qu'il vaut mieux se parler, que notre bouche sert à ça, que la violence ne sert à rien, ne résout rien, n'appelle que la violence en retour ...

Alors lundi soir en rentrant, j'ai posé mon cartable, j'ai sorti les gants et les outils de jardins, et pendant une heure j'ai désherbé, mis les mains dans la terre pour creuser un trou et mettre mon rosier en pleine terre, j'ai déménagé doucement les escargots et les vers de terre qui n'avaient rien demandé, j'ai respiré à fond (ça ce n'était pas une bonne idée ... rapport aux pollens et aux allergies ...) et j'ai profité des rayons du soleil qui avait décidé de faire une apparition entre deux nuages.

Mettre les mains dans la terre, s'ancrer dans quelque chose, y puiser du courage ... Et retourner mettre sa petite pierre à l'édifice, sa petite goutte d'eau sur l'incendie, même si ça ne va pas être simple.

10 juin 2016 (2).JPG

photo moi, juin 2016

28/05/2016

Y'a personne ...

La dame des lieux se promène entre la Sous-Pref et Lyon ... et elle n'a pas eu le temps de faire un billet qui se tient.
Bisous !

Lyon 28 août 2014 (1).JPG

photo moi, août 2014

25/05/2016

Buffet

Vendredi après midi, nous grimperons, l'Homme et moi, dans une camionnette, pour un aller-retour express Sous-Pref / Lyon.
Nous allons récupérer le buffet de ma Mamie.

Il y a 11 ans, après sa mort, nous nous sommes partagés ses meubles, enfants et petits-enfants. L'armoire de la chambre où je dormais quand j'allais chez elle, la table basse ronde où elle posait ses plantes vertes (ruinant au passage le plaquage du dessus en les arrosant), un des deux fauteuils clubs (l'autre est chez mon cousin, nous avions tous les deux souhaité les avoir ...) et diverses petites choses sont venus rejoindre la malle en osier qu'elle m'avait donnée quand je me suis installée dans mon premier appartement. Le buffet, la table et les chaises sont, eux, partis dans la Grande Maison du Beaujolais.

La Grande Maison n'ayant plus l'utilité du buffet, j'ai demandé si je pouvais le récupérer, ce que nous allons donc faire ce WEnd.

Pour l'installer au rez de chaussée de la Maison du Canal, nous allons devoir faire quelques travaux (déplacer des interrupteurs et la partie "bar" du plan de travail), nous en profiterons pour repeindre les 2 murs couleur "cacadoie" (en fait un beige un peu foncé que je n'aime pas ... j'ai très envie d'un truc qui pète un peu, genre orange ou rouge). Il faudra aussi faire valser quelques meubles d'un étage à l'autre et mettre à la déchèterie les vieilles étagères Billy très abimées.
Je vais pouvoir faire des billets "travaux" !

Buffet SGL  (1).JPG
Chez Mamie, il y a 30 ans ...

Photo argentique d'origine, et photo numérique de la photo, moi