Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/12/2010

Déco de Noël

Petites idées (testées et approuvées) pour occuper quelques jours de vacances avant Noël 

 

Se déguiser en Père Noël (imprimer et découper le visage de l'enfant, le coller sur une feuille, dessiner un costume de Père Noël autour ; faire déchirer des petits morceaux de papier rouge, les coller sur le costume ; coller du coton à la place du pompon, du bas des manches, de la veste et du pantalon. Quand c'est sec, découper la silhouette, retracer les contours. Et voilà !!)

Montage Pères Noël.jpg

 

Dessiner et décorer des Bonhommes de Neige ou des Sapins à suspendre.

 

Montage Bonhommes de neige.jpg

Montage Sapins.jpg

Photos moi ; réalisation, les enfants de la classe sur des idées de tout le monde !!

 

04/12/2010

Couleurs

Avec mes élèves, nous travaillons sur les couleurs.

Nous avons fait des mélanges de peintures à partir des trois couleurs primaires, et puis nous avons cherché dans la classe des objets bleus, rouges et jaunes puis oranges, violets et verts. Les enfants devaient les placer sur une feuille blanche pour que ce soit "joli" et j'ai photographié le résultat.

 

Montage.jpg

Après, nous avons cherché dans des catalogues des "choses" bleues, rouges, jaunes, oranges, violettes et vertes que nous avons collées sur de grandes feuilles blanches. Et nous avons présenté nos panneaux sur le mur de l'entrée de l'école.

AFFICHAGE.JPG

DETAIL.JPG

Je suis vraiment contente de nos oeuvres, superbement mises en valeur par mon Atsem !!!

 

Et puis nous avons aussi fait beaucoup de bricolage :

Un calendrier "pour attendre Noël"  (une surprise sucrée se cache dans chaque pingouin).

Calendrier Noël.JPG

 

Des petits ânes qui accompagneront le Saint Nicolas dans sa tournée la nuit du 5 au 6 décembre.

 

 

Brico Saint Nicolas.JPG

Les mises en scènes sont de S. mon Atsem, c'est elle aussi qui aide les enfants à fabriquer ces jolies choses (j'ai des idées, mais 2 mains gauches !!)

Les photos sont de moi ; je suis particulièrement fière du montage tout au début de ce billet, j'y ai passé une soirée entière !!!

Il me semble qu'il y a une règle particulière pour le pluriel des noms de couleur, mais je ne m'en souviens plus .... Alors mes plus plates excuses si j'ai fait des erreurs ;-)

 

 

 

23/10/2010

Mange ta soupe !!

Moi j'aime bien cuisiner avec mes élèves.
Nous faisons, une fois par mois, un gâteau pour fêter les "anniversaires du mois" avec les enfants concernés. Nous le dégustons l'après midi après avoir chanté, soufflé les bougies et fait des photos pour le Cahier de Vie.

Nous organisons parfois un goûter, comme notre goûter de fruits d'automne de la semaine dernière : pommes, poires, raisins et noix. Certains enfants ont découvert qu'un fruit, ça peut être bon, et que c'est "mieux" que la barre chocolatée X ou Y.

Et puis, la fin du mois d'octobre approchant, certains se sont mis à parler d'Halloween.
Moi j'aime pas …...
Par contre, la citrouille, le potiron, j'aime !!!
Alors nous avons fait une soupe, une soupe au potiron.
Dont voici la recette, écrite ensemble, goûtée et approuvée par les enfants de la classe, et aussi par les grands que nous avions invités !

 

SOUPE DE POTIRON DE L'ECOLE MATERNELLE d'O.

Ingrédients :soupe de potiron.JPG

1 petit potiron ou la moitié d'un gros
3 carottes
2 pommes de terre
1 oignon
Sel, poivre, 1 bouillon de légumes
de l'eau
de la crème

Ustensiles :

1 cocotte minute
1 gros couteau pour couper les légumes
1 éplucheur
1 cuillère à soupe pour enlever les pépins
1 mixeur
1 louche

 

Couper le potiron en 2.
Enlever les pépins.
Enlever la peau.
Couper le potiron en petits cubes.
Eplucher et couper les carottes, les pommes de terre et l'oignon.
Mettre tous les légumes dans la cocotte minute.
Rajouter de l'eau : il faut qu'elle couvre les légumes, ils doivent nager dedans.
Mettre le bouillon de légumes, le sel, le poivre.
Fermer la cocotte minute.
Faire cuire 20 à 30 minutes quand la soupape chuchote.

Quand c'est cuit, mouliner la soupe et la manger. On peut y mettre de la crème au moment de manger.

photo moi

 

25/09/2010

Evacuer

alarme-incendie-type-4-piles.gifA l'école, tous les ans, nous faisons 3 exercices d'évacuation, pour que les enfants sachent quoi faire si jamais un jour …

Pour la première, tout le monde est prévenu (enseignants, parents et surtout enfants) ; pour la deuxième, seuls les enseignants connaissent le jour et l'heure ; pour la troisième, le directeur (ou la directrice) va appuyer sur le bouton quand ça lui chante (genre juste avant la récré, un jour où il fait beau …)

Mardi dernier donc, exercice d'évacuation à 9h15.
Pas de soucis du côté des "grands" de CP/CE1 ou de CE2/CM1/CM2, ce n'est pas la première fois qu'ils font ça.

Le problême de mes collègues, c'est surtout d'entendre l'alarme qui fait pourtant un boucan d'enfer ! Il faut dire que les hauts-parleurs sont installés dans la montée d'escaliers et quand les portes des classes et du couloir sont fermées, ben on entend pas grand chose … (on le dit tous les ans à la mairie …. et on nous répond que les piles ont été / seront changées et que ça ira mieux …. sauf que non …. Déplacer les hauts-parleurs peut être ? Non ??)

Du côté de la maternelle, par contre, c'est un peu différent.

D'abord il faut bien expliquer que c'est "pour du faux", pour "faire semblant", on va jouer à "faire comme si …" (ouf, les coins de la bouche de la petite LU. ont arrêté de trembler).

Deux ou trois garçons se lancent dans des histoires de pompiers qu'on écoute patiemment.

Ensuite, il faut expliquer la manoeuvre : quand on entendra l'alarme (imiter l'alarme), il faudra arrêter de faire ce qu'on fait (lister toutes les configurations possibles ….. répondre à "et si on est en train de faire pipi ?" …) et se diriger calmement (c'est à dire "sans courir et sans se bousculer, sinon on peut tomber et respirer la poussière du feu et être tout mort", y'en a qui ont suivi l'an dernier, chouette !), et se diriger, donc, vers la sortie de secours (qui est à l'opposé de la porte où l'on sort pour la récré …. ça fait 3 semaines qu'on dit "non, pas par là", sauf que pour le coup, c'est par là qu'il faudra passer …), sortir dans la cour et vite aller dans l'herbe (oui, même si elle est mouillée) tout loin de l'école.

Tout le monde a l'air d'avoir bien compris.
Impec !

9h15 donc. Je m'éclipse discrêtement pour aller appuyer sur le bouton de l'alarme qui se met à beugler.
J'entends, à l'étage, des bruits de chaises et de pas. OK.

J'entre dans ma classe. L'alarme braille depuis au moins 10 secondes (c'est long) et TOUS les gamins sont assis à leur place et attendent. La petit A. termine tranquillement son gobelet d'eau …. Mon ATSEM est au bord du fou rire.


Je m'exclame "Ben alors ? Vous n'entendez rien ?"
La classe se partage alors en 2 : ceux qui partent vers la porte de secours et un petit nombre (dont des Grands …...) qui vient se ranger devant moi comme pour sortir en récréation.

"Ben alors, c'est par là qu'on passe ?"
Le groupe fait alors tranquillement demi-tour. Je récupère au passage la petite A. qui veut aller ranger son gobelet avec ceux des autres ….
L'alarme hurle depuis 30 secondes, mes oreilles n'en peuvent plus !

Je pousse devant moi le groupe des retardataires que ça ne gène absolument pas. La petite C. voudrait son gilet et s'inquiète pour son doudou ; le petit V. n'a pas envie d'aller dans l'herbe. J'insiste ….

Je demande qu'on se range par 2.
Je vérifie rapidement que tous les gamins sont là ; je n'ai pas oublié mon cahier d'appel (que j'avais posé en évidence … ce n'est pas toujours le cas …).

Les classes élémentaires arrivent avec mes collègues (qui ont aussi leur cahier d'appel, très bien !) et se rangent par 2 à côté des petits.
Moins de 2 minutes pour faire sortir 60 gamins, ça va !

Et puis on attend, l'alarme hurle pendant 5 minutes ; et tout le monde remonte en classe.
Il ne reste plus qu'à faire le PV pour la commune et pour mon dossier "exercices d'évacuation".


Je raconte avec un brin d'humour … mais pour avoir connu un départ de feu, un matin, dans une classe de maternelle, avec 25 gamins assis en train de travailler, je sais que c'est hyper important de ne pas oublier ce genre d'exercice !!

 

Photo trouvée