Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/07/2010

Week End de Juillet

Partir un vendredi matin en laissant les deux grands à la maison (et le réfrigérateur plein) avec une petite "boule" dans le ventre …


Quitter l'autoroute une sortie plus tôt que prévu à cause d'un bouchon sous le tunnel de Fourvière et trouver le chemin "comme des chefs". Arriver pile devant la porte (l'Homme a un GPS intégré) …

Débarquer chez Alorom ; commencer une conversation comme si on s'était arrêtées la veille. Avoir l'impression de se connaître depuis longtemps, partager les mêmes idées …

Voir P'tit Mec N°4 "draguer" Willow (non, mon fils, c'est pas comme ça qu'il faut faire avec les filles !!!); les regarder patauger dans la piscine et courir tout nus partout. Rencontrer "en vrai" le Gros, la Blonde, le Graton et l'Homme d'Alorom ... Oublier de faire plein de photos ....

Passer une super soirée, tranquille, à discuter de tout et de rien,  à rigoler, manger (pensée spéciale pour le dessert "fait maison" avec amour ;-) ), et boire aussi (pas trop) ...

Dormir, un peu …

Rassembler ses affaires, les remettre dans la voiture, reprendre la route.
Se quitter avec regrets ; savoir qu'on se retrouvera par Internet interposé et bientôt de nouveau "en vrai" …


Prendre finalement le "chemin des écoliers" plutôt que l'autoroute ; croiser la maréchaussée, au détour d'un virage, dans une descente limitée à 70. L'Homme est respectueux des limitations de vitesse ; adresser un sourire moqueur au monsieur qui tient les jumelles …

Se poser dans le Beaujolais ; investir la grande maison en pierres qui nous accueille à bras ouverts. Boire son café au soleil …

Enfiler sa robe et ses talons …
Éponger le sang qui coule de la lèvre de P'tit Mec N°4 qui vient de se vautrer, en essayant de ne pas ruiner les "tenues de mariage" … y arriver …


Tomber dans les bras de M. et P. ; se rendre compte que leur fils D. est le portrait craché de son père au moment où nous nous sommes rencontrés. S'entendre à nouveau appeler "La Nuche" et avoir plein de souvenirs qui "remontent"...

Voir la mariée avancer dans l'église au bras de son père et se rappeler de la petite brunette qui venait faire des câlins et raconter plein de choses ...

Essayer de faire des photos et en rater plein …

 

Mariage CetO 0710.JPG

 

Manger, boire, discuter …
Éponger le sang qui coule du nez de P'tit Mec N°4 qui vient de se vautrer, en essayant etc …

Danser avec P'tit Mec N°3, perchée sur des talons de 8 cm, sans avoir mal ni aux pieds ni aux genoux ; s'amuser comme une folle ...

Quitter la fête un peu avant 1h00 du matin, les yeux et le cœur remplis de souvenirs …


Se lever, rassembler les affaires qui trainent partout. Charger la voiture. Dire "au revoir" à la grande maison ; vérifier que TOUT est en ordre … ne pas réussir à empêcher P'tit Mec N°4 de laisser l'empreinte de ses deux mains sur le grand miroir …


Passer dans un hôtel récupérer un sac oublié la semaine précédente par une copine blogueuse qui avait le même programme que nous (nan, je ne cafterai pas, mais j'en ai profité pour lui envoyer une carte postale !!) ….

Reprendre la route. Déposer l'Homme au stage de chant de la chorale.
Rentrer à la maison, la retrouver "en ordre" ….


Se coucher en repensant à tout ce week end de juillet, et s'endormir le sourire aux lèvres en se disant que ça valait vraiment le coup de faire tous ces kilomètres !!

 

Photo moi (de trop loin, avec trop de zoom, en bougeant trop, mais elle est sympa quand même ; en mauve à gauche, le "chapeau de belle mère" de mon amie M. : il valait à lui seul le déplacement !!)

24/07/2010

Ca vous chatouille ou ça vous gratouille ? *

Ce billet n'est pas sponsorisé ; comme d'hab, je parle juste d'une marque et de produits qui me plaisent bien ...


Je reçoit régulièrement, depuis 2/3 ans, la newsletter de Vente-Privée.com . Il m'arrive d'acheter l'un ou l'autre article proposé, et de profiter de "marques" à moindre prix.

Dernièrement, c'est Le Couvent des Minimes qui proposait ses produits de beauté.

Je me suis déjà promenée sur leur site, j'ai déjà lu des billets sur cette marque (et son spa "relais et châteaux" où je n'irais sûrement jamais me faire papouiller), ça m'intéresse ....

Je regarde les produits disponibles et je flashe sur les gommages pour le corps. J'en ai bien besoin, je ne prends jamais le temps de le faire. C'est l'occasion rêvée en cette fin de mois de juin. Et puis c'est écrit partout, pour bien bronzer, il faut gommer d'abord.

Je choisis donc un gommage "Sels exfoliants revigorants verveine citron" et un gommage "Sucres exfoliants douceur miel et karité".
Les deux pots (500g et 400g) et le port ne me coûtent pas plus cher qu'un seul pot au prix ordinaire. Sympa.

Bon point, la commande arrive rapidement (avec ce système de ventes privées il ne faut jamais être pressé) ; mauvais point, dans un immense carton...

Les pots sont très jolis, les parfums sont "à tomber" et les textures surprenantes (pour moi …) : il faut imaginer un pot de gros sel ou un pot de sucre baignant dans de l'huile. Il faut d'ailleurs mélanger avec l'espèce de "mini pelle" fournie avant de commencer à se servir du gommage.

Gommages.JPG

Courageuse mais pas téméraire, j'essaye d'abord le gommage au sel un soir sur mes pieds. Concluant. Le lendemain matin je décide donc de faire le reste.

Debout dans ma baignoire (qui sert aussi de bac de douche, mais qui est un peu étroite pour être vraiment à l'aise), je me mouille et je commence à masser, du bas vers le haut.

L'effet est absolument génial. Je gratouille, je gratouille, ça fait un bien fou (attention au décolleté, ça gratouille vraiment beaucoup). Je termine par un rinçage à l'eau fraîche. C'est doux, doux, doux et ça sent "trop bon".

Je suis conquise par le gommage au sel ; la semaine prochaine j'essaye celui au sucre !

 

Au moment où vous lirez ce billet, j'essayerai probablement d'émerger après une soirée qui s'annonce fort sympathique avec Alorom et sa famille, avant d'enchaîner sur un mariage et un retour à la maison sans l'Homme, déposé au passage dans le Jura pour le séjour d'été de la chorale (où je ne suis pas, pour la première fois depuis fort longtemps).
Plein de kilomètres et de fatigue en perspective …
A lundi !!

 

* réplique tirée de Knock ou le triomphe de la médecine de Jules Romain.

21/07/2010

Point Mode #2

Précision utile (ou pas) ... les achats du Point Mode#2 ont été faits avant ceux du Point Mode#1 .... Cherchez pas y'a rien à comprendre   ;-)

 

Donc l'autre jour, premier jour des soldes, nous étions en ville, le P'tit Mec N°4, l'Homme et moi (il y avait une "urgence" pain, boudoirs et pharmacie !)

Puisque nous étions en ville, j'en ai profité pour jeter un œil dans les boutiques. Beaucoup de monde (enfin, plus que d'hab) … je n'aime pas "la foule", j'ai donc juste regardé très rapidement.

Je cherche une robe pour les 2 mariages prévus cet été, et pour remplacer celle que j'ai mise de côté (à cause de sa longueur mémé "mi-mollet")

Chez Camaïeu, il y a donc beaucoup de monde, mais les robes sont juste à côté de la porte du magasin.
A l'avant du portant, des robes longues, blanches …

Je tends la main.
L'Homme me fait remarquer que pour un mariage, ce n'est peut être pas judicieux …
Certes, c'était juste pour les écarter !

Je fais glisser quelques cintres et je m'arrête sur une robe dont le haut me plait bien.
Longueur "aux genoux", pas mal.
Couleur bronze. Taille 42. Impec !!

Nous garons la poussette de P'tit Mec N°4 dans un coin et nous nous dirigeons au fond du magasin vers les cabines d'essayage. L'une d'elle m'attend à bras ouverts.

J'enlève en vitesse ce que j'ai sur le dos en évitant de me regarder dans le miroir qui tapisse le fond de la cabine (redoutable) ; j'enfile la robe.

Moi je me trouve top ; l'Homme et le P'tit Mec N°4 aussi !

Hop, à la caisse. Je jette quand même un coup d'œil à l'étiquette :
-50%, donc 22,50 euros. Très bien.
100% soie, lavage à la main. Moins bien … mais c'est pas grave !

Et elle ressemble à quoi cette "merveille" alors ?.... Ben à ça :

 

robe en pied.JPG

Il faudrait une pochette, non ?

 

Photo TS (que je remercie pour sa patience .... me prendre en photo n'est pas évident, je me trouve toujours moche ! et puis il n'y a pas vraiment d'endroit dans la maison avec assez de recul ...)
Robe Camaïeu, chaussures Tallo d'Unisa noires (acquisition imprévue, résultat d'une balade "à la ville" avec Ficelle !)

 

14/07/2010

Point Mode #1

Si on m'avait dit il y a un an que j'aurais un blog et que j'y écrirais un billet appelé "Point Mode", j'aurais bien rigolé !

Sauf que je suis là, et que je vais bien parler de mode … enfin de MA mode … Et que ça me plait !

Je ne lis pas particulièrement les blogs de mode, j'y jette un coup d'œil de temps en temps ; je ne suis plus abonnée à ELLE. Mais malgré tout, ma garde robe a un peu évolué ces derniers temps. Je l'ai bien "dégagée" et j'ai racheté quelques "trucs" qui, pour une fois, me vont bien.
Je dis "pour une fois" parce que j'ai régulièrement "vidé" mon armoire mais chaque fois je rachetais des vêtements qui m'allaient mal.

Depuis une certaine jupe en jean, je montre un peu plus mes genoux (que je n'aime pas) : j'ai viré toutes les jupes ou robes mémé "mi mollet". Avec ces jupes raccourcies, j'ose les talons … et je découvre que ça ne fait pas pute allonge !... [là je place plein de remerciements à Caroline, qui m'a bien aidée à travers son blog Pensées de Ronde].
Et puis j'ose enfin la couleur sur ma jolie jupe Esprit : un petit top "myrtille", un tee shirt manches courtes "framboise" ... pour le moment.

 

Esprit et Tops.JPG

 

Et pour accompagner tout ça, j'ai trouvé une jolie paire de tongs, comme je les aime.

 

tongs dorées.JPG

 

J'ai aussi trouvé, par hasard, en solde, une jolie robe pour les deux mariages auquels je suis invitée cet été .... Je vous en parle la semaine prochaine !!


Photos moi (ça se voit !!)
Jupe Esprit, tee shirt "framboise" Camaïeu, top "myrtille" Patrice Bréal
Tongs dorées Camaïeu (et parquet Ikéa !!)