Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/05/2012

Gwenn ha Du* sur la ville.

Gwenn ah Du sur la ville.JPGNotre charmante sous-prefecture de province recevait samedi dernier le Bagad de Lann Bihoué, accompagné des danseurs du cercle du Croisty, venus faire un petit coucou lors de leur passage dans la région pour le Festival Euroceltes 2012.

Je n'ai pas une seule goutte de sang breton dans les veines, mais l'appel du sonneur me met des fourmis dans les pieds (j'ai un peu pratiqué ... on trouve des bretons partout pour apprendre les pas les plus simples !!). Et ça n'a pas loupé, je dansais toute seule sur place !!
J'ai profité d'avoir plein de marins sous la main pour toucher un pompon, ça porte bonheur parait-il !!
Manquait juste le cidre et le kouign amann pour complèter l'ambiance, le petit crachin du matin ayant cédé la place à un franc beau soleil, comme souvent là-bas !!

Bagad 1.JPG
des pompons (et des bombardes)

Bagad 2.JPG
encore des pompons (et des binious) (et des bouchons d'oreille, nécessaires !!!)

Danseurs 1.JPG
superbes costumes

Danseurs 2.JPG
la petite coiffe s'appelle La Brouette (Guémené-sur-Scorff)

Défilé.JPG
toujours des pompons et des tambours, à l'arrière (j'adore le bruit sec des caisses-claires)

Défilé 2.jpg

*Gwenn ha Du, c'est le nom du drapeau breton.  Gwenn ha Du sur Wikipedia

photos l'Homme et moi, avec nos téléphones.

04/04/2012

Elisabeth

Longtemps nous avons chanté l'une à côté de l'autre, soprane 1 ; des fois tu passais soprane 2, j'avais l'habitude ...

Nous avons partagé le volant en direction de la Bretagne (et retour), cet été de 2004 qui a changé ma vie. Dans le coffre hyper blindé, tu avais encore réussi à faire rentrer un carton de bouteilles de cidre ...

Tu as été la prof de maths de Grand Mec N°1, en 5ème ... Tu disais qu'il finirait bien par "s'y mettre" (c'est pas tout à fait gagné .... d'ailleurs, de là où tu es, si tu pouvais lui donner un discret coup de main, pour le bac ... merci ...)

Tu as réussi à me convertir à Open Office ; tu avais raison, c'est vraiment super simple ....

Je peux continuer longtemps comme ça.

Tu t'es battue tant que tu as pu.
Ce putain de crabe a gagné, au soir du 1er avril ... 

BT 2005 Tence réduite.jpg

Comme tu l'as demandé, on se retrouvera tous, on chantera, on boira, on mangera, comme on l'a fait si souvent ; et je ferai un plein saladier de mousse au chocolat.

Tence, été 2005, photo Le BT

21/01/2012

Nos enfants ne sont pas des poules de batterie ... et pourtant ...

Christine Lemoine, enseignante en maternelle, anime un site bien connu des "maicresses", qui m'inspire souvent, et aussi un blog.
J'aime sa façon de penser l'enseignement et la classe, sa manière de travailler avec les enfants et les outils qu'elle développe.

Mercredi, sur son blog, il y avait un billet que j'ai eu envie de partager (merci à toutes celles qui ont retweeté !!).
J'en copie-colle ici le début :

"À compter du 1er janvier 2012, les poules pondeuses de l'Union européenne devraient théoriquement disposer d'un peu plus de place dans les cages collectives des élevages en batterie.
Elles vont passer de 550 cm2, soit la surface d'une feuille A4, à 750 cm2.
L'europe veille à l'espace vital des poules, on est content pour elles...

Septembre 2011, une collègue accueille 32 élèves de grande section dans sa classe parisienne de 40 m2.
1,25 m2 par enfant...
Il n'y a pas d'autres alternatives : les enfants vont passer une année d'école vissés sur une chaise, à chuchoter.
Pas de coins jeux, pas de déplacements, pas d'échanges possibles.
À 5 ans." ....

Je vous invite à lire la suite ici.
Et à "faire suivre".

Comme le demande Christine :
"Fixons 2 seuils vitaux pour les élèves de maternelle  :

Un nombre de m2 par enfant
en dessous duquel on ne peut descendre (on arrive bien à l'imposer pour les poulets, pourquoi pas chez les humains).
Un nombre d'enseignant par élève qui permette les apprentissages et une sécurité tant physique qu'affective : un enseignant pour 25 élèves."


A quelques semaines des élections présidentielles d'avril/mai, c'est, me semble-t-il, un combat qui mérite qu'on se bouge.

ecolematern'Ailes.PNG

Comme le dit encore Christine, cette image est libre de droit pour défendre ceux de nos enfants, partout où cela sera possible. N'hésitez pas à la diffuser !

Voici une adresse raccourcie pour mettre un lien sur les réseaux sociaux  http://bit.ly/wngNxC

Et un article du Café Pédagogique à lire là.

 

23/11/2011

Parlement de Musique

T'as remarqué, comme dirait l'immense Muriel Gilbert dans sa chronique matutinale hebdomadaire (sur France Inter) (tu as vu, Mumu, comme je cause bien quand je fais un effort !!), c'est bientôt Noël.

concert,parlement de musique,martin gester,corelli,scarlatti,haendel,anna carbonera
Nan, je n'ai pas l'intention de demander un clavecin au Père Noël pour tenir compagnie à ma viole !!

L'Espace Culturel de ma charmante sous-préfecture de province proposait ce dimanche, dans le cadre de son Festival d'Art Sacré, un concert intitulé : "Pour la nuit de Noël : Cantates, Concertos et Pastorales" par le Parlement de Musique.

Ça faisait un moment que j'avais envie d'aller les écouter, alors quand j'ai vu en juin, sur le programme, qu'ils passaient, j'ai sauté sur l'occasion (seule, l'Homme n'aime pas la musique baroque ...).

Deux violons, un alto, un violoncelle, une contrebasse, un clavecin, et un petit orgue de choeur, pour accompagner une soprano dans certaines oeuvres. Une première partie "italienne" (Bassani, Scarlatti, Corelli), une seconde "allemande" (Hasse, Haendel) avec un Salve Regina magnifique (du premier), un concerto pour orgue et des extraits du Messiah (du second).
Oui, j'ai quand même un peu préféré la deuxième partie !!

Petite parenthèse de calme et de sérénité, c'était vraiment très agréable après une semaine bien agitée.

Photo empruntée ICI