Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05/12/2009

Achat compulsif

achat compulsif.JPG

 

 

J'ai fait un achat compulsif !

En règle générale, effectivement, mes achats sont réfléchis (utiles, nécessaires, pour se faire plaisir) mais là ...

J'ai laissé, dans ma vie d'avant, un certain nombre de choses matérielles : une maison, des meubles, de la vaisselle et de l'électroménager.
Classique après un divorce.

 

Il y avait notamment le hachoir à viande, qui fait aussi râpe à légumes ... adieu les crudités râpées ! Provisoirement certes, ça ne faisait pas partie des urgences, une râpe à légumes.
Et il y a quelques jours, en allant payer la réparation de la machine à laver (urgente celle là) voilà que je tombe sur l'Objet de mon craquage !

Petite, compacte, rouge et blanche, équipée de 5 râpes de couleur assorties. Belle, jolie et me faisant de l'œil. Exactement ce dont j'aurais éventuellement besoin pour combler mes envies de carottes râpées, céleri rémoulade et autres concombres émincés. 59,90 € me dit l'étiquette. Ben oui, pas donné quand même, et surtout pas prévu au budget, pas programmé, pas comparé à d'autres produits du même genre (qui n'existent pas d'ailleurs, j'avais déjà regardé).

La charmante vendeuse vient s'enquérir de mes désirs, et nous conversons tranquillement. J'apprends alors que les trois boîtes restantes sont les dernières, et que le fabriquant est en rupture de stock pour une durée indéterminée.

Et bien je n'ai pas réfléchi plus longtemps, j'ai dégainé ma CB !


Après quelques jours d'utilisation quasi quotidienne, je peux dire que je ne regrette absolument pas d'avoir craqué ; le parmesan a même fait une apparition remarquée sur notre table, en bloc c'est bien moins cher que déjà râpé, et râpé de frais, c'est tellement meilleur.

Article pas sponsorisé ; que j'aurais bien aimé pour le coup !!!
crédit : moi (va falloir que je fasse un stage photo ...)

 

14/11/2009

Mes bottes

 

PB152945.JPG

Ce billet est le premier écrit sur mon "blog papier" il y a quelques semaines.


J'ai acheté des bottes. Rien d'exceptionnel, fin octobre c'est la saison des bottes.
Ce qui l'est un peu plus, c'est l'age des précédentes (bottes).

Pas loin de 25 ans ...
Achetées avec « l'argent de Noël » envoyé par mon grand père.
Des bottes cavalières, plates, noires avec un revers fauve.

Je les ai mises longtemps ; puis rangées longtemps ... Je ne pouvais plus les enfiler, trop de kilos, des mollets trop gros.
Et puis j'ai pu à nouveau les mettre. J'ai passé des hivers entiers pieds nus (droite !) dans mes bottes. Elles ont été ressemelées de nombreuses fois. J'étais (trop) bien dans mes bottes.

Et puis l'hiver dernier, mon pied droit à soudain pris l'eau ... Ma botte baillait comme les chaussures de Charlie Chaplin dans certains films de Charlot.
Impossible de les réparer.

J'ai cherché longtemps. Je ne voulais pas de talons, pas de tirette, pas de fanfreluches, pas de fourrure. De bonnes et robustes bottes cavalières, c'est tout.J'ai trouvé la perle rare sur un catalogue « automne hiver » de VPC. 180 euros. Humpff ....Dommage elles me plaisaient bien.
Et puis est arrivé un nouveau catalogue ... 125 euros, prix promo.

J'ai craqué et j'ai bien fait. Elles sont extra mes nouvelles bottes. Chocolat, faut un peu de fantaisie dans la vie ! Bottes cavalières donc, avec un tout petit talon. J'y suis comme dans des chaussons. Une semelle « peau de mouton » me permettra d'y passer l'hiver pieds nus.

Et puis elles ont un autre truc mes bottes. Je ne sais pas pourquoi, mais quand je les porte j'ai l'impression d'être quelqu'un d'autre, j'ai une autre démarche : je fais 1,75m et j'ai des jambes interminables, j'avance d'un pas décidé dans la rue et dans la vie.

J'espère qu'elles vont m'accompagner comme ça pendant au moins 25 ans !