Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/03/2010

Ovale

ballon 6 nations 2010.jpgIl y a un truc que j'aime bien, en fin d'hiver, le samedi après midi, à la télé ... c'est le Tournoi des VI Nations.
Ben oui, du rugby ....!

J'ai toujours aimé ça, voir 30 gars bien bâtis se courir après, se rouler par terre (dans la boue parfois), se percuter, se plaquer, tout ça pour un ballon ... ça me fait marrer !
Autant j'aime pas le foot (mes fistons sont pourtant tous des « footeux »), autant le rugby, ça m'éclate (au figuré bien sûr !)

 

J'ai été tellement « fan » que je me suis levée à 4h00 du matin lors de la première Coupe du Monde en 1987 pour voir l'équipe de France se faire laminer par la Nouvelle Zélande en finale (29 à 9 si ça intéresse quelqu'un ...).

Depuis, j'ai beaucoup moins le temps et la patience ...

Mais ce que je ne louperais pour rien au monde (si je suis chez moi bien sûr), c'est le début du match, l'entrée des joueurs sur le terrain, les hymnes : il faut entendre le deuxième couplet de Flower of Scotland chanté « a capella » dans le stade de Murrayfield à Edimbourg : j'en ai des frissons à chaque fois ! (un aperçu si ça vous intéresse  ;-)  lors d'autres matchs contre les équipes de l'hémisphère sud, j'aime aussi beaucoup regarder les « haka »)

L'Homme partage avec moi ce goût pour le ballon ovale, cela donne des moments très sympa.

En plus cette année, la France a de bonnes chances de gagner le Tournoi et même de faire le Grand Chelem (gagner tous les matchs), alors ce soir, je serai devant ma télé pour regarder Angleterre - France !

Sinon, je suis aussi bon public pour le Tour de France en été (je tricote devant la télé pendant la sieste ...) et pour le biathlon que l'Homme regarde sur son ordi (nous n'avons pas Eurosport .... heureusement ...!)

Photo du ballon récupérée ici

Vous étiez prévenus, ici c'est décousu !! Sinon, 50ème billet, je m'épate moi même  ;-)

Samedi 22h34 : les Anglais pleurent, les Français ont gagné le Grand Chelem, je vais me coucher !!

03/03/2010

Des chaussures et une jupe

Jupe et bottes.JPGParmi les quelques blogs que je fréquente, il y en a un que j'aime bien pour diverses raisons, et sur lequel je "sous marine " discrètement (je n'ai pas encore osé y poster de commentaire), c'est le blog de Caroline, Pensées de Ronde. Je lis attentivement les billets , surtout ceux qui relatent ses rendez-vous avec le docteur Zermati. J'avoue qu'ils me « parlent » pas mal ! J'aime aussi les billets un peu « mode » et celui là a fait « tilt ».

J'ai déjà le legging et les bottes, il me faut une jupe en jean. Si je n'avais pas vu la photo de Caroline, je crois que je n'aurais même pas envisagé la chose ...
Donc je programme, dans un coin de ma tête, d'être attentive aux jupes en jean qui croiseront ma route.


Dans ma charmante petite ville, il y a quelques boutiques de prêt à porter dont je ne regarde que très distraitement les vitrines : trop cher, trop « pas ma taille ». Mais voilà que l'autre jour, dans une de ces vitrines, mon regard est attiré par une paire de chaussures tout à fait mignonnes. Quelques jours de réflexion ... je décide d'aller les essayer, et plus si affinité.

A croire qu'elles ont été fabriquées exprès pour moi, ces chaussures : j'y suis parfaitement à mon aise tout de suite, bonne hauteur de talon, bonne largeur au niveau des orteils, et joli pied dans le miroir. Je fais quelques pas dans la boutique histoire d'être bien sûre de mon choix. J'en profite pour jeter un oeil aux portants et là, je la vois : THE jupe en jean !Chaussures et jupe.JPG

Je n'hésite qu'une demie seconde, ça ne coûte rien d'essayer.
Pile poil la longueur conseillée par Caroline, la couleur que j'aime, et la (presque) parfaite silhouette dans la glace.

J'enfile à nouveau mes bottes ... et là, je craque, ça sera les chaussures et la jupe.

La dame de la boutique pose deux épingles à l'endroit où elle fera deux petites pinces pour que la jupe soit parfaitement à ma taille (parce que, comme d'hab, quand j'ai casé mes hanches .... ça flotte en haut !).

Ma CB chauffe, elle s'en remettra. Moi, je suis contente, et c'est le principal !

crédit moi

Idée du 6 mars : Et si on se faisait une mosaïque de jupes en jean ? Vous m'envoyez votre photo, et je la mets là en dessous (anonymat garanti) !!
J'ai un peu éclairci ma photo "en pieds", on voit mieux.

 


 

24/02/2010

Grosse fatigue

au milieu de l'océan.JPGQuand les migraines deviennent récurrentes, quand une remarque un peu provoc sur les maîtresses de maternelle remet tout en cause et empêche de dormir, quand l'organisation matérielle d'un week end un peu « speed » ressemble soudain à une montagne infranchissable, quand ce qui devrait être un plaisir devient une contrainte, quand une goutte d'eau fait déborder le vase, c'est le signe qu'il faut lever le pied.

Entre deux paquets de mouchoirs, je me pose quelques questions qui trouvent immédiatement leurs réponses : j'ai besoin de dormir, j'ai besoin d'arrêter de courir, j'ai besoin de prendre du temps avec P'tit Mec N°4 et ses frères, avec l'Homme, j'ai besoin de faire les choses à mon rythme, sans contraintes, de rester chez moi .... et même de ne rien faire.

Alors sans trop réfléchir, je me mets en « vacances » de ma chorale préférée pour un temps (et des répétitions du mercredi soir tous les quinze jours, du dimanche mensuel, qui me laissaient KO, avec beaucoup de mal à assurer mon boulot le lendemain), je réduis tout le reste de mes activités extérieures au strict minimum, je me recentre sur ma famille et ma maison.

Superwoman est un peu claquée.
Les 13 derniers mois (tiens, c'est l'âge de P'tit Mec N°4 ça) ont été bien lourds finalement. Malgré l'Homme très présent, malgré les 3 premiers P'tits Mecs qui se débrouillent seuls pour beaucoup de chose.

Elle n'a plus 20 ans non plus ... ça doit jouer aussi je pense ...

crédit TS  Port en Bessin 2008

 

06:30 Publié dans A propos de moi | Lien permanent | Commentaires (16) | Tags : fatigue, repos | |  Imprimer | Pin it!

17/02/2010

Tricot

Pulls.JPGDonc là, je suis en vacances (qui a dit « encore » ? ;-) ).

Je peux donc m'adonner à mes petits plaisirs tranquillement. Siroter quelque chose devant mon ordinateur (thé, tisane de fenouil ou un truc régressif à mort : une grande tasse d'Ovomaltine, idéalement accompagné d'une madeleine - ok, après je râle parce que je ne rentre pas dans un pantalon en 42, je sais ...) ; lire un des bouquins de la pile (il y en a trois ou quatre qui attendent) ou feuilleter une revue.

Ou alors, tricoter.
J'ai deux ouvrages en cours. Un truc dont je ne peux absolument pas parler mais qui doit être terminé en avril (c'est en bonne voie terminé) et un pull pour moi, celui dont je parlais .

Depuis que je n'ai plus de magasin Pingouin sous la main (soit depuis 1990 et mon arrivée par ici .... quoi, 20 ans déjà ?), je suis une fidèle cliente de Bergère de France (BdF pour faire court). J'ai tricoté des centaines de kilomètres de fil et une bonne cinquantaine de leurs modèles.

Ayant retrouvé le livret d'explication du modèle de mon pull, je me précipite donc l'autre jour sur le site de BdF pour choisir une couleur.
Zut, ils ne font plus la qualité Tweed ....

Bon, ça commence bien ....

J'extirpe de là où il est rangé le catalogue, celui avec les petits bouts de laine qui dépassent (j'adore ce catalogue ...!) et je trouve une qualité qui pourrait faire l'affaire - les mesures de l'échantillon correspondent à une maille près - Irland (80% laine peignée, 13% acrylique, 7% viscose, lavage et séchage en machine, super !). Je commande donc le coloris « Pluvier » un joli gris moucheté de noir.

En moins d'une semaine le paquet est dans la boite aux lettres.

Je dégaine vite fait mes aiguilles (en bambou ; j'en ai aussi en bois de rose, un vrai plaisir !) 3,5 et 4. Et je me lance ... dans la réalisation de mon échantillon perso. En effet, selon la manière de tricoter (serré, moins serré), ça ne correspondra pas forcément aux mesures indiquées. Pendant longtemps, j'ai zappé l'échantillon, mais après quelques désagréments (trop long, trop serré) j'essaye de le faire à chaque fois. D'autant plus là, puisque je change de qualité de laine.

Bingo ....... ça ne colle pas !
Suivant les conseils du bouquin, j'essaye avec des aiguilles ½ numéro supérieur (4 et 4,5 donc ...) ; cette fois ci, c'est bon. J'ai, entre les deux échantillons, rembobiné la pelote deux ou trois fois, P'tit Mec N°4 a adoré jouer avec (P'tit Mec N°1, lui, ne peut s'empêcher de coller son nez dans la pelote pour « sniffer » l'odeur de laine neuve ... tout va bien !!).

Et nous voilà partis, ma pelote, mes aiguilles et moi !
Ce qui est sympa avec le 4,5 c'est que « ça monte tout seul » ! Le résultat sera tout différent de mon pull beige, même s'il s'agit du même modèle : un bon pull, bien chaud et pas trop gros, juste comme il faut.


J'ai repéré quelques modèles sympa pour petits garçons dans le mini catalogue printemps, à suivre donc .... Avec, pourquoi pas, une nouvelle rubrique ... !


15h15. Mode "je me la pète" ON

 

Pull Kenzo pour La Droguerie.jpg

Pull Kenzo pour La Droguerie (1988)
OFF

Crédit moi