Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/02/2014

Microbes

Je me suis battue toute la semaine contre des microbes en tout genre (comme tous les ans à cette période, en fait) ...
Pas vraiment en état de faire un billet digne de ce nom ...

Alors pour me faire pardonner, cette jolie photo de ma jacinthe en devenir ... Vivement le printemps !

12 février 2014 (3).JPG

photo moi

12/02/2014

Miroirs

Certains sont sympas, comme le psyché de ma maman. Celui-là, quand je me regarde dedans, je suis toujours bien.

Celui de la maison, où je peux me regarder "en pied" et où je fais les photos des "point mode" (ça fait un moment que je n'en ai pas fait, d'ailleurs ...) est honnête, et c'est assez agréable.

Celui de l'école doit être le petit cousin de ces miroirs déformants qu'on trouve dans les fêtes foraines ... c'est sûrement pour ça que les gamins adorent faire les clowns devant.

400px-Chateau_Versailles_Galerie_des_Glaces.jpgEt puis il y a le grand miroir de la boutique Cama*eu de ma sous-préfecture de province ...
L'autre mercredi, je suis entrée pour voir s'il ne restait pas un pull sympa en soldes.
Celui que j'ai trouvé avait une jolie couleur "framboise écrasée", il y avait ma taille ; je l'ai essayé.


"Commence par perdre quelques kilos", m'a hurlé le miroir.
Alors j'ai reposé le pull, et je suis sortie, drapée dans ma dignité ... (ça me va super bien, ma dignité).
Nan mais oh, il se prend pour qui, ce miroir !
(j'aime pas les miroirs ...)

 

Galerie des Glaces, Château de Versailles, photo Wikipédia

29/01/2014

Petits bonheurs

C'est pas très gai par ici ces derniers jours, alors j'ai essayé de trouver des petits bonheurs, parce qu'ils ont tendance à se cacher, et que parfois on oublie de les voir ...

J'ai dormi, correctement, plusieurs nuits de suite, sans me réveiller vers 2h30 du mat pour me rendormir vers 5h00 alors que le réveil sonne à 6h10 ; et ça à l'air de continuer.
Je n'ai pas entendu P'tit Mec N°4 appeler samedi matin, j'ai vaguement compris que l'Homme bougeait ... Je me suis un peu "obligée" à me lever à 9h00. L'Homme m'a dit que j'aurais pu rester couchée plus longtemps.

J'ai été confortée dans ma manière de travailler avec le petit garçon handicapé accueilli dans ma classe. Ca fait beaucoup de bien. Donc je vais continuer (quand il reviendra en classe, parce que pour le moment ...).

J'ai fait des muffins au chocolat, du poulet aux olives, des pommes au four. Les muffins ont disparu dans la journée, dans l'estomac des Mecs, un signe qui ne trompe pas !

L'Homme a eu un entretien qui s'est bien passé. Il n'est pas le seul candidat sur les rangs donc bon ... Mais quand même, ça bouge un peu et c'est encourageant. Et puis il y aura une réponse, même s'il n'est pas retenu, c'est assez rare pour être souligné.

J'essaye d'être bienveillante avec mes élèves, dans ma classe, avec les parents aussi, d'écouter, d'expliquer, patiemment ... et ce n'est pas toujours simple. Alors avec A. mon Atsem, dans la cour de récré, quand personne ne peut nous entendre, on "bitche" un grand coup, on se marre, on décompresse ... et on y retourne.

Il y avait du soleil, samedi, quand je me suis levée ...

JeuneBelleSoeur nous a ramené du Darjeeling Tea de Londres, et un taille-crayons en forme d'autobus rouge à étage pour P'tit Mec N°4.

Ma tension est normale, mes analyses de sang (4 pages de résultats) sont normales ; d'après mon toubib, je pourrais me nourrir de frites et de mayonnaise sans souci de cholestérol avant longtemps !

Voilà. Mais bon ...

1er janvier 2014 (1).JPG

photo moi

18/01/2014

Le blues de la maîtresse*

*Non, ce n'est pas un billet sur Valérie T.

Quand j'étais petite, je ne rêvais pas d'être maîtresse d'école, non, moi je voulais être chirurgienne ...
La vie (et moi aussi un peu) en a décidé autrement.
Même si ce n'est pas une vocation, j'aime le métier que je fais, et j'essaye de le faire du mieux possible.
Je suis la championne de la remise en question et du "je recommence tout à zéro" chaque année parce que je pense toujours que je ne fais pas ce qu'il faut.
Avec les années, j'ai mis en place une façon de travailler qui me correspond et qui doit plaire aux gamins vu la manière dont ils secouent la porte pour entrer quand ce n'est pas tout à fait l'heure et qu'elle n'est pas encore ouverte.

Alors lundi, quand l'enseignant référent handicap m'a appelé parce qu'une maman avait laissé un message sur son répondeur disant que "la maitresse refuse de scolariser [son gamin] l'après midi parce qu'il est ingérable" (version originale : "sans avs, l'après midi, ça va être compliqué"), pensant qu'il était mon supérieur (c'est lui qui me l'a dit), j'ai bien failli envoyer chier l'Education Nationale, ma hiérarchie, les parents et les gamins.
Heureusement que l'enseignant en question me connait assez bien ...
(parce que ça pouvait partir méchamment en vrille ce truc là ...)

Alors la voilà, ma résolution 2014 :
Quitter l'Educ Nat, c'est juste pas possible, j'ai besoin de mon salaire pour vivre ; pour autant, son montant ne justifie pas que j'avale des couleuvres à longueur de temps (parce que ça arrive régulièrement ; être enseignante, être directrice d'une école, c'est souvent s'en prendre plein la tronche, se retrouver entre les marteaux et les enclumes, alors qu'on a rien demandé).
Alors mon boulot je vais le faire, le faire bien ... mais pas plus que nécessaire.
Les parents, je vais les écouter et essayer de trouver des solutions, mais plus jamais entre deux portes ou au téléphone ; sur rendez-vous, et en présence d'au moins une de mes collègues, avec prise de notes, pour que mes paroles ne soient plus jamais déformées.

Me protéger au maximum.
Parce que j'aimerais de nouveau dormir correctement la nuit.
Et avoir un peu moins de tension le vendredi soir.

La goutte d'eau, elle a fait déborder le vase ...
(et vu comme ça continue, il a pas fini de déborder, le vase ...)

1er janvier 2014 (11).JPG

 photo moi