Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/03/2013

20 ans d'écart, le film

Je ne vais pas très souvent au cinéma et je ne suis pas vraiment au courant des sorties ... C'est en traînant de blog en blog un soir que je suis tombée sur une critique de 20 ans d'écart.
J'avoue, c'est le titre qui m'a attiré l'oeil, on se demande bien pourquoi ...!

20 ans d'écart Affiche.jpg

Le résumé, sur AlloCiné, c'est ça (je recopie, hein,  ils ne m'en voudront pas, je cite mes sources) :
Alice Lantins a 38 ans. Elle est belle, ambitieuse et fait preuve d’une impeccable conscience professionnelle au point d’en oublier sa vie privée. Bref, elle a tout pour devenir la prochaine rédactrice en chef du magazine « Rebelle », tout sauf son image de femme coincée. Mais lorsque le jeune et charmant Balthazar, à peine 20 ans, va croiser le chemin d’Alice, le regard de ses collègues va inexplicablement changer. Réalisant qu'elle détient la clef de sa promotion, Alice va feindre la comédie d’une improbable idylle.

Ça me plaisait bien, alors j'ai regardé la bande annonce, et là j'ai dit à l'Homme : "Si on en profitait pour aller au cinéma mercredi ?".
L'Homme n'est pas dupe, si moi je propose d'aller au cinéma, c'est pas pour aller voir le dernier film d'action, mais il m'accompagne quand même !

Je n'ai pas été déçue (l'Homme non plus) !
Les péripéties de l'histoire sont drôles du début à la fin, sans tomber dans la caricature ; les acteurs sont "à leur place" et très efficaces, que ce soient les deux acteurs principaux ou les seconds rôles.
L'histoire n'est pas tout à fait "politiquement correcte", et elle se termine plutôt bien, avec un message qui pourrait être "profitons du moment présent sans trop se poser de question", au moins en ce qui concerne l'amour et les différences d'age dans le couple !
Ca change du dernier film (américain) vu sur le sujet, Petites confidences (à ma psy), et qui se termine sur un "arrêtons là, de toute façon ça ne fonctionnera jamais" un peu déprimant (mais le film est drôle aussi) !

Pour ce qui est des acteurs principaux, Pierre Niney, j'en ferais bien mon "quatre heure" s'il n'y avait pas l'Homme dans ma vie !! Virginie Efira, elle, a toute mon admiration pour arriver à marcher en Louboutin, talons de 12, sur des pavés (et dans l'herbe ... moi je me casse une cheville, c'est sûr ; on se rassure, je n'ai pas de Louboutin, ni de talons de 12 dans mon placard, donc ça ne risque pas de m'arriver) ! J'aime beaucoup ses différents looks tout au long du film, j'adorerais m'habiller comme ça (mon cerveau réaliste me dit qu'il me faudrait 10cm de plus et 10kg de moins ... n'importe quoi !), je vais m'en inspirer !

Voilà. Donc si vous aimez les comédies romantiques "à la française", bien tournées, bien jouées, avec une histoire qui tient la route et même quelques larmes à la fin (ben oui ...), allez-y !!!

Photos empruntée au cite d'AlloCiné

20/03/2013

Parenthèse

Donc aujourd'hui, l'Homme et moi on s'offre une petite parenthèse en milieu de semaine.
Je ne travaille pas et lui non plus (même si on préférerait tous les deux que ça soit le cas) ; et je dois me rendre pas loin de notre capitale régionale (et européenne) pour mon rendez-vous annuel chez le gynéco dans l'après-midi.

Nous avons décidé d'en profiter pour aller à la séance de 11h00.
Nous allons voir "20 ans d'écart" ...

Avec un titre pareil, ce film est fait pour nous !!!

20 ans d'écart photo du film.jpg
photo empruntée au site Allociné


23/02/2013

Njut !! (bis)

Lundi dernier nous sommes allés chez notre amis suédois vendeur de meubles (et bricoles diverses hautement addictives).
En 6 mois de vie dans la Maison du Canal (et oui, déjà ... c'est demain), nous avons eu le temps de prendre nos marques et de réfléchir à l'aménagement de chaque pièce.
Nous sommes donc revenus avec :

De la verdure pour la salle de bain : la fougère, vieille de 10 ans, n'appréciait pas vraiment l'atmosphère chaude, humide et sombre ... Notre amis suédois fait des plantes en plastique tout à fait chouette,  Grand Mec N°1 a eu du mal à croire que c'était une fausse ... Pour l'espèce de gazon en pot, l'Homme était réticent, mais franchement, moi je trouve que c'est sympa. La fougère, elle, a rejoint le dessus de l'armoire de ma Grand Mère dans le séjour et s'y trouve fort bien !

21022013 nouveaux aménagements (5).JPG

21022013 nouveaux aménagements (6).JPG

Terminé les vieilles Billy, vive Besta !
Un vrai meuble, avec des portes, des tiroirs et tout et tout (comme dans une "vraie maison" ... poke MO qui se reconnaitra !).
C'est encore un peu vide, mais il est prévu d'y ranger un service de table un peu plus classe que celui de "tous les jours" !

21022013 nouveaux aménagements (2).JPG

La porte pleine de droite cache toute ma doc de boulot et la paperasserie.

21022013 nouveaux aménagements (1).JPG

Une chaise assortie (un peu rembourée) et une petite lampe  pour mon bureau.

21022013 nouveaux aménagements (7).JPG

La jolie lampe qui prenait plein de place a déménagé sur la table ronde à côté de mon vieux fauteuil club ... un joli "coin" pour lire ou tricoter tranquillement (oui, le rez-de-canal est ma "pièce à moi" !).

21022013 nouveaux aménagements (4).JPG

Nous avons aussi acheté des portes pour les Billy blanches de la cuisine et de la salle de bain ...
Restera, un jour, à mettre des portes aux armoires Pax des chambres ... Quand on aura de nouveau des sous !!

photos moi

20/02/2013

Transition

En ce moment, je lis ça :

Maintenant ou jamais Ch. Fauré.jpg

Et ça me fait vraiment du bien.
Parce que, mine de rien, ces derniers mois ont été "compliqués", avec une impression de lourdeur, de carcan, de trucs qui ne tournent pas rond ...

Avoir "tout pour être heureuse
" et pourtant ...

C'est en lisant Psychologies Magazine de ce mois de février 2013 que j'ai découvert ce livre (il a remporté le prix Psychologies-FNAC 2013).
Comme souvent, j'ai d'abord téléchargé l'extrait gratuit sur mon Kindle, je me suis assise, et j'ai commencé ma lecture.
L'introduction débute par le témoignage d'Isabelle.
Ma lecture, ce jour-là, c'est arrêtée à la fin de ce témoignage.
Isabelle, c'est moi - enfin, pas en vrai, hein .... mais ce qu'elle raconte, j'aurais pu l'écrire aussi ... - et c'était tout sauf confortable de lire noir sur blanc mes états d'âme ...
Rassurant aussi, parce que finalement, c'est juste "normal" ...

Juste normal ne ne plus comprendre ce corps qui ne réagit plus comme avant ; juste normal de se trouver un peu désemparée devant les gamins qui quittent le nid et partent vivre leur vie, obligeant à réorganiser la sienne ; juste normal d'en avoir marre de tout donner pour son boulot, avec l'impression de ne jamais en faire assez et de ne jamais rien recevoir en retour ; et j'en passe ...

La lecture de la suite m'a permis de mettre des mots sur certains ressentis, de mieux comprendre ce qui se passe, ce qui se joue ; m'a ouvert des pistes de réflexions sur cette transition nécessaire ... et donné l'envie de "repartir".

Bref ... un bouquin que je conseille (aux plus de 40/45 ans) (comme moi, quoi) (et hop, j'ai perdu la moitié de mes lectrices/teurs ! :-D).

Dr Christophe FAURE  Maintenant ou jamais La transition du milieu de la vie Albin Michel 2011

photo empruntée chez Amazon