Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/05/2010

Laver son linge sale ...

Les P'tits Mecs 1 et 3 font du foot.

Ils ont un entrainement le mardi soir, le jeudi soir, et un match samedi après midi pour l'un, dimanche matin pour l'autre.
Alors trois fois par semaine dans la salle de bain, il y a « ça » :

laver son linge sale.JPG

(bleu pour N°1, rouge pour N°3)


Et « ça », ça m'énerve .... parce que souvent c'est plein de terre et même de boue, tout, même les serviettes.
Le foot ça se joue à priori avec les pieds, donc, à part les chaussures, le reste devrait juste être « transpiré » ... Et bien non....!

C'est un sport à risque le foot, surtout quand on joue en « attaque » : risque de se faire « tacler », risque de tomber, d'avoir mal, de se rouler dans l'herbe en se tenant la cheville .... (si, si, c'est possible ...).
Bon, d'accord, ça peut arriver.

Mais les serviettes, LES SERVIETTES ?? Comment peuvent-elles être pleines de boue ?

Ben c'est la faute des chaussures à crampons ....
Ben oui, on rentre au vestiaire avec ses chaussures, sales ou boueuses les chaussures (faut voir ce qu'y s'y loge, entre les crampons)... Du coup, par terre, c'est sale (ou boueux) Donc, en sortant de la douche, après s'être séché, le P'tit Mec, pour mettre ses chaussettes proprement, ben il se met debout sur sa serviette, posée par terre la serviette ... dans la saleté (ou la boue) ...

Ah ben oui, je comprends mieux ...

Mais .... peuvent pas enlever leurs chaussures avant de rentrer au vestiaire, les P'tits Mecs ??
Ben non. Les lacets sont serrés (faut que ça tienne) et en plus ils sont mouillés (ou boueux) ... et donc difficiles à ouvrir, donc il faut être assis, donc ... etc ...

Mouillé, sale (ou boueux) et puant l'herbe moisie (quand il est oublié plus de 24 heures dans le sac de sport), le linge du footballeur est un vrai plaisir !!

Et encore, aucun des deux P'tits Mecs n'est gardien de but ...

Vive le sport (et les machines à laver !!)

 

Crédit  Moi

 

24/04/2010

Faut combien de couches ??

Je trie mes déchets : papiers, cartons, bouteilles en plastique, verre, boîtes de conserve, chacun dans sa benne de recyclage !

Je suis en train de réfléchir à la manière la plus simple de transporter les épluchures et autres biodégradables sur le compost de Vi. ma copine et nounou de P'tit Mec N°4 (sur la terrasse, le compost c'est pas terrible ... les lombrics, ça ne me branche pas non plus).

Je prends des douches, j'utilise des feuilles déjà imprimées d'un côté, je mets des ampoules basse consommation sur mes lampes (il n'y aura bientôt plus que celles là de toute façon). Je donne les vêtements que je ne mets plus (et du coup je peux en racheter d'autres ! .....).
Liste non exhaustive .......

Et sur les fesses de mon fils, il y a ça :

 

couches.JPG

Et hop, j'ai perdu la moitié de mes lectrices !!!

L'an dernier à cette époque, suite à ce billet de ma copine La Poule Pondeuse, j'ai « viré de bord » et je suis devenue une « laveuse » !
En fait, je me contente de coller la couche (rincée) dans la machine, qui de toute façon, vu le nombre de personnes composant la famille, tourne tous les jours (comme son voisin du dessus, le sèche linge) !

Pourquoi passer aux couches qui se lavent ?...Ben la poubelle est moins lourde et pue moins ; après l'allaitement long, l'écharpe, les purées maison (enfin pas toujours), ça manquait vraiment à ma panoplie « bobo presque écolo » !  ;-)
Et puis je les trouve mignonnes.

Je suis sensible, malgré tout, aux arguments écologiques (goutte d'eau dans l'océan, je sais) et économiques (les couches lavables étant maintenant rentabilisées, avec l'argent économisé, j'envisage l'achat ...... de cette jolie paire de nu pieds vue dans une vitrine !).


Voilà, juste une petite info pour celles et ceux que ça intéresse : aujourd'hui commence
la Semaine Internationale de la Couche Lavable.

 

semaine couche lavable 2010.png

Voir aussi ce billet de Ficelle.
Il y a également un article dans Enfant Magazine de Mai 2010, par une journaliste que j'aime bien !

Crédit moi (couches Sweet Light et Sweet Night de La P'tite Prairie ; couches P'tite en 1 et Easy de P'tit Dessous)
Plein de jolies choses aussi chez P'tit Popotin, la boutique de Clairette ; et dans plein d'autres boutiques en ligne.


** Suis trop contente, j'ai dépassé le cap des 500 visiteurs uniques pour le mois (qui n'est pas terminé ...) Youpi !!
[ceux qui ont 500 VU par jour arrêtent de rigoler, merci !   ;-)   ]

 

03/04/2010

Tête à tête

image trafiquée.jpgLe week-end dernier, les 3 premiers P'tits Mecs étaient chez leur père et l'Homme a cumulé une répétition des hommes de la chorale, une réunion de l'association et une répétition mensuelle de la même chorale (qui répète donc une fois par mois tous ensemble, et une fois tous les 15 jours hommes et femmes séparés).

Je me suis donc retrouvée en tête à tête avec P'tit Mec N°4, et le programme habituel à assurer (repassage, rangements divers, petit ménage, préparations pour l'école ...).
Ce n'était pas gagné ...

Mais P'tit Mec N°4 fait en général une sieste le matin et une autre, plus longue, l'après midi. J'allais donc pouvoir faire ce qu'il y avait à faire.

C'était compter sans le changement d'heures, 3 dents qui sortent en même temps, un nez qui coule comme une fontaine, et un coup de téléphone intempestif....
Pas de bol !

J'ai quand même réussi à préparer le travail de la semaine de l'école une fois l'Homme de retour ; pour le repassage et le reste, il faudra attendre un peu !

crédit MM ; bidouillage, moi.

Samedi 17h00 : J'ai rajouté un petit texte là haut à droite, pour que ma situation familiale soit plus claire  ;-)   4 garçons, que j'appelle mes "P'tits Mecs", mais qui ne sont pas si petits que ça, au moins pour 3 d'entre eux !!!

27/03/2010

La musique adoucit ...

BAD11336.jpgNous sommes 4 sur 6 à fréquenter l'école de musique municipale de notre charmante petite ville (P'tit Mec N°4 est trop petit ; P'tit Mec N°1 n'a pas envie).

Menée tambour battant (pfffff......!) par sa directrice, cette école de musique est très dynamique. Tout au long de l'année de nombreuses auditions sont organisées : auditions de classes (de violon et alto, de flûte à bec ... les P'tits Mecs 2 et 3 s'y sont illustrés avant de changer d'instruments), auditions interclasses (avec des petits « ensembles » montés pour l'occasion) et la grande Audition de Fin d'Année qui a lieu dans la magnifique salle Jean Louis Barrault de notre Espace Culturel.

Ce mardi avait donc lieu l'audition interclasse de Printemps dans la un peu moins prestigieuse salle Marie Antoinette (ainsi nommée car la future reine de France a passé une nuit dans le superbe château de notre ville - 144 mètres de façade en grès rose - sur la route de Paris ... et de son destin).

L'Homme et P'tit Mec N°2 faisant partie des musiciens présentés ce soir là, je décide de m'y rendre avec N°4.

Me voilà donc sur place un peu avant 19h00, deux étages à grimper avec 10kg sur le bras. Je trouve le jogging un peu humide ... zut, j'ai oublié de demander à l'Homme à quelle heure il avait changé la couche (lavable) ... Je sens qu'il va y avoir une inondation générale, tant pis.

Nous nous installons au fond de la salle pour pouvoir sortir si nécessaire.

L'audition commence : du piano, de la flûte, du saxo ... P'tit Mec N°4 commence à chanter faire du bruit. J'essaye de la promener un peu, mais ce qui l'amuse, c'est de filer à 4 pattes sur le parquet ciré en faisant grincer ses chaussures (pendant la prestation des deux petites guitaristes ... pas top ...).

C'est enfin au tour de l'Homme et de sa « cosoliste ». Heureusement, le tuba, ça fait du bruit, et je peux donc entendre les morceaux, parce que j'ai dû fuir dans le couloir où le P'tit Mec teste la résonance de la cage d'escalier en hurlant.

L'Homme vient ensuite me relayer pour que je puisse écouter P'tit Mec N°2 dont c'est la première audition avec sa guitare basse. Il se perd un moment dans sa partition ... ce qui crée comme un vide (ben oui, du coup, ça manque de basses !), les guitares essayent de garder le rythme, la flûte vit sa vie ... Quand enfin, au bout d'une dizaine de mesures, tout s'organise, le morceau est très sympa.

A la fin des applaudissements j'embarque rapidement un P'tit Mec N°4 trempé, puant et fatigué. Mes parents ramèneront les artistes.

Rendez vous très bientôt pour une audition de la classe de trompette de P'tit Mec N°3. Je devrais moi aussi pouvoir m'illustrer dans quelques temps, MP m'a demandé de travailler la voix du milieu d'un trio de violes !

La photo du badge a été récupérée , P'tit Mec N°2 avait le même, acheté sur ce site en même temps que son merveilleux sweet, mais il l'a perdu ... Dommage :-(