Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09/10/2013

Compagnon, la suite #7

SMS du mercredi 2 octobre 2013
21h57
"Je suis actuellement enfermé dans les toilettes, la porte ne s'ouvre plus de l'intérieur, enjoy"
22h01
"Ils ont l'air de galérer, là XD (ceux qui essayent d'ouvrir de l'extérieur), j'vais passer ma nuit aux toiletteeeeeeee."
22h05
"Je suis libre !"


Et oui, Grand Mec N°2 s'est retrouvé coincé un moment au petit coin ... Heureusement qu'il n'était pas trop tard et qu'il y avait du monde dans les couloirs ! ;-)

 

SMS du jeudi 3 octobre 2013
19h00
"Je suis chez le médecin. La Mère m'a dit d'aller à la pharmacie, qui m'a envoyé chez le médecin, qui ne "sait pas" donc il va falloir que je fasse des radios."

Petite fracture de la première phalange de l'annulaire droit, qui s'est retrouvé coincé entre un chevron et le côté du camion d'où était déchargé le chevron ... Ouille !

Coup de fil à 17h00 pour m'expliquer qu'il y avait eu un "souci" le matin, que le doigt était bleu marine/noir et enflé ...
"Je fais quoi ?" m'a demandé le Grand Mec ...
J'ai appelé la Maîtresse de Maison pour savoir ce qu'il convenait de faire dans ces cas là (direct à l'hôpital ? lequel ?...) ; elle m'a dit que Grand Mec N°2 devait passer la voir et qu'elle lui dirait quoi faire.
J'ai transmis l'info à Grand Mec N°2 et j'ai attendu ...

Il m'a envoyé le sms de 19h00.
Le temps qu'il rentre et qu'il prenne sa douche (sans mouiller le pansement fait par le médecin) et il était 20h00, heure de la réunion générale mensuelle "veste chemise blanche cravate".
A 21h50, Grand Mec N°2 était crevé, avait mal au doigt et n'avait pas mangé.

Un hamburger et un Nurofen 400 plus tard, ça allait un peu mieux ... (je lui ai demandé de prendre aussi des granules d'arnica, histoire d'aider un peu à dégonfler l'hématome). Grand Mec N°2 a réussi à dormir à peu près correctement.

Vendredi la radio a confirmé une toute petite fracture qui se remettra toute seule (faut juste faire un peu attention).
Comme il n'a pas (encore) sa carte Vitale, le Grand Mec s'est retrouvé à la tête de trois feuilles de soins ... (Allo Maman, comment je remplis ça, et où je l'envoie ...? ). On a profité du Skype de dimanche aprèm pour tout remplir et mettre sous enveloppe.

J'ai pas super bien vécu sa mésaventure (pratiquement pas dormi la nuit de jeudi à vendredi, gros poids sur l'estomac), et je trouve qu'il s'est retrouvé un peu seul pour gérer tout ça ... Mais il s'est bien débrouillé ... et son doigt va le mieux possible (toujours un peu douloureux, nettement moins bleu et gonflé ...).

Demi ferme moisé 1 03102013 (2).jpg
Même avec un doigt en compote, Grand Mec N°2 fait du beau travail ...

photo Grand Mec N°2

05/10/2013

On en est où ?

Déjà un mois de passé depuis la rentrée (ça file ...) !

Grand Mec N°1 découvre les joies des trains à l'heure (souvent) ou en retard (parfois), du tram bondé. Quand il commence à 8h00, il quitte la maison à 6h25 ... Quand il termine à 18h00 il n'est de retour que vers 19h30. Grosses journées.
Il découvre que pour faire de la géographie, les maths et la SVT de l'an dernier sont bien utiles ...
La cartographie ça lui plait bien.
Il ne raconte pas grand chose, et je ne pose pas trop de questions ...
Je sais qu'il a déjà pas mal de "potes" comme il dit, et que c'est sympa.

Il faut que je lui casse les pieds pour qu'il passe à son centre de sécu étudiante, sa carte n'est pas à jour (et elle ne se met pas à jour, j'ai essayé, ça dit qu'il est toujours affilié à ma sécu à moi ...).

Grand Mec N°2 s'éclate ... Il est heureux sur un chantier, heureux à l'atelier, un peu moins devant sa table à dessin ... il n'est pas très rapide (selon lui).
La vie en communauté chez les Compagnons lui plait énormément, il fait plein de choses, découvre plein d'endroits magnifiques (pour les Journées du Patrimoine, il a participé aux démonstrations des Compagnons charpentiers et couvreurs au Collège des Bernardins, par exemple).
Il semble décidé à se lancer effectivement sur le Tour de France après son année d'apprentissage.
Il a presque dompté les transports parisiens !
On échange des sms, on se fait un petit Skype de temps en temps. Et il m'envoie des photos de ses maquettes, je suis épatée !
Il me manque ... sans me manquer ... je crois que j'ai réussi à le laisser s'envoler !
(il lui arrive plein d'aventures, plus ou moins drôle ... à lire bientôt)

Maquette 29092013.jpg

P'tit Mec N°3 est un poil plus motivé que l'an dernier (pourvu que ça dure), mais ce n'est quand même pas terrible.
Le
mot de passe à fait son retour sur l'ordinateur après une première "croix" pour "devoirs non fait" ; pas d'indulgence !
La
réunion parents-profs à lieu le 15 octobre ... Je ne pourrais pas y être avant 17h30 ... Pas sûr que j'arrive à voir la prof principale et les profs de maths et français qui vont être submergées à cet horaire (je vais leur faire un mail ...  au moins j'aurai prévenu).
Il ne fait plus de foot pour une sombre histoire d'entente entre club, d'un entraineur poussé dehors (son entraineur "historique"), et de "plus envie" ... D'ailleurs, il n'a pas envie de grand chose en ce moment, on va mettre ça sur le compte de l'age ... 14 ans très bientôt !

P'tit Mec N°4 est égal à lui même : heureux de vivre, bruyant, râleur, charmeur, câlin, bavard ... et fatiguant (car fatigué) ...
L'école ça lui plait, mais pas trop quand il faut "travailler" ;-)
Il court pour aller à l'éveil musical tellement il aime ça !
"Pourquoi" et "J'ai un truc à dire" sont ses mots préférés du moment ... à propos de tout et de n'importe quoi ...

L'Homme lui a remonté le camp des Vikings, le drakkar, et le bateau des pirates de Playmobil des trois Grands, remis en état les personnages (qui avaient tous perdu leurs cheveux) et trié les petites pièces.
Il a aussi rangé l'établi en plastoc qui n'a jamais vraiment intéressé le P'tit Mec, déplacé deux/trois meubles pour faire de la place dans la chambre. Un tapis par terre et ça sera super pour jouer (d'ailleurs, je ne sais pas vraiment qui, du père ou du fils, s'éclate le plus !).

Et moi ?...
Pas la grande forme pour le moment ... Déjà très très fatiguée ..
J'ose le dire, vivement mes vacances.

photo Grand Mec N°2

21/09/2013

Rentrée musicale

Cette semaine, c'était la rentrée à l'école de musique.

Pas de changements pour l'Homme (cours de tuba ... euphonium de son petit nom, orchestre à vent avec la "petite basse" et orchestre municipal d'harmonie) ; pour moi non plus (cours de viole de gambe tous les 15 jours).
Plus de musique actuelle pour Grand Mec N°2 qui est à Paris ... Il y emmènera probablement ma sa guitare la prochaine fois qu'il reviendra par ici.

La nouveauté, c'est P'tit Mec N°4 qui est inscrit à l'éveil musical et qui a eu son premier "cours" mercredi.

Une petite salle, un tapis, un banc avec des doudous dessus ... c'est tout ce que j'ai vu ...
P'tit Mec N°4 est entré et ....
Ben j'en sais rien !!

L'Homme et moi nous sommes allés faire deux petites courses, et puis nous avons pris un café en terrasse dans la Grand'Rue de notre charmante sous-pref de province (on le fait jamais, mais là on avait le temps), et au bout de 45 minutes nous avons récupéré P'tit Mec N°4 qui ne nous a rien raconté (il a juste chanté "coin coin coin") mais qui était content !

Voilà !

 

N°4 et Tuba 2.jpg
P'tit Mec N°4 et la "petite basse" de l'Homme
Novembre 2011

photo moi

28/08/2013

Compagnon, la suite #6

Ben voilà, nous y sommes.
Demain en milieu de matinée nous embarquons dans la Petite Rouge pour conduire Grand Mec N°2 à Paris.
Rendez-vous à la Maison des Compagnons à 16h20.

Aujourd'hui c'est "opération valise".
Le Grand Mec ne va manquer de rien niveau fringues, j'ai fait du stock ... Mais du coup, il peut tenir 2 semaines sans faire de lessive !!

J'essaye de me dire qu'il ne va pas s'installer au fin fond de la pampa ... mais je ne peux pas m'empêcher de tout passer et repasser en revue pour être sûre de ne rien avoir oublié ...
C'est totalement irrationnel, je sais ...

Vendredi, samedi et dimanche il pourra probablement se balader, faire du repérage dans la quartier (et acheter son Pass Navigo ... en attendant, je lui ai refilé les tickets de métro qui attendaient sagement dans mon portefeuille que je retourne dans la capitale), et prendre ses marques.

L'Homme, P'tit Mec N°4 et moi continuerons notre route vers la grande maison du Beaujolais, où nous serons rejoints par mes parents, Grand Mec N°1 et P'tit Mec N°3 pour la fête de famille de dimanche.

Voilà ...
Et puis juste, c'est pas facile de laisser s'envoler son gamin ...

P8085631.JPGAbbaye de Daoulas, Finistère.
Photo moi