Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/03/2010

La musique adoucit ...

BAD11336.jpgNous sommes 4 sur 6 à fréquenter l'école de musique municipale de notre charmante petite ville (P'tit Mec N°4 est trop petit ; P'tit Mec N°1 n'a pas envie).

Menée tambour battant (pfffff......!) par sa directrice, cette école de musique est très dynamique. Tout au long de l'année de nombreuses auditions sont organisées : auditions de classes (de violon et alto, de flûte à bec ... les P'tits Mecs 2 et 3 s'y sont illustrés avant de changer d'instruments), auditions interclasses (avec des petits « ensembles » montés pour l'occasion) et la grande Audition de Fin d'Année qui a lieu dans la magnifique salle Jean Louis Barrault de notre Espace Culturel.

Ce mardi avait donc lieu l'audition interclasse de Printemps dans la un peu moins prestigieuse salle Marie Antoinette (ainsi nommée car la future reine de France a passé une nuit dans le superbe château de notre ville - 144 mètres de façade en grès rose - sur la route de Paris ... et de son destin).

L'Homme et P'tit Mec N°2 faisant partie des musiciens présentés ce soir là, je décide de m'y rendre avec N°4.

Me voilà donc sur place un peu avant 19h00, deux étages à grimper avec 10kg sur le bras. Je trouve le jogging un peu humide ... zut, j'ai oublié de demander à l'Homme à quelle heure il avait changé la couche (lavable) ... Je sens qu'il va y avoir une inondation générale, tant pis.

Nous nous installons au fond de la salle pour pouvoir sortir si nécessaire.

L'audition commence : du piano, de la flûte, du saxo ... P'tit Mec N°4 commence à chanter faire du bruit. J'essaye de la promener un peu, mais ce qui l'amuse, c'est de filer à 4 pattes sur le parquet ciré en faisant grincer ses chaussures (pendant la prestation des deux petites guitaristes ... pas top ...).

C'est enfin au tour de l'Homme et de sa « cosoliste ». Heureusement, le tuba, ça fait du bruit, et je peux donc entendre les morceaux, parce que j'ai dû fuir dans le couloir où le P'tit Mec teste la résonance de la cage d'escalier en hurlant.

L'Homme vient ensuite me relayer pour que je puisse écouter P'tit Mec N°2 dont c'est la première audition avec sa guitare basse. Il se perd un moment dans sa partition ... ce qui crée comme un vide (ben oui, du coup, ça manque de basses !), les guitares essayent de garder le rythme, la flûte vit sa vie ... Quand enfin, au bout d'une dizaine de mesures, tout s'organise, le morceau est très sympa.

A la fin des applaudissements j'embarque rapidement un P'tit Mec N°4 trempé, puant et fatigué. Mes parents ramèneront les artistes.

Rendez vous très bientôt pour une audition de la classe de trompette de P'tit Mec N°3. Je devrais moi aussi pouvoir m'illustrer dans quelques temps, MP m'a demandé de travailler la voix du milieu d'un trio de violes !

La photo du badge a été récupérée , P'tit Mec N°2 avait le même, acheté sur ce site en même temps que son merveilleux sweet, mais il l'a perdu ... Dommage :-(

27/02/2010

Il est arrivé

Jeudi 18, de retour d'une super journée « à deux » (enfin presque ... !) la première depuis la naissance de P'tit Mec N°4 il y a 13 mois (je vous en parle bientôt, de cette journée), nous trouvons au milieu du salon un gros paquet emballé dans du plastique noir, déposé par la factrice.

Aucune indication ... expéditeur inconnu ... mystère (et pourtant, il y avait des indices )
L'Homme enlève le plastique : super, c'est le LG
VC9072R gagné au concours dWého chez La Mère Joie !

 

carton de l'aspi.JPG


Il ouvre le carton, extirpe le mode d'emploi et commence à monter « la bête ».

Déjà, l'aspi est rouge, ça tombe bien vu que c'est l'Homme qui s'en sert le plus, c'est sa couleur préférée. Ensuite, ça se monte et ça se démonte super facilement, tous les filtres et le bac à poussière se rincent à l'eau si nécessaire (c'est le mode d'emploi qui le dit), le variateur d'aspiration est juste à la bonne place, sur la poignée, au niveau du pouce (là c'est moi qui constate). Et il rentre pile poil dans le petit espace du "petit coin" qui avait été dévolu à son prédécesseur (qui est vert de rage ... mais qui va bientôt entamer une nouvelle carrière!).

 

deux aspis.JPG

 

Vendredi 19, 9H30.
L'Homme est parti aider sa maman à déménager ; P'tit Mec N°4 saccage le salon s'amuse avec ses jouets ; P'tit Mec N°1 émerge, mais N°2 et N°3 dorment encore.

Tant pis...
J'ai trop envie d'essayer !

Je branche l'aspiro (qui produit alors une petit sonnerie), je règle le tube télescopique à ma petite taille, et me voilà partie dans toute la maison, à traquer la poussière ... aussi contente qu'une gamine, le matin de Noël !


Alors, je suis d'accord avec La Mère Joie, il est ultra puissant et pas léger (d'ailleurs, pourquoi c'est une nana qui est dessinée sur l'autocollant qui explique par quelle poignée le soulever ? Les mecs ont le gène de la poignée .... ??) ; mais il est super maniable et son fil est assez long pour aspirer tout l'appart sans changer de prise (enfin, chez nous). Je n'ai pas encore vidé le bac à poussière, mais je l'ai enlevé et remis, c'est super simple. Je n'avais pas vu que la brosse avait des petites roues (aucune idée sur leur utilité pour ma part !)

Encore plein de merci à La Mère Joie et à dWého, c'est vraiment un très très beau cadeau.

crédit moi

 

21/02/2010

Miam

Gâteaux et Glacage.JPG

 

 

Voir et .

C'est trèèèès facile et trèèès bon !

Par contre, si on veut coller des "bidules" sur le glaçage, il ne faut pas attendre trop longtemps, sinon ça ne colle plus (ce qui est arrivé pour les roses).

Mes moules à muffins sont un peu gros, la prochaine fois, j'essaye les caissettes.


Et merci Léonie, j'ai fait mon petit effet à midi !!

 

crédit moi

 

17/02/2010

Tricot

Pulls.JPGDonc là, je suis en vacances (qui a dit « encore » ? ;-) ).

Je peux donc m'adonner à mes petits plaisirs tranquillement. Siroter quelque chose devant mon ordinateur (thé, tisane de fenouil ou un truc régressif à mort : une grande tasse d'Ovomaltine, idéalement accompagné d'une madeleine - ok, après je râle parce que je ne rentre pas dans un pantalon en 42, je sais ...) ; lire un des bouquins de la pile (il y en a trois ou quatre qui attendent) ou feuilleter une revue.

Ou alors, tricoter.
J'ai deux ouvrages en cours. Un truc dont je ne peux absolument pas parler mais qui doit être terminé en avril (c'est en bonne voie terminé) et un pull pour moi, celui dont je parlais .

Depuis que je n'ai plus de magasin Pingouin sous la main (soit depuis 1990 et mon arrivée par ici .... quoi, 20 ans déjà ?), je suis une fidèle cliente de Bergère de France (BdF pour faire court). J'ai tricoté des centaines de kilomètres de fil et une bonne cinquantaine de leurs modèles.

Ayant retrouvé le livret d'explication du modèle de mon pull, je me précipite donc l'autre jour sur le site de BdF pour choisir une couleur.
Zut, ils ne font plus la qualité Tweed ....

Bon, ça commence bien ....

J'extirpe de là où il est rangé le catalogue, celui avec les petits bouts de laine qui dépassent (j'adore ce catalogue ...!) et je trouve une qualité qui pourrait faire l'affaire - les mesures de l'échantillon correspondent à une maille près - Irland (80% laine peignée, 13% acrylique, 7% viscose, lavage et séchage en machine, super !). Je commande donc le coloris « Pluvier » un joli gris moucheté de noir.

En moins d'une semaine le paquet est dans la boite aux lettres.

Je dégaine vite fait mes aiguilles (en bambou ; j'en ai aussi en bois de rose, un vrai plaisir !) 3,5 et 4. Et je me lance ... dans la réalisation de mon échantillon perso. En effet, selon la manière de tricoter (serré, moins serré), ça ne correspondra pas forcément aux mesures indiquées. Pendant longtemps, j'ai zappé l'échantillon, mais après quelques désagréments (trop long, trop serré) j'essaye de le faire à chaque fois. D'autant plus là, puisque je change de qualité de laine.

Bingo ....... ça ne colle pas !
Suivant les conseils du bouquin, j'essaye avec des aiguilles ½ numéro supérieur (4 et 4,5 donc ...) ; cette fois ci, c'est bon. J'ai, entre les deux échantillons, rembobiné la pelote deux ou trois fois, P'tit Mec N°4 a adoré jouer avec (P'tit Mec N°1, lui, ne peut s'empêcher de coller son nez dans la pelote pour « sniffer » l'odeur de laine neuve ... tout va bien !!).

Et nous voilà partis, ma pelote, mes aiguilles et moi !
Ce qui est sympa avec le 4,5 c'est que « ça monte tout seul » ! Le résultat sera tout différent de mon pull beige, même s'il s'agit du même modèle : un bon pull, bien chaud et pas trop gros, juste comme il faut.


J'ai repéré quelques modèles sympa pour petits garçons dans le mini catalogue printemps, à suivre donc .... Avec, pourquoi pas, une nouvelle rubrique ... !


15h15. Mode "je me la pète" ON

 

Pull Kenzo pour La Droguerie.jpg

Pull Kenzo pour La Droguerie (1988)
OFF

Crédit moi