Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

31/01/2020

La maman, la maîtresse et la directrice

Je suis tout ça à la fois, et jusqu'à il n'y a pas si longtemps, ça se passait super bien. Les 4 Mecs ont toujours bien fait la part des choses, j'ai toujours su cloisonner, selon l'heure et l'endroit où nous nous trouvions. C'était bien sympa d'avoir les Mecs avec moi en maternelle ou dans l'école, d'avoir l'esprit tranquille pour accueillir les enfants "des autres". Ils n'en ont pas "souffert", ils trouvaient même ça plutôt cool.

Mais depuis une quinzaine de jours, la directrice est obligée d'entendre des choses qui donnent juste envie de hurler à la maman.
La directrice est obligée de rester neutre, d'écouter et de noter des faits, de faire des démarches pas simples.

La maman sait que son gamin, son N°4 un peu compliqué, a vécu les mêmes choses (l'an dernier) que ce que raconte un élève de sa classe. Avec le papa, ils ont essayé de gérer, ils ont essayé "d'armer" leur gamin, pour qu'il puisse se défendre. C'était compliqué et lourd. D'autant plus que la maman étant aussi la directrice, elle se trouvait pas mal en porte-à-faux ...

La maman et la directrice ont dépensé beaucoup (trop) d'énergie dans cette histoire.
Alors elles vont rester à la maison quelque temps.
La directrice va tenter de prendre du recul (et d'expédier les affaires courantes de chez elle).
La maman va s'occuper de sa famille, tricoter et faire des gâteaux.

En espérant que début mars, après les vacances scolaires, ça aille mieux.

Canal 2019 12 06 (3).jpg
Ce n'est pas mon cerveau, mais ça y ressemble !

photo moi, décembre 2019

Rendez-vous sur Hellocoton !

Commentaires

Si tu as envie d'en parler ou de l'écrire, tu sais où nous trouver

Écrit par : Sév | 31/01/2020

Répondre à ce commentaire

Merci, c'est gentil ! (j'ai pu décharger chez une "pro", heureusement, mais le repos va faire du bien à ma tension ;-) )
Bises à partager !!

Écrit par : Béatrice | 01/02/2020

Prendre du recul et relativiser...
Courage et bises

Écrit par : Cathnounourse | 01/02/2020

Répondre à ce commentaire

J'essaye !!!
Bises aussi !

Écrit par : Béatrice | 01/02/2020

J'avais mis un smiley cœur, mais il a disparu... maintenant, j’écrirai les smileys que je veux mettre (smiley qui rit)

Écrit par : Sév | 01/02/2020

Répondre à ce commentaire

Oui, les commentaires ne prennent pas les smiley (ni tout ce que tu écris après le smiley …) c'est un peu casse pied. Il n'accepte que : ;-)
Voilà ! *smiley coeur aussi*

Écrit par : Béatrice | 01/02/2020

Le cumul de fonctions est souvent compliqué émotionnellement.
Courage et repos...
Bises

Écrit par : Nath de Dakar | 01/02/2020

Répondre à ce commentaire

Ben ça allait jusqu'à ces 2/3 dernières années …
Bises et bonne soirée !

Écrit par : Béatrice | 01/02/2020

Compter les mailles pour penser à autre chose... Nous disions l'autre jour avec des collègues qu'il faudrait éviter d'avoir ses enfants dans le même établissement; mais ce n'est pas toujours possible. (Le smiley coeur, c'est

Écrit par : Bismarck | 01/02/2020

Répondre à ce commentaire

C'était bien trop compliqué d'avoir les Mecs dans un autre établissement pour l'organisation générale de la vie de famille …
Et oui, le tricot aide à la zénitude ;-)
Quant au smiley coeur … ben il ne passe pas … :-(
Bises du soir !

Écrit par : Béatrice | 01/02/2020

Quand on a des enfants qui marchent bien et qui ne posent pas de problème, je pense que la triple casquette ne doit pas être trop lourde à porter.
Là où ça se complique c'est quand les enfants ne sont pas tout "lisses".
C'est d'ailleurs la même chose quand on est délégué des parents d'élèves et on se rend compte que la plupart du temps les délégués sont des parents de bons/gentils élèves sinon ça devient vite compliqué.

Bon courage ! Bon repos !

Je te souhaite un bon vendredi et t'embrasse bien fort.

Lavandine

Écrit par : lavandine | 07/02/2020

Répondre à ce commentaire

Et c'est bien dommage, parce que les parents d'enfants "compliqués" auraient souvent des choses à dire pour faire avancer le "schmilblick" …
Mais bon …
Bises à toi aussi !!

Écrit par : Béatrice | 07/02/2020

Écrire un commentaire