Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/01/2019

Double

On va rester dans la BD avec un album repéré sur le blog Pensées by Caro il y a quelques temps : Moi en double.

moi en double.jpg

4e de couverture :
Peut-on bâtir son identité sur 127 kg de mensonges ? Faire croire que l'on s'aime fort comme on est, même si on est « hors norme ». Crier haut et fort qu'on est heureuse, que tout va bien dans le meilleur des mondes et qu'on a aucune fêlure.
C'est très pratique d'avoir un double, d'ailleurs, un jour, on peut même décider de se retourner contre lui et de tout lui mettre sur le dos. Mais comment le tuer sans se tuer soi-même ?

 

J'ai beaucoup aimé cette BD. Pour la forme d'abord, toute en noir et blanc, et rouge, au trait rapide. Pour l'histoire surtout : à une époque de sa vie, Navie était en obésité morbide ; dans cet album elle raconte sa souffrance quotidienne, sa lutte pour perdre du poids, apprendre à s'accepter et vaincre sa dépendance à la nourriture.

Ceux qui me connaissent vraiment bien savent que la nourriture et moi, c'est compliqué.
Dans le petit texte de la 2e de couverture, il est écrit à un endroit : " …/… si tu as déjà mangé pour aller mieux …/… Ce livre est pour toi. Le poids en trop concerne tout  le monde, qu'il soit sur le ventre ou dans le cœur". Voilà, c'est exactement ça.
Alors non, je ne suis pas en obésité morbide, juste en surpoids dit mon IMC.
Insidieusement, la "nourriture doudou" est venue m'enrober un peu trop (mais assez harmonieusement, on va dire). M
a garde robe s'est réduite à deux/trois pantalons qui ne serrent pas trop, deux/trois jupes, des tee-shirts et des tops sur lesquels je mets de grands gilets ou des blouses un peu larges ; ma "robe test" bleue marine ne ferme plus … 

Yaka se remuer, yaka faire un régime, yaka …
Pas si simple.

L'histoire de Navie, illustrée par Audrey Lainé, explique bien le cheminement qu'il y a à faire au milieu de ses émotions, pour arriver à les accepter, à ne plus les "manger". C'est long, c'est compliqué, c'est sortir de cette "zone de confort" dont on a tellement besoin quand "ça ne va pas super".

Je n'ai pas fini de feuilleter cette BD, de relire un bout, un autre, la fin. Elle est d'ailleurs à demeure à portée de main. Me nourrir de mots plutôt que de "bouffe".

 

Moi en double
Navie et Audrey Lainé
Editions Delcourt
133 pages   15,50€

photo empruntée à lalibrairie.com

Rendez-vous sur Hellocoton !

Commentaires

Petite coquille, ce n'est pas yaka mais yuka, l'application qui te dit si ce que tu manges est bon pour ta santé...
Je sors, je connais le chemin et je ne tombe pas dans le canal.

Bises frigorifiées

La semaine prochaine, un billet chez nou des cookies de Béa !

Écrit par : oth67 | 23/01/2019

Répondre à ce commentaire

Je note le nom de l'application !
Cool le billet coockies (faut que j'en refasse) ;-)
Bises bien fraiches aussi !

Écrit par : Béatrice | 23/01/2019

Écrire un commentaire