Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/06/2018

Lectures en vrac

Depuis que je suis à la maison, j'ai retrouvé l'envie de lire de longs moments (et pas juste quelques lignes le soir dans mon lit en m'endormant sur le bouquin). Les finances qui vont un peu mieux m'ont aussi permis de m'adonner à mon pêché mignon, acheter des bouquins (entre un sandwich et un bouquin, c'est toujours le bouquin qui gagne !), version "papier" ou "numérique".

J'ai donc lu - et bien aimé - ces derniers temps :

L'assassin des dames de Metz de Armand TOUPET (Editions du Bastberg) et En passant par la Lorraine de Paul COUTURIAU (Presses de la Cité), tous les deux prêtés par Sev de Blogosth. Je connais un peu Metz, j'ai bien aimé me promener virtuellement dans la ville en suivant l'intrigue du premier ; le deuxième quant à lui ramène aux années de guerre où beaucoup de familles de Mosellans et d'Alsaciens se sont retrouvées (une fois de plus) déchirées entre l'Allemagne et la France. Un beau roman.

L'Alsace de Vauban, Saisons d'Alsace n°76 (Editions DNA). La revue met en lumière l'action de Vauban pour la fortification et la protection des frontières en Alsace après son l'annexion par la France de Louis XIV. Il reste beaucoup de vestiges de ces constructions, notamment la plus connue de toutes, la ville de Neuf Brisach.

 

51JJ0ilZQ2L._SY346_.jpgJe vais mieux de David FOENKINOS (Gallimard). J'ai vu passer la bande annonce du film, compris que c'était adapté d'un livre, chargé un extrait dans mon Kindle et finalement acheté le bouquin.
"Un jour, je me suis réveillé avec une inexplicable douleur dans le dos. Je pensais que cela passerait, mais non. J'ai tout essayé... J'ai été tour à tour inquiet, désespéré, tenté par le paranormal. Ma vie a commencé à partir dans tous les sens. J'ai eu des problèmes au travail, dans mon couple, avec mes parents, avec mes enfants. Je ne savais plus que faire pour aller mieux... Et puis, j'ai fini par comprendre" : le résumé me "parlait" bien !
J'ai bien aimé ce "livre de vie", même si dans la réalité c'est bien moins simple de s'en sortir sans perdre trop de plumes.

 

Mission Hygge de Caroline FRANC (First)Caroline Franc est blogueuse (clic), je la lis51D74aesK3L._SX331_BO1,204,203,200_.jpg depuis de nombreuses années, j'aime bien le ton de ses billets.
Son roman met en scène Chloé, une journaliste de guerre, qui, suite à un "pétage de plombs", est envoyée par son rédacteur en chef au Danemark, à Gilleleje, un petit village où les habitants sont, parait-il, les plus heureux du monde. Ce qu'elle prend pour une punition va changer sa vie. Un roman doudou à base de hygge, de café, de roulés à la cannelle et de tricot. Juste ce qu'il me fallait.

 

Âmes de sorcière ou la Magie du féminin de Odile CHABRILLAC (Solar)sans-titre.png
"Féministes avant l'heure, les sorcières ont laissé en héritage leurs savoirs et leurs pouvoirs, autant de clés au service d'une féminité libre et puissante".
Dans une première partie, l'auteure raconte ce que l'on sait aujourd'hui des sorcières, femmes libres, porteuses d'un grand savoir, bousculant l'ordre établi, avant d'être pourchassées et oubliées. La deuxième partie invite les femmes à retrouver leur âme de sorcière, à s'approprier à nouveau leur puissance.
J'ai lu ce livre d'une traite, et puis je l'ai posé, pour que ça "infuse" … il faut lui laisser du temps. Je vais le relire, par petits bouts.

 

Chère Ijeawele, Chimamanda NGOZI ADICHIE (Gallimard). Quand une amie lui41UjRxE-faL._AC_US218_.jpg demande quelques conseils pour élever sa petite fille juste née selon les règles de l'art du féminisme, l'auteure lui répond par une lettre qui explique, à travers sa propre expérience,  quelles sont les situations concrètes qui se présentent aux parents de petites filles, et comment déjouer les pièges que nous tend le sexisme. Un ouvrage important, à mettre entre toutes les mains !

 

Illustrations empruntées sur les sites des éditeurs ou des enseignes de ventes sur le Net.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Commentaires

Il faut quand même penser à manger... même si un livre se dévore !
Bises

Écrit par : oth67 | 28/06/2018

Répondre à ce commentaire

A la fac, j'ai souvent sacrifié mon sandwich pour m'acheter un bouquin !!
Bises du jeudi soir !

Écrit par : Béatrice | 28/06/2018

Belle liste !! Le dernier m'intéresse bien :) mais tu les as sur ta liseuse ?

Écrit par : mo | 13/07/2018

Répondre à ce commentaire

Oui, ils sont sur la liseuse … (c'est le souci de la liseuse, on peut difficilement prêter les bouquins, enfin avec celle que j'ai !).

Écrit par : Béatrice | 13/07/2018

Écrire un commentaire