Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/12/2015

Cher Père Noël

Cher Père Noël, moi aussi je t'écris une lettre.

Oui, je sais, je suis plutôt "Petit Papa Noël" version Renaud que version Tino Rossi et tu n'as jamais vraiment eu bonne presse chez moi. A priori, il n'y a pas de raisons que tu fasses quelque chose pour moi, mais bon, on ne sait jamais, sur un malentendu ... Bref ...

Cher Père Noël, donc, cette année, deux trois trucs me feraient bien plaisir :

- vendre la Familiale, rapidement et pas trop mal

- deux bulletins super top pour Grand Mec N°3 au deuxième et troisième trimestre, pour qu'il passe en 1ère STMG comme il le souhaite et aussi pour clouer le bec au CPE grâce à qui je me suis sentie en dessous de tout, mère d'un moins que rien. C'est assez désagréable (dans mon boulot, je tourne plein de fois ma langue dans ma bouche quand je parle d'un gamin avec ses parents, je prends plein de précautions, ça me parait plus efficace ...)

- que tout continue à aller pour le mieux pour l'Homme (un peu plus de sous ...), Grand Mec N°1 (un passage confortable en L3 ...), Grand Mec N°2 (une chouette embauche ...) et P'tit Mec N°4 (un premier bouquin dévoré tout seul avant la fin de l'année ...).

Pour moi plus directement, si tu avais une cargaison de futilité, ça m'irait bien, ma vie est parfois un peu trop raisonnable et sérieuse à force de faire attention et de penser à tout.

Voilà.
Je te remercie par avance de l'intérêt que tu porteras à mes demandes, et je t'embrasse.
Béatrice

2011 2.JPG
photo moi décembre 2011

09/12/2015

Lumières

WP_20151208_004.jpg

Comme tous les ans, que je sois à Lyon ou ailleurs, je mets des lumignons à mes fenêtres le 8 décembre.

Cette année j'y ai mis en plus mes espoirs d'un monde meilleur ...

Et pour que ça ne reste pas juste des espoirs, je vais essayer d'apporter ma petite touche, à la manière du colibri.
Je ne sais pas encore trop comment, mais je vais trouver.

photo moi

05/12/2015

En vrac et décousus #52

Le mot de la semaine (et des deux prochaines) c'est : fatigue.
J'ai beau dormir 8h00 par nuit minimum, ça ne suffit pas !

Encore deux semaines avant les vacances, et l'excitation des gamins qui monte, qui monte ...!
Lundi nous "attaquons" le bricolage de Noël, la décoration du sapin "home made" (il faudra que je fasse une photo) et la décoration des fenêtres.
Les chansons pour le petit concert sont presque sues (énorme bravo aux gamins qui arrivent presque tous à prononcer le "vergiss mich nicht" de la chanson - en allemand - pour le Père Noël, sans rigoler ... nous avons eu de gros fou rires ces derniers jours).
L'Inspectrice a autorisé le concert (à condition que la mairie et la gendarmerie soient prévenues, et les entrées filtrées), les parents pourront venir nous écouter !

Je n'ai toujours pas réussi à vendre la Familiale. L'annonces est sur le B*n C*in depuis deux semaines, j'ai baissé le prix deux fois déjà. Je crois que le soucis de calculateur moteur, et surtout le prix de la pièce, refroidissent les potentiels acheteurs (si j'ai bien compris ce que m'a expliqué l'Homme, ce n'est pas possible de mettre une pièce d'occase pour des raisons de code ...). Je ne sais plus trop quoi faire pour ne pas perdre de sous ... (j'aimerai bien récupérer les 1000 euros de pièces qui ont été changées depuis l'été dernier, au moins).

Tout va bien pour Grand Mec N°1 qui poursuit ses études de géo avec bonheur ... Il bosse, il bosse ... et ça porte ses fruits ! Ça fait plaisir !

Grand Mec N°2 a demandé (et obtenu) une rupture conventionnelle de contrat ... il n'a pas apprécié d'être "pris pour un con" (je cite ... genre contrat à 35h, payées 35 pour 40 effectives, et heures supp pas payées ... il a demandé pourquoi, s'est fait "jeter", a fait "remonter" chez les Compagnons ... bref). Aux dernières nouvelles, il ne devrait pas rester longtemps sans travail (#croiselesdoigts).

Grand Mec N°3 a une copine. Je l'ai appris par un sms laconique ("je rentre bientôt, j'accompagne ma copine à la gare"). Dont acte.
Le conseil de classe du premier trimestre a eu lieu, j'attends le bulletin et les remarques des profs. La moyenne générale flirte avec le 10 (un peu en dessous), c'est mieux que l'an dernier ...

P'tit Mec N°4 vit 6h00 par jour loin de moi, au CP, et ça, c'est trop cool ...
Il se mêle de toutes les conversations, donne son avis sur tout, se prend pour le centre du monde ... c'est bien "relou", mais c'est de son age (vivement que ça lui passe). Il commence tout doucement à essayer de lire ce qui lui passe sous les yeux, s'éclate à la piscine avec ses copains de classe et à l'éveil musical le vendredi. Il a voulu faire une lettre au Père Noël, alors que chez nous le gros barbu n'a jamais eu la cote ... Nous avons posté la lettre mais avant j'ai scanné le dessin pour garder un souvenir  ;-)

Noël, justement ... Le programme des festivités se dessine tout doucement. Il devrait y avoir un repas chez nous le 25 à midi, parce que c'est le lieu le plus central et un repas le 26 chez BelleMaman et PapyJ. Pour le reste ...
Les cadeaux, c'est en cours. Pas de folies, de toute façon je n'ai pas les moyens en ce moment ...

Voilà !

Noël 2015.jpg
La nouvelle place de ma sous-pref dans ses habits de lumière de Noël.
Sapin, manège, patinoire éphémère et petits chalets

photo Alexandra Koenig, 27 novembre 2015, depuis la gloriette du château.

11/11/2015

La Familiale, la Déesse et le Partenaire

Il y a 10 ans, alors que je devais partir en vacances, MonsieurEx (qui ne l'était pas tout à fait encore) a finalement refusé de me laisser provisoirement la plus grande des deux voitures (celle qui lui revenait dans le "partage"). A cinq dans ma vieille Fiat Uno, ça n'allait pas être possible.
Mon père ce héros, après avoir fait part son mécontentement (je ne cite pas), m'a trainée jusqu'à son garage préféré. J'ai exprimé mes souhaits au vendeur des voitures d'occasion ; "j'ai ce qu'il vous faut", a-t-il dit.
Et c'est comme ça que la Familiale est entrée dans notre vie.

Depuis quelques mois, la Familiale fatigue, les réparations s'enchainent, c'est un peu la galère.

Mon père (toujours lui), a succombé, depuis qu'elle est arrivée sur le marché, au charme de la Déesse. Il est allée la voir, s'est assis dedans, l'a conduite.
La grosse fatigue de la Familiale lui a servi d'alibi.

Il a troqué son Partenaire sable contre une Déesse gris métallisé au toit blanc ...

Le Partenaire est venu remplacer la Familiale sur notre place de parking.
La Familiale attend celui ou celle qui aura besoin d'elle et en prendra soin avant qu'elle ne tire définitivement sa révérence.

On a tous un petit peu mal au cœur de la quitter.

Familiale.jpg

photo moi