Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/05/2016

Buffet

Vendredi après midi, nous grimperons, l'Homme et moi, dans une camionnette, pour un aller-retour express Sous-Pref / Lyon.
Nous allons récupérer le buffet de ma Mamie.

Il y a 11 ans, après sa mort, nous nous sommes partagés ses meubles, enfants et petits-enfants. L'armoire de la chambre où je dormais quand j'allais chez elle, la table basse ronde où elle posait ses plantes vertes (ruinant au passage le plaquage du dessus en les arrosant), un des deux fauteuils clubs (l'autre est chez mon cousin, nous avions tous les deux souhaité les avoir ...) et diverses petites choses sont venus rejoindre la malle en osier qu'elle m'avait donnée quand je me suis installée dans mon premier appartement. Le buffet, la table et les chaises sont, eux, partis dans la Grande Maison du Beaujolais.

La Grande Maison n'ayant plus l'utilité du buffet, j'ai demandé si je pouvais le récupérer, ce que nous allons donc faire ce WEnd.

Pour l'installer au rez de chaussée de la Maison du Canal, nous allons devoir faire quelques travaux (déplacer des interrupteurs et la partie "bar" du plan de travail), nous en profiterons pour repeindre les 2 murs couleur "cacadoie" (en fait un beige un peu foncé que je n'aime pas ... j'ai très envie d'un truc qui pète un peu, genre orange ou rouge). Il faudra aussi faire valser quelques meubles d'un étage à l'autre et mettre à la déchèterie les vieilles étagères Billy très abimées.
Je vais pouvoir faire des billets "travaux" !

Buffet SGL  (1).JPG
Chez Mamie, il y a 30 ans ...

Photo argentique d'origine, et photo numérique de la photo, moi

21/05/2016

Lessive, la suite

Voilà donc un mois que j'utilise la lessive maison au savon de Marseille et j'en suis ravie. J'ajuste la quantité proposée (100ml) à la quantité ou saleté du linge, et c'est parfait. J'ai préparé le mélange "anti encrassement des tuyaux" vinaigre blanc/eau dans une bouteille, j'ai une mignonnette Tupp pour doser tout ça et j'ai même trouvé un ancien pot de yaourt arrondi qui résiste au chaud (il a passé le test de l'eau bouillante) pour mettre la lessive dans le tambour sans que ça coule au milieu du linge et démarrer la machine en différé (pour éviter de faire du bruit trop tôt et aussi parce que je n'aime pas que le linge mouillé traine dans la machine en attendant que je rentre de l'école par exemple).

Au cours de mes lectures sur le savon de Marseille, j'ai vu passer des commentaires qui parlaient de l'utiliser pour le corps, les cheveux et même le visage ...
Du coup, j'ai eu envie d'essayer avec le savon 100% huile d'olive de ma savonnerie préférée (j'avais fait un billet sur cette savonnerie il y a fort longtemps j'y suis toujours fidèle ! c'est là ---> CLIC).

Et bien là aussi, je suis ravie.
Pratiquement plus de pellicules, beaucoup moins de cheveux dans le lavabo après le séchage à la serviette, et mes cheveux raplapla et mous ont récupéré un peu d'énergie. Côté visage, quelques rougeurs persistantes ont disparu, et j'ai eu des compliments sur mon teint "frais" !

Comme la savonnerie fait des barres de shampooing (déjà testées, mais avec les cheveux longs je n'avais pas "accroché", la sensation est un peu particulière au rinçage ça "crisse"), j'ai en commandé, et j'ai repris un savon 100% olive pour le visage (du coup, j'ai aussi ressorti les lingettes lavables pour le "savonnage démaquillage" du soir).

L'Homme et P'tit Mec N°4 sont aussi passés au "savon pour tout". Reste à convertir les Grands Mecs (c'est pas gagné ...).

Savons aromaNature.jpg

photo Savonnerie artisanale  Aroma Nature
Les savons, c'est là : clic

18/05/2016

En rade

Sont "en rade" dans l'ordre, l'aspirateur (celui là --> clic), le fer à repasser (--> ici) et le sèche linge (10 ans) ...

Pour ce qui est du sèche-linge, on se pose la question, l'Homme et moi, de le faire réparer ou de le remplacer. Finalement, en faisant des machines plus petites un peu plus souvent, le grand étendoir est bien suffisant. En été, ça sèche bien dehors sur la terrasse (pas de pollution routière côté canal, exposition plein sud) ou devant la porte grande ouverte , et en hiver, ça sèche bien au rez de chaussée (chauffage au sol). Reste les "demie-saisons" où, comme en ce moment, il fait humide dehors et pas super chaud dedans. Alors ces derniers jours, j'ai testé le séchage dans la buanderie où se trouve la chaudière (il y fait toujours un peu plus chaud qu'ailleurs), et c'est nickel. Juste un peu trop encombré, mais si on enlève le sèche-linge, on gagnera de la place. Et on fera des économies d'électricité.

Le fer à repasser a tenu 5 ans ! (voir le billet en lien plus haut)
Mais là, il ne chauffe plus du tout ... Je l'ai remplacé par le fer à repasser "premier prix" acheté à Grand Mec N°2 quand il est parti à Paris, et qui ne lui a servi qu'une seule fois ... pour "repasser" son travail d'adoption ! (tissus mouillé + fer à repasser pour faire gonfler les fibres du bois et camoufler les petites imperfections ...). Ce n'est pas terrible, terrible, mais comme il sèche sur l'étendoir, le linge est moins froissé, donc ça va quand même ...

L'aspirateur, lui, il faut bien le remplacer, parce que le balais, même en caoutchouc, sur le plancher, c'est pas top, et ça ne dépoussière pas bien les coins.
Les  surfaces à aspirer (à part le rez de chaussée qui est une unique grand pièce) ne sont pas énormes, il y a deux volées d'escaliers, et des meubles noirs ...
Après réflexion, nous nous sommes tournés vers un aspirateur traineau sans sac, pas trop lourd, pas trop encombrant et pas trop cher (classé A pour la consommation électrique, l'aspiration des sols durs et les rejets de poussières ; on se fiche du D pour l'aspiration des moquettes, il n'y en a pas à la maison du canal !).
Affaire à suivre !

En panne.jpg

photo moi

11/05/2016

Fin de WEnd

J'écris ce billet dimanche soir, parce que lundi et mardi je n'aurai pas le temps, c'est parti pour 2 mois de boulot et de réunions à gogo ... ça me fatigue déjà.

Ce long pont a été calme et ensoleillé.
Nous n'avons pas bougé, l'Homme a travaillé vendredi et samedi matin.

J'ai pris le temps de m'occuper de la maison qui en avait bien besoin. Nous avons déplacé quelques meubles pour préparer d'autres changements dans la pièce du bas.

J'ai lu, j'ai tricoté, grâce à une amie très chère qui m'a envoyé des livres et de la laine pour mon anniversaire. J'ai dépensé un autre de mes cadeaux pour m'acheter quelques vêtements.

J'ai fait quelques photos aussi, des fleurs de la plate-bande.

J'ai un peu de vague à l'âme, c'est la fin du WEnd, le billet de samedi n'a pas été commenté (au moment où j'écris) et j'en suis déçue, j'ai à nouveau fait le tour de mon carnet d'adresse pour voir à qui je pourrais proposer de "bouger" avec moi (vélo, roller, faudrait que je fasse quelque chose, je me ramollis ...) mais il n'y a personne (ce n'est pas une surprise), je me sens un peu seule au milieu de ma vie ...
Blues du dimanche soir.

06 mai 2016 (2).JPG

06 mai 2016 (3).JPG

06 mai 2016 (4).JPG

06 mai 2016 (5).JPG

06 mai 2016 (6).JPG

photos moi